Informations

Harvey Logan


Harvey Logan est né dans le comté de Rowan, Kentucky, en 1875. Il a été élevé par une tante à Dobson, Missouri et, après avoir quitté la maison, a déménagé dans le Wyoming. Il a travaillé comme éleveur jusqu'à ce qu'il tue Pike Landusky lors d'une bagarre ivre.

Logan s'est enfui et a finalement rejoint le gang de hors-la-loi dirigé par George Curry. Il a effectué plusieurs vols jusqu'à ce qu'il déménage au Robbers' Roost dans l'Utah et a rejoint ce qui est devenu connu sous le nom de Wild Bunch. Outre le chef, Butch Cassidy, le gang comprenait Sundance Kid, Ben Kilpatrick, William Carver, George Curry, Laura Bullion, Elza Lay et Bob Meeks.

Le nom Wild Bunch était trompeur car Butch Cassidy a toujours essayé d'éviter que son gang ne blesse les gens lors de vols. Son gang a également reçu l'ordre de tirer sur les chevaux, plutôt que sur les cavaliers, lorsqu'ils étaient poursuivis par des posses. Cassidy se vantait toujours fièrement de n'avoir jamais tué d'homme. Le nom vient en fait de la façon bruyante dont ils ont dépensé leur argent après un vol réussi.

Le 2 juin 1899, Cassidy, Curry, Logan et Lay ont pris part au très réussi hold-up du train Union Pacific à Wilcox, Wyoming. Après avoir volé 30 000 $, le gang s'est enfui au Nouveau-Mexique. Le 27 mai 1900, Logan a assassiné le shérif JessTyler dans l'Utah en représailles au meurtre de George Curry.

Le 29 août 1900, Butch Cassidy, avec le Sundance Kid, Logan et deux membres de gangs non identifiés, a braqué le train de l'Union Pacific à Tipton, Wyoming. Cela a été suivi d'un raid sur la First National Bank de Winnemucca, Nevada (19 septembre 1900) qui a rapporté 32 640 $. L'année suivante, le gang a obtenu 65 000 $ du train Great Northern près de Wagner, dans le Montana.

Logan aurait assassiné Jim Winter en représailles au meurtre de son frère, Johnny Logan. Il s'est échappé à Knoxville, Tennessee, où il a été capturé le 15 décembre 1901. Il s'est évadé de la prison de Knoxville le 27 juin 1903.

Harvey Logan a été tué près de Glenwood Springs le 9 juillet 1903.


Harvey Logan - Histoire

Nécrologie : Bender, Harvey Logan (1866 - 1964)

Contact : Dolorès (Mohr) Kenyon

Noms de famille : Bender, Smith, Martin, Kissling, Meddaugh, Short, Sharratt, Williams, Doering

----Source : Clark County Press (Neillsville, Clark Co., WI.) 10 décembre 1964

Bender, Harvey Logan (21 décembre 1866 - 5 décembre 1964)

Les services funéraires ont eu lieu mardi matin à la maison funéraire Gilbertson à Granton pour Harvey L. Bender, 97 ans, de Rt. 1 Neillsville, décédé samedi à l'hôpital St. Joseph de Marshfield. Le révérend Paul Doering de la Loyal Methodist Church a officié et l'inhumation a eu lieu au cimetière du mont Tabor à Sabin.

Harvey Logan Bender est né le 21 décembre 1866 dans le comté de Richland. Le 17 juillet 1892, il s'est marié dans le comté de Richland avec l'ancienne Mary Lucinda Smith, décédée en octobre 1919. Ils ont déménagé en 1900 dans une ferme de la ville de Washburn. Il a siégé au conseil d'administration du comté de Washburn pendant plusieurs années.

M. Bender laisse dans le deuil une fille, Mme Essie Martin de Wisconsin Rapids quatre fils, Elmer de Loyal, Lloyd de Grass Valley, Californie, David de Neillsville et Bernard de Manitowoc 13 petits-enfants et 28 arrière-petits-enfants.

Les porteurs étaient : Harry et Ted Kissling, Neil Meddaugh, Art Short, Roland Sharratt et Oliver Williams.

Montrez votre appréciation de ces informations fournies gratuitement en ne les copiant sur aucun autre site sans notre autorisation.

Un site créé et entretenu par les passionnés d'histoire du comté de Clark
et soutenu par vos généreux dons.


James Harvey Logan

James Harvey Logan (8 décembre 1841 - 16 juillet 1928) [1] était un juge à Santa Cruz, en Californie, et un botaniste amateur crédité de la création en 1881 de la Loganberry, un croisement entre la framboise et la mûre.

Il a été procureur de district dans les années 1870 et juge de la Cour supérieure dans les années 1880 et 1890.

Il est né le 8 décembre 1841 à Rockville, Indiana. [2] Après avoir bougé à Santa Cruz, Logan a été élu procureur de district le 1er septembre 1875. Il avait été approuvé tant par les démocrates que par le ticket Indépendant. [3] Il avait auparavant exercé les fonctions de procureur de district en 1872 et 1873. Logan a ensuite été élu à la Cour supérieure et a exercé plusieurs mandats en tant que juge, de 1880 à 1884 et de 1893 à 1897.

Logan a construit le Brookdale Lodge sur le site de la Grover Lumber Mill dans les années 1890, a acheté le Brookdale Town Site en 1902, a aménagé une route carrossable et a fait construire un chalet en 1905, et a aménagé des lots en 1907. Sa femme, Catherine , décédé à Brookdale le 13 juillet 1909. Il vendit le terrain à John DuBois pour un lotissement avant 1911.

Logan a épousé Mary E. Couson le 1er août 1910, ils ont eu une fille, Gladys C. Logan, le 14 août 1911. Bien que Logan ait déménagé à Oakland, Californie en 1913, il a poursuivi ses activités commerciales dans la région de Santa Cruz, en construisant un nouveau magasin à 1915. [4]

Il est décédé le 16 juillet 1928 à Oakland, en Californie. [5]

  1. ^www.garrisonlogan.org
  2. ^Hommes importants de 1913. 1913. Logan, James Harvey, juge à la retraite de la Cour supérieure et avocat né à Rockville, Indiana, le 8 décembre 1841, fils de Samuel McCampbell et de Mary Elizabeth (McMurtry) Logan. Éducation : cours classique de quatre ans, Waveland Collegiate Inst., Waveland, Ind. Marié à Mary Elizabeth Couson, le 1er août 1910, à Santa Cruz, Californie. Initiateur de la mûre de Logan (1882), le seul croisement réussi jamais réalisé entre la framboise et la mûre, et maintenant avec beaucoup de succès et généralement cultivé pour des usages familiaux et commerciaux sur le versant du Pacifique, en particulier à Washington et en Oregon également à l'origine de la mûre mammouth, la la plus grosse mûre jamais connue, certaines mesurant deux pouces et demi de long, ces deux baies sont très précoces et mûrissent au moins six semaines plus tôt que tout autre fruit de la famille des mûres. Ces baies sont le résultat d'un jardinage précoce fait pour les loisirs et le plaisir, et n'ont jamais été utilisés commercialement par l'auteur. Prés. (sept ans) Banque du comté de Santa Cruz pres. (cinq ans) Brookdale Land Co. dist. atty. (dix ans) Juge supérieur du comté de Santa Cruz Cour supérieure du comté de Santa Cruz. Résidence : No. 28 Dake Ave., Santa Cruz, Cal.
  3. ^
  4. "Sentinelle de Santa Cruz 11 septembre 1875 3:3-4 "Relevés officiels des élections du comté de Santa Cruz" dans Biographie de Stephen Mallory White, "Notes du transcripteur pour la lettre D," Archive Hihn-Younger, Université de Californie à Santa Cruz". Archivé de l'original le 11 novembre 2004. Récupéré le 18-01-2007. Maint CS1 : bot : statut de l'URL d'origine inconnu (lien) consulté 2007-01-17
  5. ^Bibliothèque publique de Santa Cruz, "Mountain Echo Index, 1896--1916" Consulté le 17-01-2007 Archivé le 26 juillet 2005, à la Wayback Machine
  6. ^
  7. "James H. Logan Dead. Le producteur de Loganberry a également été noté en tant que juriste". New York Times. 17 juillet 1928. Récupéré le 2008-08-08. James H. Logan, 86 ans, producteur de baies de Logan et célèbre en tant qu'horticulteur amateur, est décédé ici aujourd'hui. .

Cette biographie d'un juge d'État aux États-Unis est un bout . Vous pouvez aider Wikipedia en l'étendant.


Ce jour dans l'histoire: ‘Kid Curry” alias Harvey Logan est condamné à 20 ans de prison (1920)

En ce jour de l'histoire Harvey &ldquoKid Curry&rdquo Logan, le commandant en second du gang Butch Cassidy&rsquos Wild Bunch est envoyé en prison. Il est condamné à vingt ans de travaux forcés dans un pénitencier du Tennessee. Logan était sans doute plus proche de Butch Cassidy que du Sundance Kid. Cassidy faisait probablement plus confiance à Logan qu'à Sundance et comptait sur lui pour l'aider à diriger le gang. Logan est venu du Kentucky mais, enfant, il a déménagé dans le Missouri. Ici, il a commencé sa vie de criminel et il aurait tué un homme alors qu'il était encore adolescent. À partir de ce moment-là, il était un criminel professionnel et était toujours du mauvais côté de la loi. Bientôt, il s'est associé à un gang et est rapidement devenu un braqueur de banque et, de l'avis de tous, un bon. Au cours d'un raid bancaire, des innocents ont été tués et la loi locale a commencé à s'efforcer de l'attraper. Logan a quitté l'État et s'est dirigé vers le Wyoming et il s'est rendu dans l'une des cachettes de Hole-in-the-Wall. La zone où il se cachait était désolée et inhabitée et elle était idéale pour les fugitifs de la justice. Ici Logan a rencontré Cassidy. A cette époque, Cassidy a formé un gang et a nommé Logan comme son second. Cassidy et Logan ont rapidement formé une petite bande de desperados. Un autre membre éminent du gang était Robert Parker, un ancien boucher mais maintenant un braqueur de banque. Parmi les autres membres se trouvaient des hors-la-loi notoires tels que Ben Kirkpatrick, connu sous le nom de Tall Texan. Le gang a rapidement commencé à braquer des banques et des trains dans plusieurs États. Ils ont opéré dans l'Utah, le Colorado, le Montana, le Wyoming et le Nevada. Ils ont fait de leur quartier général le Hole-in-the-Wall. Logan était peut-être le plus sauvage du groupe et il a peut-être tué jusqu'à dix hommes de loi et un nombre inconnu d'autres personnes. Le gang a réussi à échapper à la loi pendant de nombreuses années et peu d'hommes de loi ont osé entrer dans la région de Hole-in-the-Wall parce qu'il y avait tellement de hors-la-loi. Le gang est devenu connu sous le nom de Wild Bunch et est rapidement devenu l'un des hors-la-loi les plus notoires de l'Ouest. Ils étaient très organisés et avaient même leurs propres avocats.

Harvey Logan (alias Kid Curry) et Annie Rogers

L'agence de détective Pinkerton a été embauchée pour les retrouver et les traduire en justice, mais même ils ne pouvaient pas traduire le Wild Bunch en justice. Cependant, l'Occident changeait et les forces de l'ordre prenaient le dessus et les jours du hors-la-loi à l'ancienne étaient comptés. Les Pinkerton ont finalement commencé à faire de réels progrès contre le gang. Ils ont commencé à arrêter des membres de gangs individuels. Butch Cassidy et le Sundance Kid ont réalisé que les choses étaient en train de changer et ont décidé de s'échapper d'abord en Argentine puis en Bolivie. Personne n'est vraiment certain de ce qu'ils sont devenus. Le sort de Logan est raisonnablement bien documenté. Après avoir été condamné à la prison, il n'a purgé qu'un an. Il a réussi à s'échapper de prison et s'est enfui vers l'ouest. Il a atteint le Colorado, mais il a été poursuivi par des hommes de loi locaux qui l'ont blessé lors d'une fusillade. Logan a réussi à s'enfuir mais il a été grièvement blessé et il savait qu'il serait bientôt rattrapé. On pense que Logan s'est tiré une balle plutôt que de se faire prendre et de passer le reste de ses jours en prison.


Pourquoi des photos post-mortem d'Harvey Logan, alias Kid Curry, ont-elles été prises ?

Pourquoi des photos post-mortem d'Harvey Logan, alias Kid Curry, ont-elles été prises ?

Juha Nakari
Royaume-Uni

Je suis allé voir l'historien de Wild Bunch, Dan Buck, pour celui-ci. Il me dit que les photos post-mortem ont été prises pour découvrir l'identité d'un bandit mort qui s'était tiré une balle pour éviter d'être capturé après avoir cambriolé un train près de Parachute, Colorado, le 7 juin 1904.

Vous voyez, les gens prétendaient que l'homme était un certain nombre de bandits. Buck dit que la meilleure preuve, cependant, suggère que l'homme était Harvey Logan.

Le détective de Pinkerton Lowell Spence a pris deux des photos à Knoxville, Tennessee, où Logan avait purgé sept mois de prison un an plus tôt. Plusieurs hommes de loi et avocats qui connaissaient Logan ont identifié les photos comme le représentant. La nouvelle de la mort de Logan, accompagnée de quatre photos post-mortem, a été diffusée à St. Paul, Minnesota, Presse pionnière quotidienne le 12 juillet.

Pour beaucoup, les photos ont clos l'affaire, bien que certains historiens hors-la-loi voient aujourd'hui cela comme une affaire en suspens.

Articles Similaires

Silver City, Nouveau-Mexique Marshal, Harvey Whitehill travaillait pour résoudre un vol de train à&hellip

Il est facile d'oublier qu'une grande partie de l'image populaire d'aujourd'hui du Sud-Ouest est un témoignage&hellip

Qui savait que le premier acteur à incarner Billy the Kid au cinéma était a&hellip


Ижайшие родственники

À propos d'Harvey Logan (alias "Kid Curry") ["le plus sauvage du Wild Bunch")

Harvey Alexander Logan (1867 - 17 juin 1904), également connu sous le nom de Kid Curry, était un hors-la-loi américain et un homme armé qui a couru avec Butch Cassidy et le tristement célèbre gang Wild Bunch de Sundance Kid. Bien qu'il soit moins connu que ses homologues, il a depuis été surnommé "le plus sauvage du groupe sauvage". Il a tué au moins neuf agents des forces de l'ordre dans cinq fusillades différentes, et deux autres hommes dans d'autres cas, et a été impliqué dans plusieurs fusillades avec des troupes et des civils au cours de ses jours de hors-la-loi.

Kid Curry est né dans le canton de Richland, dans le comté de Tama, dans l'Iowa. Sa mère est décédée en 1876 et ses frères, Hank, Johnny et Lonny, ont déménagé à Dodson, Missouri, pour vivre avec leur tante Lee Logan. Jusqu'en 1883 au moins, Curry gagnait sa vie en cassant des chevaux au ranch Cross L, près de Rising Star, au Texas. Là-bas, il a rencontré et s'est lié d'amitié avec un homme nommé "Flat Nose" George Curry, dont il a pris son nouveau nom de famille. Ses frères adoptèrent bientôt le même nom de famille. Les trois frères étaient connus comme des travailleurs acharnés jusqu'à ce qu'ils soient payés. L'argent n'est pas resté longtemps dans leurs poches. Ils avaient tous le goût de l'alcool et des femmes. Kid Curry revenait souvent d'un vol de train ou de banque, se saoulait et couchait avec des prostituées jusqu'à ce que sa part de la prise soit épuisée. Après que Kid Curry soit devenu célèbre, les prostituées le nommaient fréquemment comme père lorsqu'elles tombaient enceintes. Les enfants bâtards étaient appelés " Curry Kids ". On pense que Kid Curry a été crédité de quatre-vingt-cinq enfants. Le nombre d'enfants qu'il a réellement engendrés était probablement inférieur à cinq. Les descendants des "Curry Kids" restent dispersés dans tout le comté d'Eastland et les régions avoisinantes à ce jour.

Il est monté en tant que cow-boy sur une promenade de bétail à Pueblo, Colorado, en 1883. Pendant qu'il était à Pueblo, il a été impliqué dans une bagarre dans un saloon. Pour éviter d'être arrêté, il s'est enfui et s'est installé dans le sud du Wyoming. Dans le Wyoming, Curry a travaillé pour les ranchs "Circle C" et "Circle Diamond". Au dire de tous, lorsqu'il était sobre, Curry était doux, sympathique et loyal envers ses amis et ses frères.

Les événements qui ont changé le cours de sa vie ont commencé lorsque son frère Hank et son ami Jim Thornhill ont acheté un ranch à Rock Creek, dans ce qui était alors le comté de Chouteau, Montana et est maintenant le comté de Phillips, Montana. Le ranch était près du site d'une grève de la mine faite par le mineur/juriste local Powell "Pike" Landusky. Landusky, selon certains rapports de la journée, a confronté Curry et l'a attaqué, croyant que Curry était impliqué de manière romantique avec la fille de Landusky, Elfie. Landusky a ensuite déposé des accusations de voies de fait contre Curry, qui a été arrêté et battu.

Deux amis de Curry, A.S. Lohman et Frank Plunkett, ont payé une caution de 500 $ pour la libération de Curry. La fille de Landusky, Elfie, a affirmé plus tard que c'était le frère de Curry, Lonny, avec qui elle avait été impliquée. Cependant, les aveux sont arrivés beaucoup trop tard. Le 27 décembre 1894, Curry a attrapé Landusky dans un saloon local et a frappé Landusky, l'étourdissant. Curry, croyant évidemment que le combat était terminé, commença à s'éloigner. Landusky a sorti son pistolet et a commencé à menacer Curry, qui n'était pas armé. L'ami de Curry et le partenaire de son frère, Jim Thornhill, ont donné à Curry son pistolet. L'arme de Landusky s'est bloquée et Curry l'a abattu.

Curry a été arrêté et lors d'une enquête a été libéré lorsqu'il a été jugé qu'il avait agi en état de légitime défense. Cependant, un procès formel a été fixé. Curry pensait qu'il n'obtiendrait pas un procès équitable, car le juge était un ami proche de Landusky. Pour cette raison, Curry a quitté la ville.

Rouler avec le gang des Black Jack Ketchum

Il a commencé à rouler avec le hors-la-loi "Black Jack" Ketchum. Les détectives de Pinkerton ont commencé à suivre Curry peu de temps après son départ du Montana. En janvier 1896, Curry apprit qu'un vieil ami de Landusky, l'éleveur James Winters, l'avait espionné, pour la récompense offerte lors de son arrestation. Curry et deux de ses frères, Johnny et Lonny, se sont rendus au ranch de Winters pour le confronter. Cependant, une fusillade a éclaté. Johnny a été tué, tandis que Curry et Lonny se sont échappés. Peu de temps après, Curry et Lonny se sont disputés avec Black Jack Ketchum au sujet d'un vol de train. Les deux frères ont quitté le gang.

Ils ont tous deux obtenu un emploi dans un ranch de bétail, organisé par leur cousin, Bob Lee, près de Sand Gulch, Colorado. Les agents de Pinkerton à la poursuite de Curry ont brièvement abandonné sa piste. Curry, Lonny, Walt Putnam et George Curry ont formé leur propre gang à cette époque. Il a temporairement quitté le Colorado, dans l'intention de rechercher de bonnes cibles pour des vols potentiels. Vers avril 1897, Curry aurait été impliqué dans le meurtre du shérif adjoint William Deane de Powder River, Wyoming, alors que lui et son gang rassemblaient des chevaux frais dans un ranch du bassin de Powder River. Après cela, il est retourné au Colorado au ranch où il travaillait.

En juin 1897, le travail de cow-boy était terminé et Curry s'aventura vers le nord avec le reste de la bande. Ils ont cambriolé une banque à Belle Fourche, dans le Dakota du Sud, et se sont heurtés à la résistance des habitants de la ville à l'extérieur de la banque. Un de leurs amis, Tom O'Day, a été capturé lorsque son cheval a pris peur et s'est enfui sans lui. Les autres se sont échappés, mais alors qu'ils préparaient un deuxième vol, un groupe de la ville les a rattrapés dans le comté de Fergus, dans le Montana. Au cours d'une fusillade, Curry a reçu une balle dans le poignet et son cheval a été abattu sous lui, ce qui a entraîné sa capture. George Curry et Walt Putnam ont également été capturés. Tous les trois ont été détenus à la prison de Deadwood, dans le Dakota du Sud, mais ils n'ont maîtrisé que brièvement le geôlier et se sont échappés. Ils sont retournés dans le Montana et ont cambriolé deux bureaux de poste.

Monter avec Butch Cassidy et le Wild Bunch

C'est à cette époque qu'il a commencé à rouler avec le gang Wild Bunch dirigé par Butch Cassidy. On pense que Kid Curry était considéré comme "l'arme la plus rapide de l'Ouest" et qu'il était basé sur le Sundance Kid, qui n'était pas en fait un tireur comme Logan. Le 2 juin 1899, le gang a dévalisé un dépliant terrestre de l'Union Pacific Railroad près de Wilcox, dans le Wyoming, un vol qui est devenu célèbre. De nombreux hommes de loi notables de l'époque ont pris part à la chasse aux voleurs, mais ils n'ont pas été capturés.

Au cours d'une fusillade avec des hommes de loi à la suite de ce vol, Kid Curry et George Curry ont tiré et tué le shérif du comté de Converse, Joe Hazen. Le tueur à gages et employé contractuel de l'agence Pinkerton, Tom Horn, a obtenu des informations de l'expert en explosifs Bill Speck qui ont révélé que George Curry et Kid Curry avaient tiré sur Hazen, que Horn a transmis au détective de Pinkerton Charlie Siringo. Le gang s'est échappé dans le Hole-in-the-Wall, une zone que le gang a utilisé comme cachette. Curry et le Sundance Kid ont utilisé une cabane en rondins à Old Trail Town comme cachette avant de braquer une banque à Red Lodge, dans le Montana. Butch Cassidy, le Sundance Kid et d'autres desperados se sont rencontrés dans une autre cabane amenée à Old Trail Town depuis le pays de Hole-in-the-Wall, dans le centre-nord du Wyoming. Il a été construit en 1883 par Alexandre Gand. Siringo avait été chargé de faire venir le gang des hors-la-loi. Il se lie d'amitié avec Elfie Landusky. Effie utilisait le nom de famille de Curry, alléguant que Lonny Curry l'avait mise enceinte. Grâce à elle, Siringo avait l'intention de localiser le gang. Siringo a changé son nom en Charles L. Carter, s'est déguisé en tireur en fuite et a commencé à se mêler à des personnes qui pourraient connaître les Curry, devenant amis avec Jim Thornhill.

Cependant, Kid Curry était dans un endroit appelé "Robbers Roost", dans l'Utah. Curry s'est ensuite rendu à Alma, au Nouveau-Mexique, avec Cassidy et d'autres, dans l'intention de se cacher pendant un certain temps. Le 11 juillet 1899, alors qu'il travaillait au W.S. Ranch, Curry a cambriolé un train près de Folsom, au Nouveau-Mexique, avec les membres du gang Elzy Lay et Sam Ketchum. Un groupe dirigé par le shérif du comté de Huerfano (Colorado) Ed Farr a coincé le gang près d'une zone appelée Turkey Creek, ce qui a entraîné deux fusillades sur une période de quatre jours. Lay et Ketchum ont tous deux été blessés et capturés plus tard, Lay tuant le shérif et blessant le député du comté de Colfax Henry Love dans le processus. Il a été condamné à perpétuité pour les meurtres. Ketchum est décédé des suites de ses blessures quelques jours plus tard alors qu'il était en détention, et l'adjoint Love est décédé des suites des blessures qu'il a reçues. Curry s'est échappé, mais lui, Cassidy et d'autres membres du gang ont été contraints de quitter le Nouveau-Mexique. Sam Ketchum était le frère de Tom "Black Jack" Ketchum. Curry s'est rendu à San Antonio, où il est resté brièvement. Là-bas, il a rencontré la prostituée Della Moore (également connue sous le nom d'Annie Rogers ou Maude Williams), avec qui il est devenu amoureux. Au moment de leur rencontre, elle travaillait dans le bordel de Madame Fannie Porter, qui était une cachette régulière pour le gang Wild Bunch.

Fusillade de vengeance de Moab, d'autres meurtres pour éviter la capture

Le 28 février 1900, des hommes de loi ont tenté d'arrêter Lonny Curry au domicile de sa tante. Lonny a été tué dans la fusillade qui a suivi, et son cousin Bob Lee a été arrêté pour vol et envoyé en prison dans le Wyoming. Kid Curry était maintenant le dernier frère survivant. En mars 1900, Curry a été identifié à St. Johns, dans le comté d'Apache, en Arizona, alors qu'il passait des notes soupçonnées d'être dues au vol de Wilcox. Le shérif local du comté d'Apache, Edward Beeler, a rassemblé un groupe et a commencé à suivre Curry, qui était accompagné de Bill Carver. Le groupe a tiré avec Curry et Carver le 28 mars. Curry et Carver ont tué l'adjoint Andrew Gibbons et l'adjoint Frank LeSeuer. Le 26 mai, Kid Curry est entré dans l'Utah et a tué le shérif Jesse Tyler de Grand County, Utah, et l'adjoint Sam Jenkins lors d'une fusillade effrontée à Moab. Les deux meurtres étaient en représailles pour avoir tué George Curry et son frère Lonny.

Curry est ensuite revenu avec le Wild Bunch. Ils ont cambriolé un train près de Tipton, dans le Wyoming, dont les articles de journaux affirmaient que le gang avait obtenu plus de 55 000 $. Le gang s'est à nouveau séparé, Kid Curry et Ben Kilpatrick se dirigeant vers le sud jusqu'à Fort Worth, au Texas, tandis que Cassidy, le Sundance Kid et Bill Carver ont immédiatement réussi un autre vol à Winnemucca, dans le Nevada.

Siringo, qui travaillait toujours sur le dossier des Pinkertons, était à Circleville, dans l'Utah, où Butch Cassidy avait été élevé. Curry a rejoint le gang et ils ont heurté un autre train de l'Union Pacific près de Wagner, dans le Montana. Cette fois, ils ont pris plus de 60 000 $ en espèces. Will Carver, membre du gang, a été tué à Sonora, au Texas, par le shérif du comté de Sutton, Elijah Briant, lors de la poursuite qui a suivi ce vol.

Le gang s'est à nouveau séparé. En octobre 1901, Della Moore a été arrêtée à Nashville, Tennessee pour avoir passé de l'argent lié à un vol antérieur impliquant Curry. Le 12 décembre, les membres de gangs Ben Kilpatrick et Laura Bullion ont été capturés à Knoxville, Tennessee. Le 13 décembre, Kid Curry a tiré sur les policiers de Knoxville William Dinwiddle et Robert Saylor lors d'une fusillade et s'est échappé. Curry, bien qu'il ait été poursuivi par des agents de Pinkerton et d'autres responsables de l'application des lois, est retourné dans le Montana, où il a abattu l'éleveur James Winters, responsable du meurtre de son frère Johnny des années auparavant.

Curry est ensuite retourné à Knoxville. Dans une salle de billard le 30 novembre 1902, Curry a été capturé après un long combat physique avec des hommes de loi. Il a été reconnu coupable de vol qualifié parce que les faits du meurtre des deux policiers n'étaient pas précis et qu'aucun témoin n'a témoigné, et il a été condamné à 20 ans de travaux forcés et à une amende de 5 000 $. Cependant, le 27 juin 1903, Curry s'est échappé. Des rumeurs selon lesquelles un député avait reçu un pot-de-vin de 8 000 $ pour permettre son évasion se sont répandues, mais rien n'a pu être prouvé.

Le 7 juin 1904, Kid Curry a été retrouvé par une bande à l'extérieur de Parachute, Colorado. Curry et deux autres avaient cambriolé un train à l'extérieur de Parachute. En s'échappant, ils ont volé des chevaux frais appartenant à Roll Gardner et à un voisin. Le lendemain matin, lorsqu'ils ont découvert que leurs chevaux avaient été volés, Gardner et le voisin se sont lancés à la poursuite du gang. Ils ont rejoint un groupe et ont continué à traquer les hors-la-loi. Le gang a abattu Gardner et les chevaux de son voisin sous eux. Gardner a trouvé un abri pendant que son voisin commençait à courir. Kid Curry a visé le voisin et Gardner a tiré sur Curry. Curry a décidé d'y mettre fin à ce moment-là et s'est mortellement tiré une balle dans la tête pour éviter d'être capturé. Les deux autres braqueurs se sont enfuis. Le fusil Gardner utilisé est toujours dans la famille aujourd'hui.

Curry est enterré dans le cimetière de Linwood surplombant Glenwood Springs, dans le Colorado, à une courte distance du mémorial de Doc Holliday, un autre tireur.

Apparition dans la littérature et le cinéma

Curry apparaît comme un personnage dans Mr American de George MacDonald Fraser. Le roman, qui se déroule en 1909, utilise la controverse entourant la mort de Curry pour le décrire comme ayant survécu à la fusillade près de Parachute et suivi plus tard le protagoniste du roman, Mark Franklin, en Angleterre, où Curry tente de tuer Franklin.

Ted Cassidy a joué Kid Curry / Harvey Logan dans Butch Cassidy and the Sundance Kid.

Ben Murphy a dépeint un Kid Curry fictif dans l'émission télévisée des années 1970 Alias ​​Smith and Jones.

Les Mythbusters ont testé l'affirmation selon laquelle Logan pouvait laisser tomber un dollar en argent de sa main, puis tirer et tirer cinq coups de son revolver avant qu'il ne touche le sol. Ils ont trouvé que cette affirmation était hautement improbable.


Harvey "The Credit Houdini" Logan révèle ses secrets pour le succès de la réparation de crédit et taquine un nouvel ebook passionnant

L'entrepreneur Harvey Logan est rapidement devenu l'une des réussites les plus inspirantes du monde du redressement de crédit. En commençant son entreprise à partir d'un petit bureau dans sa ville natale de Tuscaloosa en Alabama, The Credit Houdini partage un aperçu de la façon dont il a construit son entreprise à partir de zéro pour devenir un succès national.

Bonjour Harvey, pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours et de la manière dont vous avez développé votre expertise en restauration de crédit ?

J'ai toujours été connu comme un autodidacte ou un arnaqueur dans ma ville de Tuscaloosa, en Alabama. J'ai commencé ma carrière d'entrepreneur en vendant des cheveux pour femmes. Tout en vendant des cheveux, j'ai finalement ouvert une petite salle de sport que j'ai dirigée pendant 2 ans jusqu'à ce que je me lance dans la vente de voitures. Au début de 2018, j'ai commencé mon parcours de réparation de crédit tout en vendant des voitures. À l'époque, j'étais un vendeur de voitures de renom, mais j'ai rencontré tellement de clients qui avaient des problèmes de crédit. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à lire et à m'instruire sur le processus de réparation de crédit et j'ai finalement décidé d'en faire un travail à temps plein après avoir été licencié de la vente de voitures, ce qui s'est avéré être la meilleure chose qui puisse m'arriver.

Comment motivez-vous et éduquez-vous vos clients pour atteindre des objectifs plus ambitieux ?

Quiconque visite mes réseaux sociaux verra une belle maison et des véhicules coûteux qui ne sont utilisés que pour motiver et montrer aux gens qu'avec le pouvoir de l'éducation au crédit et de la discipline financière, tout est réalisable. J'ai également une chaîne YouTube où je choisis des sujets liés au crédit pour éduquer les téléspectateurs sur les tenants et les aboutissants du crédit, quelle que soit la taille ou la taille d'un sujet. Chaque jour, je publie un article sur des sujets positifs pour aider les personnes qui traversent une période difficile dans leur vie, afin qu'elles sachent qu'elles ne sont pas seules. Je fais cela pour garantir aux gens que s'ils continuent, leur bonheur est au coin de la rue. Je suis très attaché à la littératie financière et je prêche aux téléspectateurs pour qu'ils fassent des choix plus intelligents, quelle que soit leur situation financière.

Combien de temps faut-il pour supprimer les notes négatives sur les rapports de crédit ?

J'informe normalement les clients qu'avec la réparation de crédit, il n'y a pas deux profils de crédit identiques. Certaines personnes peuvent n'avoir besoin que de ce qu'on appelle un échange pour aider à améliorer leur pointage de crédit ou à ajouter des antécédents de crédit. Où certains clients peuvent avoir besoin d'un travail plus approfondi. Les comptes de recouvrement et les comptes d'imputation constituent normalement la majorité des problèmes liés au profil de crédit d'un client. Le message le plus important que j'essaie de transmettre à mes clients est qu'avec chaque client, nous faisons de notre mieux pour nous assurer d'offrir le meilleur service client possible.

Quel est votre processus pour travailler avec un nouveau client et l'aider à éliminer les notes négatives sur ses rapports de crédit ?

Eh bien, la première étape, comme je le dis à la plupart des clients, c'est qu'il y a des milliers de personnes qui se promènent avec des comptes inexacts sur leurs profils de crédit. Notre travail en tant que professionnel du crédit est d'assurer, nous faisons notre travail en enquêtant sur chaque compte au maximum pour nous assurer que les informations sont en fait exactes pour notre client. La plupart des personnes que nous rencontrons ne vérifient leur crédit qu'environ 5 fois par an en moyenne. Cela étant à peu près le nombre moyen lorsque l'on demande aux clients, la plupart des gens ont des comptes inexacts dont ils ne sont pas au courant et c'est là que nous intervenons.

Nous avons entendu dire que vous êtes en train de terminer un ebook de réparation de crédit DYI, pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Eh bien, je suis actuellement en train de publier un livre électronique sur la réparation de crédit qui proposera des modèles détaillés pour les différentes phases de la réparation de crédit. Cela donnera un peu plus de perspicacité sur qui je suis ainsi qu'une ventilation de certaines questions fréquemment posées que la plupart des gens veulent savoir mais ne sont jamais en mesure d'obtenir une réponse claire car il y a tellement de zones grises entourant la réparation de crédit. Les clients comprendront parfaitement comment utiliser les lettres de contestation portant sur la suppression de la faillite, les enquêtes, les recouvrements, les radiations et il y aura même une section sur la façon de démarrer un crédit commercial.

Le COVID a-t-il impacté vos services et/ou les attentes ou les besoins de vos clients ?

Au début et à mi-parcours de la réparation de crédit de 2020 ans a été fortement touchée car la plupart des entreprises ont été fermées. J'ai senti mon équipe et j'ai fait un travail phénoménal compte tenu de la lenteur avec laquelle le processus a ralenti jusqu'aux environs d'août de l'année dernière. D'un point de vue éducatif, je dois dire que, considérant que presque tout est devenu virtuel, cela m'a donné une excellente occasion de me concentrer davantage sur les vidéos éducatives pour aider les clients à comprendre pleinement leur crédit, afin qu'ils quittent notre entreprise en sachant comment maintenir leur nouveau crédit trouvé. scores.

"Rien, mais des nouvelles simples." Michael croit en la publication d'informations véridiques et pertinentes. Avec une éthique et une recherche appropriées, Michael tire son inspiration des influences sociales et du statu quo actuel. En ce qui concerne les diplômes, Michael est diplômé en journalisme de l'Université du Maryland.


Commanditaires

WyoHistory.org accueille favorablement le soutien des sponsors suivants. Contactez-nous à [email protected] pour plus d'informations sur les niveaux et les types de parrainages disponibles. Pour plus d'informations sur nos sponsors et les personnes derrière WyoHistory.org, visitez notre page À propos de nous :


Le maire de Sonoma, Logan Harvey, remporte le prix North Bay Forty Under 40

Responsabilités avec votre entreprise : En tant que maire de Sonoma, je préside les réunions avec le conseil municipal et sert de point de contact pour la plupart des communications publiques. Je rencontre des membres du public, des élus, des organisations locales à but non lucratif et des membres de notre communauté d'affaires pour entendre leurs idées et leurs préoccupations.

En tant que membre du conseil municipal, je donne une orientation politique au personnel municipal et veille à sa mise en œuvre. Je suis également vice-président de la Regional Climate Protection Authority et de la Sonoma County Transit Authority, où je fournis l'orientation politique et la supervision des fonds de la mesure M.

Récemment, la SCTA a travaillé sur la nouvelle version de la mesure M et j'ai joué un rôle déterminant dans l'élaboration de cette mesure qui fournira un financement supplémentaire pour le transport en commun et les vélos ainsi que les nids-de-poule et les routes.

En 25 mots ou moins, comment illustrez-vous l'esprit d'être l'un des 40 meilleurs professionnels de moins de 40 ans ?

Je suis le plus jeune maire de l'histoire de Sonoma. J'utilise ce poste pour créer des opportunités pour les jeunes familles de Sonoma et lutter contre le changement climatique.

Années dans l'entreprise : 2

Durée dans la position actuelle : 1

Nombre d'employés à l'échelle de l'entreprise : 35

Numéro qui vous rapporte : 35

Plus belle réalisation professionnelle : Passing Sonoma's minimum wage ordinance, developing an affordable housing trust fund, creating an ordinance to allow the opening of Sonoma's first dispensary, and safely managing PG&E's public safety power shutoff all in the same year.

Greatest professional challenge: Time management is a regular struggle. Not only am I the mayor of Sonoma but I also have a full-time job working for Recology Sonoma Marin. To successfully manage these two responsibilities and be a good partner to my wife is something I work hard at every single day.

Single most important event in your professional life in the last 12 months: The groundbreaking ceremony for 48 new affordable housing units in the city of Sonoma is so important for both myself and our city.

Tourism is the center of Sonoma's economy and in order to sustain our tourism and wine industry we need a lot of affordable housing. The jobs created by these industry are typically lower wage and it is very difficult for those workers to find housing. The combination of the city's new minimum wage ordinance and the development of these and other affordable housing projects will ensure that Sonoma's workers have opportunities to live in the community that they work. It's good for workers, it's good for our economy, and it's good for our economy.

What steps is your company taking to sustain your organization and morale in the current economy?

The city's current outlook is good. Transient occupancy tax revenues are up which means that our hotel are full and our economy is strong. We've actually hired on quite a few new staff members to better serve our community. There are fears of a looming recession and we've developed policies to ensure that the city has adequate reserves to weather any storm.

Next professional goal: People ask me all the time what's next and if I'm considering running for higher office. It's definitely an option I'm open to if the people would have me, but right now my goal is just to be a great mayor and help restore our community's faith that the Government can be a force for good in their lives.

Education: I have a bachelor's degree in English Education from San Francisco State University

Hometown: Sonoma

Community/nonprofit activities: I mean, I'm the mayor of Sonoma. Does that count?

What is your most disliked industry buzzword?

Typical day at the office: Meetings on meetings on meetings. Je l'aime.

Best place to work outside of your office: Scandina Bakery

Hobbies: I've recently taken up cycling. It's reconnected me to the valley in such an amazing way. I love riding through the hill of Sonoma and taking it all in. Also, I love to cook.

What you wanted to be when you grew up: I always wanted to do something that benefited my community. Whether that was teaching, or being a lawyer, or in public office what I always wanted was to make a positive difference.

#1 thing you want to accomplish by the time you turn 40: I would love to own a home

First job: Refereeing soccer

Social media you most use: Facebook

Favorite book: “SeaWolf” by Jack London

Favorite movie: “The Fighter”

Favorite App: Reddit

Favorite after-work drink: Wine

Last vacation: Visited some friends in Tacoma Washington for New Years. Such a great time. I love that city.


Légendes d'Amérique

Annie Rogers was Kid Curry’s girlfriend

On a sunny afternoon in October 1901 at the bustling Fourth National Bank of Nashville, Tennessee, Spencer McHenry looked up from his work and saw a beautiful woman in fashionable and expensive-looking clothes standing at his teller’s window. Smiling fetchingly, she slid a $500 stack of Bank of Montana notes across the marble counter toward him, and she politely asked if he’d be kind enough to exchange the small bills for large ones. The woman’s name was Annie Rogers.

Little did Annie suspect that bank employees were on the lookout for notes stolen in the Great Northern Train Robbery the previous July. The alert McHenry, who found loyalty to his employer to be more in his character than succumbing to the charms of a beautiful woman, reported his findings to J.T. Howell, the head cashier. Mr. Howell called the police and bank president, Samuel J. Keith. Howell and Keith invited Annie Rogers to accompany them into an office, whereupon they told her the bills were stolen.

Faster than a 911 response, detectives Jack Dwyer and Austin Dickens arrived at the bank to question Annie, who denied signing the bills. She insisted that, if the bills had been stolen, she surely didn’t know a thing about it.

Pressured by the detectives, Annie finally said a “little blonde man named Charley had given [the bills] to her” in Louisiana. The pair had traveled together for about two weeks from Omaha, Nebraska to Louisiana where Charley continued on to New Orleans and Annie to Shreveport. Annie insisted that the $500 was hers, that she had earned it. Dwyer and Dickens would have none of that and took her off to police headquarters to be further questioned by their Lieutenant Marshall.

Annie didn’t even give name, rank and serial number. She gave only one of her names, neglecting to tell the dicks that she was also known as Delia Moore or Maude Williams. Other than that, she uttered only the same words about the fictional Charley and repeating that she didn’t know the bills were stolen. This “non-denial denial” caught the attention of Justice Hiram Vaughn, who issued a warrant charging Annie with attempting to pass forged National Banknotes.

Great Northern Train Robbery

Annie’s arrest was called “one of the most important captures in recent years…” by the Nashville American, which described her as “somewhat good looking, not beautiful but not ugly.” If they printed something like that today, Annie would probably hire a celebrity lawyer and sue their pants off for calling her “not beautiful.” The American went on to say “She was slender, with a heavy head of dark brown hair, a dark complexion, and high cheekbones. Her most noticeable features were two gold teeth on the left side and her piercing black eyes … [which] fairly danced as she spoke.”

The same day the American story came out, the Nashville Banner sent a reporter to interview Annie, who cheerfully greeted him as he entered her cell, led by Detective Dwyer. Annie called Dwyer “Happy Jack” and told the reporter he was one of her favorites. It was reported that Annie laughed, smiled, and flirted with her visitor throughout the interview. She regretted, she said, that she hadn’t brushed her hair properly.

The next day, Annie appeared before Justice Vaughn for a preliminary hearing, wearing a black suit, and a black hat adorned with ostrich feathers. The Banner reported that “a deep frown gathered her brow and her piercing black eyes danced defiantly in answer to the stares of the onlookers.”

According to Wayne Kindred’s article in a 1995 issue of Vieil ouest, the following conversation occurred:

Justice Vaughn asked her if she had heard the warrant read.

“I heard one read yesterday. I don’t know whether it is the same one or not,” she answered.

He told her that it was the same warrant and asked if she wished to plead guilty or not guilty.

“Guilty of what?” she angrily replied. “Of taking those bills to the bank” I took them bills to the bank. Yes, I did that.”

After Justice Vaughn explained the charges again, Annie entered a plea of not guilty. Vaughn then set her bail at $10,000 and asked her if she wanted to make a statement.

“Nothing, but that I came by those bills honestly, and I don’t see why I should be treated this way. I had used some of the bills before, and I thought they were all right.”

Nashville Courthouse, 1892, photo by A. Wittemann

The hearing must have seriously scared Annie because, by the next day, she was closer to telling the truth, or so it seemed: her real name was Della Moore, she was 26, and she was born in Tarrant County, Texas.

She left home in 1893 and worked as a prostitute in Mena, Arkansas, Fort Worth, and San Antonio (at the bawdy house of Fannie Porter). Between Ft. Worth and San Antonio, she had married a farmer named Lewis Walker but left him because “he was just a poor farmer” and their life on the farm was altogether “too tame” for her.

She left Fannie Porter’s house for Colorado, Idaho, and Montana in late 1900 with Bob Nevils, Will Casey, and Lillie Davis (another graduate of Fannie Porter’s “college of soft knocks”). Annie claimed not to have asked either Nevils or Casey what they did for a living. “They were just good fellows,” she said. Nevils gave her five $20 gold pieces on their return to Ft. Worth where they separated.

Annie split her time between her mother’s Ft. Worth home and Fannie Porter’s house of ill repute in San Antonio. She then left for Mena, Arkansas where she remained until September 1901. Fannie Porter got word to her that Nevils had come back to San Antonio and wanted Annie to take another trip. Annie responded to the message with a telegram: “Will wait till parties come.” Nevils shortly thereafter came to Arkansas to get her.

According to the Kindred article, their first stop was Shreveport, Louisiana where they remained for nearly a week, playing cards and patronizing saloons. Nevils had plenty of money and gave Annie a bunch of $10 bills before they left Shreveport for Jackson, Mississippi where they did “nothing but having a good time.”

They took the day coach to Memphis, Tennessee and let the good times continue to roll. Annie guessed they spent around $400 having fun and she especially enjoyed Nevils buying expensive dresses and hats for her. By the time they left Memphis for Nashville on October 10th where they headed straight for Linck’s Hotel, Annie had Bank of Montana notes for about $400. She must have been a very good companion because Nevils gave her at least another hundred. Perhaps Annie was Mae West’s inspiration when she said: “When I’m good I’m very, very good, but when I’m bad, I’m better.”

As Annie’s story unfolded, she admitted spending most of her time at the Lincke Hotel in their room, while Nevils preferred hanging around saloons until the wee hours. Then, Annie said, she began to have misgivings. The more money Nevils gave her, the more suspicious she got. She was also afraid he might take the money back and dump her. A shrewd move by Annie was that she changed the money he had given her into larger bills so they could be more easily hidden from him, and repaired to the Fourth National Bank to accomplish this, where she was arrested.

At the completion of this second statement, cops ran to the Linck and found that Nevils, registered under the name R.J. Whalen, had escaped due to the length of time it took Annie to tell her (false) story. She had given him enough time to make his escape. He had checked out the day before taking the train to Birmingham, Alabama, thence on to Mobile, where the cops lost his trail.

An incarcerated Annie Rogers might have been daydreaming of her boring days back on Lewis Walker’s farm. Even that dull life would be better than a dreary jail. On April 21, 1902, she appeared before Judge W.M. Hart asking for a bail reduction. Her former employer, Madame Fannie Porter, who well deserved her kind-though-soiled reputation, offered to put up the money.

Harvey Logan, aka: Kid Curry

As reported in Kindred’s article, Annie was dressed in a black suit and hat. “Wearing a black glove on one hand and carrying a white handkerchief in the other, she took a seat beside her attorney, Richard West.” Attorney General Robert Vaughn prosecuted, his first witness express messenger C.H. Smith who had been brought from Montana to describe the train robbery and link Annie to one of the robbers. He described the robbery ($40,000 in unsigned banknotes on July 3, 1901) near Wagner, Montana, and identified a man in a torn photograph shown him by General Vaughn as one of the train robbers. So ended the first day of Annie’s bail hearing.

The next morning, a smiling and laughing Annie with the dancing eyes sat in court carrying on a “lively conversation” with a deputy sheriff. She quit laughing as soon as she saw Pinkerton dick Lowell Spence take the stand. General Vaughn showed him the same photograph identified the day before by messenger Smith, and Spence also identified the man as the train robber, one Harvey Logan, member of the Wild Bunch, also called “Kid Curry,” and said he was in the Knoxville, Tennessee, jail. (Note: After he got into a saloon brawl in Pueblo, Harvey and his brothers headed for Hole in the Wall, Wyoming, where they met up with George Curry. Having been known as the “Kid” in Texas, Harvey took George’s last name and began to go by “Kid Curry.”) Logan had been arrested in December 1901 on a charge of felonious assault against policemen. He had over $9,000 of the stolen Bank of Montana bills on him at the time.

Interestingly, in this damning photograph of Logan, having been identified twice by witnesses, a hand could be seen resting on his left shoulder. In a dramatic moment worthy of Perry Mason himself, General Vaughn whipped out the other half of the picture. The hand was attached to the arm of the defendant, Annie Rogers. Uh Oh. The courtroom sizzled with excitement as observers whispered behind their hands. Then Annie took the stand.

Harvey Logan & Annie Rogers sometime between 1890 and 1894.

She admitted the man in the photograph was Bob Nevils, but denied ever knowing he was also Harvey Logan or Kid Curry, denied knowing where he got the money and never heard of the train robbery until her arrest. Judge Hart must not have believed any of these corkers because he proceeded to set bail at $2,500, considerably higher than the $1,000 Annie had requested. Even the indomitable Fannie Porter was unable, or unwilling, to pay such a high bail despite Annie’s tearful entreaties. Sobbing uncontrollably, Annie was led back to her jail cell where she languished for almost two months until her next day in court.

June 14th saw the same cast of characters in court: defense attorney West, prosecutor Vaughn, and Judge Hart. A plethora of prosecution witnesses were called including bank employees, hotel employees, and detectives, each telling his tale.

Of these witnesses, the most damning was Corrine Lewis, the pretty owner of a Memphis resort, who also identified the photograph of Logan as one of her hotel guests in September 1901.

He had, said Miss Lewis, “plenty of money,” flashing a large roll of bills. When she asked him if he were not afraid to carry so much money, he said he “wasn’t when he had his guns,” whereupon he tore open his coat exposing two large revolvers.” Miss Lewis also identified Annie Rogers as Logan’s companion, stating that, although Annie was dressed “plainly” when they arrived, the day after that she had been wearing expensive new clothes. She reported that both Logan and Lewis drank a great deal but never got drunk.

Next up was Annie herself, nervous and pale. She repeated her denials of knowing who Nevils really was, not knowing the money was stolen, and denying that she ever forged the bills. She did, however, admit that she had “bled Nevils and got all the money I could.” She took from him frequently, she said, and had worked him for about $500 by the time they reached Nashville. Annie then stepped down from the witness stand.

Wild Bunch, aka: Hole in the Wall Gang (1896-1901) – Led by Butch Cassidy, the Wild Bunch terrorized the states of Colorado, Wyoming, Montana, Idaho, Utah, and Nevada for five years. Click for prints, downloads and products.

Backing her up was a deposition from Harvey Logan, read by defense attorney West. In it, Logan, at the Knoxville jail, said he had been with Annie at Linck’s Hotel the day she was arrested, and that she had left him in mid-afternoon. When she didn’t return, Logan “thought that she had quit me.” He said that he had given her the money and that it was signed before she got it.

In their closing arguments, prosecutor Vaughn called her a greedy opportunist, a liar, and accused her of aiding and abetting Logan’s escape. Defense attorney West said she was just an unsophisticated country girl who had been duped by a clever criminal.

The jury came back to a packed courtroom with a verdict in fewer than two hours. “Not guilty!!” A relieved and thrilled Annie Rogers shook hands with each jury member, her lawyer, and the judge. Spectators crowded around her voicing their approval of the verdict, while Annie expressed pleasure at being given a “fair deal.”

Annie then asked for her $500 back, claiming it was her money after all, but the court eventually ruled that she was not entitled to it.

Annie left Tennessee and returned to Texas where she followed Logan’s exploits in the papers and wrote to him. Logan was captured in Jefferson City following a fight in a Knoxville saloon where he broke a man’s nose in a quarrel and shot two Knoxville Police Officers who opened fire on him.

Logan was subsequently tried, convicted, and sentenced to life in Tennessee Prison. Using wire from a jailhouse broom, Logan engineered his escape from the Knox County jail. He killed himself a few months later after a failed bank robbery.

The members of the Wild Bunch were aggressively pursued by Pinkerton Agents.

During his lifetime, Logan/Kid Curry was wanted on warrants for fifteen murders, but it was generally known that he had killed more than twice that number. William Pinkerton, head of the Pinkerton Detective Agency, called Kid Curry the most vicious outlaw in America. “He has not one single redeeming feature,” Pinkerton wrote. “He is the only criminal I know of who does not have one single good point.”

There exists no evidence that Annie ever saw Logan again, and it is surmised she changed her name once more and went back to work at Fannie Porter’s.


Voir la vidéo: James Stewart - Harvey 12 (Décembre 2021).