Informations

Prisonniers civils égyptiens de Memphis



Histoire de la ville

Collierville fait partie du bassin versant de la rivière Wolf, 46 000 acres de terres extrêmement fertiles. Cette terre fertile avec une faune abondante, des précipitations adéquates et sa proximité avec le fleuve Mississippi ont attiré à la fois les Indiens d'Amérique et les colons dans la région. De nombreux sentiers utilisés par les Chickasaw à des fins de chasse ont ensuite été transformés en routes telles que Poplar Pike. Bien que les Chickasaw n'aient pas vécu dans l'actuelle Collierville, ils ont utilisé la terre comme terrain de chasse, voyageant sur des sentiers balisés d'abord par des troupeaux de bisons de la 4 e falaise (aujourd'hui Memphis) aux régions avoisinantes.

La colonisation européenne permanente a commencé avec la Grande Cession de Chickasaw de janvier 1818 qui a déplacé les Indiens d'Amérique au sud de la frontière de l'État du Tennessee. Deux mois plus tard, la législature du Tennessee a établi le comté de Shelby et peu après Memphis a été fondé et aménagé sur le 4 e Bluff par John Overton, le général James Winchester et le général Andrew Jackson.

L'état a distribué des concessions de terre des régions environnantes pour le règlement. 150 acres sont finalement allés à un spéculateur foncier nommé Jessie R. Collier qui les a mis en vente dans le Memphis Enquirer sous le slogan « La ville de Collier à vendre » en 1836. Un bureau de poste a déménagé à « la ville de Collier », où on pense qu'il s'est transformé sous le nom de Collierville.

En 1850, Collierville était une colonie florissante et le 7 février, une pétition pour incorporer Collierville a été acceptée par la Cour du comté de Shelby. Peu de temps après, un homme du nom de William W. Talley a construit une cabane en rondins pour servir d'arrêt de diligence pour les passagers se rendant à Memphis. Les routes menant de Collierville et des environs étaient cependant des chemins de terre cahoteux subjectifs à la météo. Un compte a le voyage de 30 milles de Collierville à Memphis prenant presque une semaine !

Les politiciens et les hommes d'affaires de la région ont réalisé qu'un moyen de transport plus facile était nécessaire pour favoriser le développement de la région. Le Memphis and Charleston Railroad est devenu le premier chemin de fer à relier l'océan Atlantique au fleuve Mississippi le 27 mars 1857 et a traversé Collierville. L'arrivée du chemin de fer a rapidement transformé Collierville et en 1860, la population a doublé à 500 avec 2 000 autres personnes vivant à proximité.

Alors que le chemin de fer a apporté la prospérité à Collierville, il a également causé des destructions. La proximité de Collierville avec le chemin de fer stratégiquement important garantirait qu'il ne pourrait pas rester paisiblement sur la touche pendant la guerre civile. Des soldats blessés étaient soignés à Collierville dès 1862, laissés sur place par les trains qui traversaient la ville. Peu de temps après la capture de Memphis par l'Union en juin, les troupes fédérales occupèrent Collierville et construisirent des fortifications pour protéger les troupes autour de la ville.

Après avoir entendu un discours passionné du sénateur du Texas Louis T. Wigfall en faveur de la cause du Sud, un groupe de 80 hommes de Collierville se sont portés volontaires pour le service et se sont nommés Wigfall Grays. Ils ont prêté serment au service confédéré le 17 août 1861, devenant la compagnie C, 4 e régiment, Tennessee Infantry et ont participé à de nombreuses batailles, dont Shiloh, Murfreesboro et Franklin.

La plus grande bataille de Collierville a eu lieu le 11 octobre 1863 lorsque le brigadier général confédéré James R. Chalmers a reçu l'ordre d'attaquer le fort de l'Union à Collierville. 12 divisions confédérées du Calvaire et une batterie d'artillerie ont attaqué les forces de l'Union sans méfiance de tous les côtés et bientôt Chalmers était confiant dans une reddition de l'Union. Cependant, les événements ont tourné lorsqu'un train transportant le major-général William T. Sherman et le 13th US Infantry est arrivé de Memphis. Prévoyant à l'origine de traverser Collierville, lorsqu'il a appris la bataille, Sherman a ordonné au train de s'arrêter et ses hommes ont quitté le train et il a télégraphié pour plus de renforts. Les soldats Sherman ont incendié les maisons et les bâtiments voisins pour empêcher les troupes du Sud de se cacher et lorsque les renforts de l'Union sont arrivés, Chalmers a été contraint d'ordonner à ses hommes de battre en retraite, laissant derrière eux une bataille déchirée à Collierville.

Après la guerre de Sécession, Collierville était pratiquement détruit, certains récits notant que seules trois structures étaient restées debout. Les résidents étaient impatients de reconstruire et ont rapidement réorganisé les entreprises locales, les écoles et les églises. La place de la ville a été développée à cette époque lorsque Harrison Irby et Virginius Leake ont acheté 90 acres à côté du Memphis Charleston Railroad et ont commencé à vendre des lots. Plusieurs églises ont été établies ainsi que des écoles publiques et privées et en 1877, la population atteignait 1031 &ndash plus du double du chiffre d'avant-guerre.

En 1878, une énorme épidémie de fièvre jaune éclata à Memphis. Il n'y avait aucune cause connue du virus ou de remède à l'époque. Malgré la mise en place d'une quarantaine stricte contre les voyageurs et les marchandises de Memphis, la maladie s'est propagée à Collierville et à travers le comté de Shelby. La plupart des habitants ont fui la région et en octobre, il restait moins de 200 personnes. Le froid a mis fin à l'épidémie.

Le 20 e siècle a été caractérisé par la croissance, la prospérité, les nouvelles technologies et l'expansion de l'industrie. La première voiture a été achetée à Collierville par le Dr E. K. Leake en 1905 et Collierville a créé sa propre compagnie de téléphone en 1907. L'importance de l'éducation était également importante à Collierville. Le Bellevue Female College a été fondé en 1879 et est finalement devenu le Collierville High School en 1903, puis le Collierville Middle School en 1995. Aujourd'hui, il sert de bureau central pour les écoles de Collierville.

Collierville est devenue une ville laitière au début du XXe siècle et Swift and Company a ouvert une fromagerie en 1934, donnant à Collierville le titre de capitale de la fabrication du fromage de l'ouest du Tennessee. Un Carnaval du Fromage annuel a même été créé pour promouvoir l'industrie avec des défilés et une atmosphère de carnaval. Le Wonder Horse de renommée mondiale a été fabriqué dans l'usine Wonder Products de Collierville de 1950 à 1983. D'autres entreprises telles que Carrier Corporation et FedEx sont venues à Collierville, ce qui en fait un endroit encore plus attrayant pour vivre et travailler.

Collierville a parcouru un long chemin en un peu plus de 150 ans, confronté à plusieurs reprises à des difficultés, les citoyens ont fait preuve à maintes reprises de résilience et de prospérité et Collierville continue d'être une communauté de banlieue idéale.


Prisonniers de guerre confédérés

Le Service national des archives et des dossiers, Administration des services généraux. Washington : 1965 Publications de microfilms des Archives nationales - Microcopie 598 Documents sélectionnés du ministère de la Guerre relatifs aux prisonniers de guerre confédérés 1861 - 1865

Rôle 1 - Vol 1. Dossiers relatifs à tous les détenus. Registres des prisonniers, établis par le bureau du commissaire général des prisonniers. 1863-1865

Rôle 2 - Vol 2. Dossiers relatifs à tous les détenus. Registres des prisonniers, compilés par le bureau du commissaire général des prisonniers 1863-1865

Rôle 3 - Vol 3 Dossiers relatifs à tous les détenus.
Registres des prisonniers, établis par le bureau du commissaire général des prisonniers 1863-1865

Roll 4 - Vol 4 Registres des décès de prisonniers.

Rouleau 5 - Vol 5 Dossiers relatifs à tous les prisonniers.
Registres des prisonniers, établis par le bureau du commissaire général des prisonniers. 1862-1865

Rouleau 6 - Vol 6 Dossiers relatifs à tous les prisonniers.
Registres des prisonniers, établis par le bureau du commissaire général des prisonniers. 1862-1865

Roll 7 - Vol 7 Registres des demandes de libération et des décisions des détenus.

Rouleau 8 - Vol 10-13 Listes descriptives des prisonniers confédérés et déserteurs libérés après avoir prêté le serment d'allégeance

Rouleau 9 - Vol 14 Registre de l'argent et des objets de valeur non réclamés appartenant aux prisonniers confédérés.
Vol 15 Registre des effets des prisonniers complices décédés.
Vol 16 Listes des dossiers des camps de prisonniers reçus, lettres envoyées concernant les prisonniers et rapport numérique des prisonniers reçus, libérés sur parole, libérés et décédés.
Registres des décès de prisonniers.

Rouleau 10 - Vol 17 Divers états 1862-65.
Vol 18 Mississippi, Arkansas et Tennessee 1862-65

Rouleau 11 - Vol. 19 Maryland, Floride, Louisiane, Texas, Missouri et Kentucky, 1862-1865.
Vol 20 Virginie et Caroline du Nord. 1862-65

Rouleau 12 - Vol 21 Caroline du Sud, Géorgie et Alabama 1862-65 Dossiers des prisons ou des stations individuelles - Alton, prison militaire de l'Illinois.

Rouleau 13 - Lettres envoyées et reçues 1862-65

Rôle 14 - Registres des détenus, dressés par le bureau du commissaire général des détenus.

Rouleau 15 - Registre des prisonniers civils, mars 1863-juin 1865.
Registre des soldats et civils confédérés et fédéraux condamnés 1862-65.
Registre des détenus incarcérés en vertu de la peine 1863-65.
Registre des prisonniers incarcérés, libérés, évadés et transférés 1862-65. Registre des décès de prisonniers 1863-65.

Rouleau 16 - Registres des prisonniers libérés et libérés juin 1863-juin 1865.
Listes descriptives des prisonniers de janvier 1864 à février 1865.
Registre des prisonniers transférés et évadés juin 1863-mai 1865.
Listes des prisonniers reçus, transférés, libérés sur parole, libérés et décédés en 1862-1864.
Listes des détenus et des évadés 1862-65.
Rapport mensuel de l'équipage du camp et de la garnison, novembre 1864-janvier 1865.
Comptes de charbon et de bois de novembre 1864 à mars 1865.

Rouleau 17 - Retours fixes mars 1865.
Rapports matinaux consolidés des prisonniers d'avril à octobre 1862.
Demandes de fonds envoyées à l'adjudant général et reçus de fonds et d'équipement 1862.
Rapports matinaux consolidés des prisonniers oct-déc 1862.
Liste des effets des prisonniers décédés 1862-63.
Liste des détenus condamnés 1862-63. Liste des escouades civiles.
Liste non identifiée de noms 1862-63.
Rapports matinaux consolidés des prisonniers :

Rouleau 19 - juin 1864-juin 1865.
Rapports du matin des patients et des préposés à l'hôpital de la prison juin-juillet 1865.

Rouleau 20 - Vol 41 Rapports du poste de garde, registre des laissez-passer, réquisitions de vêtements et de fournitures et liste des prisonniers condamnés, 1862.
v.42 Listes des prisonniers fédéraux, confédérés et civils montrant les dispositions et des lettres envoyées concernant les prisonniers 1864-65.
v.43 Livre d'appel pour la prison n° 3, c1862.
v.44 Grand livre des comptes des prisonniers juin-août 1862.
v. 45 Registre d'argent envoyé aux prisonniers 1863-64.
Compte du grand livre de l'Alton Savings Institute, mars-avril 1863.
Compte du fonds de la prison février 1864.
Lettre envoyée à l'adjudant de poste le 5 août 1863.
v.46 Reçus pour objets livrés mai 1864-juin 1865.
v.47 Reçus d'argent, circulaires, ordres et lettres reçus en 1864-65.

Rouleau 21 - Bowling Green, Virginie, Bureau du prévôt du prévôt Vol 48 Registre des prisonniers confédérés libérés sur parole par le prévôt mashal et des civils qui ont prêté serment d'allégeance et d'amnistie de mai 1865 à novembre 1866.
Vol 49 Camp Butler, IL., prison militaire.
Registres des prisonniers : 1862
Vol 50 1862-63
Vol 51 Registre des prisonniers incarcérés, des prisonniers envoyés à Vicksburg, Miss., pour échange, et des prisonniers capturés en janvier 1863, 1862-63.
Vol 52 Liste descriptive des prisonniers 1862-63.

Rouleau 22 - Camp Chase, Ohio, prison militaire. Vol 53 1863-65

Rouleau 24 - Vol 55 mai 1862-août 1863
Vol 56 1862-63.
Vol 57 fév.-mars. 1863.

Rouleau 25 - Listes descriptives des prisonniers
Vol 58 1862-63
Vol 59 mars-juin 1862
Rapport du lieutenant-colonel Hunter chargé de transférer un groupe de prisonniers à Sandusky, Ohio, le 28 avril 1862
Liste des prisonniers noirs
Liste des prisonniers qui ont été transférés ou évadés 1862
Vol 60 Liste descriptive des prisonniers février-juillet 1863.
Liste des noms et chèques tirés.
Liste des prisonniers reçus 1863-64

Roll 26 - Vol 61 Liste des prisonniers libérés sur parole août 1862-Mmar 1863
Rapports du nombre de prisonniers présents 1862
Liste des vêtements émisn1862
Règlements et rapports mars-avril 1862
Listes des prisonniers libérés :
Vol 62 mars 1863-mai 1865
Vol 63 mai-juin 1865
Vol 64 Listes des prisonniers transférés, libérés, évadés et décédés 1862-63
Vol 65 Liste des prisonniers transférés de Camp Chase août 1863-juin 1865

Rouleau 27 - Vol 66 Registre des décès janv. 1864-juin 1865
Registres des sépultures :
Vol 67 avril 1863-juillet 1865
Vol 68 janvier-juin 1865

Roll 28 - Vol 69 Registre des prisonniers et rapports des prisonniers libérés mars-juin 1862
Liste des sous-officiers des cadets de la caserne Benton, septembre 1861-janvier 1862
Vol 70 Rapports de prisons et d'hôpitaux et de prisonniers à l'appel, mars-août 1862
Liste des détenus à l'hôpital
Liste des évadés mars-mai 1862
Rapports de mess, prisons nos 1 et 2, 1862
Liste des prisonniers montrant les sorties et les décès.
Rapports du matin, janvier-juillet 1863.
Listes des détenus affectés à :
Vol 71 Caserne No 1-26
Vol 72 Casernes dans les prisons n° 1-3 1865

Roll 29 - Vol 73 Livre d'appel pour les prisons n° 1-3 et les prisonniers civils, décembre 1862
Vol 74 Livre d'appel pour les prisons nos 1 et 2, 1862-63
Liste des personnes employées à l'hôpital le 10 août 1862.
Liste des noms et sommes d'argent 1863.
Rapports sur le nombre de prisonniers et d'accompagnateurs.
Cahiers d'appels pour les prisons nos 1 et 2.
Vol 75 --
Vol 76 liste des chèques reçus et aliénés, avril-juin 1865
Vol 77 Livre d'appel pour la prison no. 2, 16 janvier 1863.
Vol 78 Livre d'appel pour la prison no. 3, c1861-62.
Liste des prisonniers reçue de Henderson, Ky 10 janvier 1863.
Liste des prisonniers politiques libérés sur parole à Columbus, Ohio, octobre-novembre 1862.
Liste des prisonniers à échanger, 1863-64.
Liste des prisonniers, janvier-mai 1863.
Livres d'appel pour la prison no. 3.
Vol 79 1863
Vol 80 --
Vol 81 --
Vol 82 --
Vol 83 Livre d'appel pour la moitié ouest du camp de prisonniers, 1861-62.
Rapports de vêtements délivrés aux prisonniers.
Liste non identifiée montrant des organisations.
Liste non identifiée de prisonniers
Grands livres des comptes des prisonniers.

Rouleau 32 - Vol 86 Journal des comptes des prisonniers, novembre 1864-juin 1865
Les talons des reçus des prisonniers

Rouleau 33 - Vol 87 Août 1863-Jan 1864
Vol 88 août 1864-janvier 1865

Rouleau 34 - Vol 89 Sept-Nov 1864
Vol 90 nov-déc 1864
Vol 91 déc. 1864-janv. 1865

Rouleau 35 - Vol 92 Jan-Fév 1865
Vol 93 février-mars 1865
Vol 94 mars-avril 1865
Vol 95 avril-juin 1865

Rouleau 36 - Vol 96 Registre de l'argent reçu des prisonniers 1862
États des fonds remis et reçus en septembre 1862
Liste des volontaires se présentant au poste Nov 1862
Vol 97 Registre de réception des objets livrés aux prisonniers mars 1864-mai 1865
Déclarations de prisonniers donnant à d'autres personnes le pouvoir de recevoir leurs lettres, argent et colis 1864-65
Vol 98 Index des noms non identifiés

Rouleau 37 - Cincinnati, Ohio. Registres généraux des détenus.
Vol 99 avril 1862-mars 1863.
Vol 100 avril 1862-mars 1863
Vol 101 septembre 1862-août 1864.
Vol 102 1862-64
Vol 103 Fort Columbus, N.Y.
Registre des prisonniers, mars-septembre 1862

Rouleau 38 - Département du Cumberland, Nashville, Tenn.
Registres des détenus :
Vol 104 1862-63

Rouleau 39 - Vol 105 1863-64
Vol 106 1864-65

Roll 40 - Fort Delaware, Delaware, prison militaire
Registres généraux des détenus :
Vol 107 1863

Rouleau 41 - Vol 108 1863-64
Vol 109 avril-mai 1865
Registres des prisonniers

Rouleau 43 - Vol 111 1864-65
Vol 112 1865

Rouleau 44 - Vol 113 1863
Liste des boîtes et colis reçus oct. 1863-mai 1864
Vol 114 registres des prisonniers :
juin-novembre 1863
Vol 115 Juillet 1864
Vol 116 Registre des officiers prisonniers, avril 1863-août 1864

Rouleau 45 - Vol n° 1, février-mars 1865
Vol 118 n° 2, décembre 1864-mars 1865
Vol 119 n° 3, juillet 1863-avril 1865
Vol 120 n° 4, mars 1865
Vol 121 n° 5, décembre 1864-mars 1865
Vol 122 n° 6, juillet 1863-avril 1864
Vol 123 n° 8, avril 1865
Vol 124 n° 9, juin 1863-avril 1865
Vol 125 n° 10, juillet 1863-avril 1865
Vol 126 n° 11, juin 1863-avril 1865
Vol 127 n° 12, juin 1863-avril 1865
Vol 128 No 15, juillet 1863-avril 1865
Vol 129 n° 16, juillet 1863-mars 1865
Vol 130 n° 17, juillet 1863-novembre 1864
Vol 131 n° 18, juillet 1863-avril 1865
Vol 132 n° 19, juillet 1863-mars 1865
Vol 133 n° 20, juillet 1863-avril 1865
Vol 134 n° 22, 1865
Vol 135 No 23, 1865
Vol 136 n° 24, 1865
Vol 137 n° 25, 1865
Vol 138 n° 26, 1865
Vol 139 n° 27, 1865
Vol 140 n° 28, 1865
Vol 141 n° 29, 1865
Vol 142 n° 30, 1865
Vol 143 n° 31, 1865
Vol 144 n° 32, 1865
Vol 145 n° 33, 1865
Vol 146 n° 34, 1865
Vol 147 n° 35, 1865
Vol 148 n° 36, 1865
Vol 149 n°37, 1865
Vol 150 n° 38, 1865
Vol 151 n° 39, 1865

Rôle 46 - Registres des détenus de :
Vol 152 organisations de l'Alabama en prison, divisions n° 9 et 10, 1865
Vol 153 Organisations de l'Arkansas et du Tennessee dans les divisions pénitentiaires
Nos 17-19, 1864-65
Organisations du Kentucky, de la Louisiane, du Mississippi et de la Caroline du Nord dans diverses divisions pénitentiaires.
Vol 154 1864-65
Vol 155 1864-65
Vol 156 organisations de Virginie en prison, divisions n° 1-3, 186-65
Vol 157 organisations de Virginie, du Maryland et du Mississippi en prison, divisions n° 20 et 45, 1864-65
Vol 158 Diverses organisations de l'État du Sud dans les divisions pénitentiaires, n ° 3-35, 1865
Vol 159 Registre des officiers détenus dans diverses divisions pénitentiaires, 1864
Vol 160 Registre des prisonniers dans diverses divisions pénitentiaires libérés ou renvoyés dans les casernes confédérées, 1864-65

Rouleau 47 - Vol 161 Registre des prisonniers de diverses escouades, 1864-65
Vol 162 Registre des officiers, des hommes enrôlés, des coureurs de blocus et des prisonniers politiques reçus pour l'emprisonnement, avril-juillet 1863
Vol 163 Registre des détenus de l'hôpital de la prison, mars 1864-juin 1865
Vol 164 Registre des patients admis à l'hôpital de la prison, janvier-juillet 1864
Liste des vêtements appartenant aux officiers de l'hôpital, 1864
Liste des ouvriers de cuisine, 1864
Liste des vêtements délivrés aux boulangers, septembre 1864
Vol 165 Registre des patients admis à l'hôpital de la prison, juillet 1864-mai 1865
Vol 166 Registre des décès, avril 1862-juillet 1865
Vol 167 Rapports du matin sur les prisonniers :
mai 1863-déc 1864
Vol 168 janvier-juillet 1865

Rouleau 48 - Vol 169 Grand livre des comptes des prisonniers, juillet-décembre 1863
Liste des frais sur les colis express
Mémorandums relatifs au courrier
Liste des noms des prisonniers et des sommes d'argent, juillet-novembre 1863
Grands livres des comptes des prisonniers
Vol 170 déc. 1863-avril 1864
Vol 171n avril-mai 1864
Vol 172 juin-juillet 1864
Liste des pourcentages, juin-juillet 1864

Roll 49 - Vol 173 Grand livre des comptes des prisonniers, juillet-septembre 1864
Liste des frais de port, d'express et de fret, juillet 1864
Grands livres des comptes des prisonniers
Vol 174 Sept 1864-Jan 1865
Liste de l'argent des prisonniers et des objets reçus, 1864
Mémorandum relatif au Dr M. B. Jarrett

Rouleau 50 - Vol 176 Grand livre des comptes des prisonniers, novembre 1864-mars 1865
Liste de l'argent appartenant aux officiers prisonniers
Liste des soldes de fonds transférés aux livres J et P
Grands livres des comptes des prisonniers
Vol 177 avril-juin 1865
Vol 178 juin-juillet 11865

Roll 51 - Vol 179 Registre des comptes des prisonniers 1862-64
Liste des petites sommes dues aux prisonniers, décembre 1863-mai 1864
Liste des dépenses pour les timbres et la papeterie juillet-novembre 1862
Vol 180 Registre des comptes des prisonniers juin-octobre 1864
Rapport des dépenses de tenue des comptes de dépenses des prisonniers, juillet-août 1864
Registres des comptes des détenus :
Vol 181 juin 1864-février 1865
Vol 182nnJuin 1864- juin 1865
Vol 183 février-mai 1865

Roll 52 - Vol 184 Registre des objets et devises reçus et livrés aux prisonniers, mai 1864-février 1865
Registres des objets reçus et livrés aux détenus :
Vol 185 août 1864-février 1865
Vol 186 février-juillet 1865
Vol 187 Reçus d'argent envoyés par Adams Express Co, juillet-août 1865

Roll 53 - Vol 188 Camp Douglas, ILL., prison militaire
Registre général des prisonniers, août 1863-déc 1864

Rôle 54 - Registre des détenus
Vol 189 1862-63

Rouleau 55 - Vol 190 1863-65
Vol 191 1864-65

Rôle 56 - Registres des détenus :
Vol 192 A-H, 1862
Vol 193 H-R 1862
Vol 194 R-Z, 1862
Liste des prisonniers capturés au Nouveau-Mexique, août 1862
Déclarations finales du nombre de prisonniers incarcérés, 10 août et 1er octobre 1862
Liste des prisonniers restant après les libérations et les échanges, 10 septembre 1862
Liste des prisonniers reçus de Corinthe, 23 septembre 1862
Liste des prisonniers de la prison, 29 septembre 1862

Rôle 57 - Registres des détenus
Vol 195 1862
Vol 196 1863-64

Rouleau 58 - Vol 197 1863-65
Vol 198 1863-65
Vol 199 Registre des condamnés, 1862
Liste des déserteurs
Liste des prisonniers et civils confinés à divers endroits
Vol 200 Registre des décès, des libérations et des échanges, janvier-juin 1865
Liste des prisonniers restés à l'hôpital, 20 juin 1865

Roll 59 - Rapports matinaux des prisonniers :
Vol 202 juillet-août 1862
Vol 203 Août 1862
Vol 204 avril-décembre 1864
Vol 205 janvier-juin 1865

Roll 60 - Vol 206 Rapports statistiques des prisonniers, décembre 1864-juin 1865
Vol 207 Compte des chèques et colis reçus pour les prisonniers, 1865

Rouleau 61 - Grands livres des comptes des prisonniers :
Vol 28 1862
Vol 29 1863

Roll 62 - Vol 210 Grand livre des comptes des prisonniers et index des noms, 1863-1864

Roll 63 - Vol 211 Index des noms du grand livre des comptes des prisonniers, 1864
Grands livres des comptes des prisonniers
Vol 212 1864

Rouleau 64 - Vol 213 1865
Vol 214 Mémorandums, 1862
Vol 215 Livre des records divers, 1862
Liste des objets volés, juin 1862
Liste des articles pris sur les prisonniers à la recherche de leurs quartiers, juin 1862
Lettres reçues par la prévôté, juin-août. 1862
Listes des colis reçus et livrés aux prisonniers, juillet-septembre 1862
Liste des équipements de cuisine, 1862
Liste des gardes de chêne blanc, 1862
Liste des laissez-passer émis, 1862
Vol 217 Index des noms non identifiés

Rouleau 65 - Elmira, N.Y.
Registres généraux des détenus :
Vol 218 1862-65
Vol 219 1864-65
Vol 220 1864-65

Roll 66 - Vol 221 Registre des prisonniers 1864-65

Rôle 67 - Registres des détenus :
Vol 222 juillet-août 1864
Vol 223 octobre 1864-mai 1865
Vol 224 Registre des décès de prisonniers, juillet 1864-juillet 1865

Roll 68 - Rapports du matin sur les prisonniers militaires et politiques :
Vol 225 juillet-décembre 1864
Vol 226 janvier-décembre 1865
Registres de l'argent des prisonniers reçu

Roll 69 - Vol 227 Juillet 1864-Juin 1865
Vol 228 juillet-novembre 1864
Vol 229 Registre de la disposition des biens des prisonniers, 1865

Rouleau 70 - Grands livres des comptes des prisonniers
Vol 230 juillet-décembre 1864
Vol 231 août-novembre 1864

Rouleau 71 - Vol 232 1864-65
Vol 233 Buvard aux grands livres, 1864-65
Talons de chèque, First National Bank of Elmira, N.Y. :
Vol 234 août-décembre 1864
Vol 235 décembre 1864-juin 1865

Rouleau 72 - Prisons de Gratiot et Myrtle Streets, St. Louis, Mo.
Vol 236 Liste descriptive des prisonniers incarcérés dans la prison de la rue Gratiot, juillet 1863-septembre 1864
Liste des articles pris sur les prisonniers par W. C. Streeter, greffier, et remis à William J. Masterson, gardien, mai 1863
Registres des détenus incarcérés dans les prisons de Gratiot et Myrtle Streets.
Vol 237 1862-63
Vol 238 1862-64
Vol 239 1863-65

Rouleau 73 - Département du Golfe
Registres des prisonniers libérés sur parole à : Gainesville, Ala.
Vol 240 mai (1865)
Vol 241 Mai 1865
Vol 242 Mai 1865
Vol 243 Mai 1865

Rouleau 74 - Rouleau 244 Alexandria, Monroe et Natchitoches, Louisiane, juin-juillet 1865
Vol 145 Franklin, Monroe, New Iberia et Washington, Louisiane, juin 1865

Rouleau 75 - Shreveport, Louisiane.
Vol 246 juin 1865
Vol 247 Juin 1865
Vol 248 juin 1865
Vol 249 Divers endroits en Louisiane et à Brownsville, Texas, juin-juillet 1865

Rouleau 76 - Vol 250 Columbus, Mississippi, mai 1865
Columbus, Miss, et Gainesville, Alabama.
Vol 251 Mai 1865
Vol 252 Mai 1865
Vol 253 Mai 1865
Vol 254 Grenade, Mississippi, mai 1865

Rouleau 77 - Jackson, Mademoiselle.
Vol 255 Mai 1865
Vol 256 Mai 1865
Vol 257 Jackson, Mississippi, et à Demopolis, Gainesville, et Selma, Alabama, mai-juin 1865

Rouleau 78 - Méridien, Mademoiselle :
Vol 259 Mai 1865
Vol 260 Mai 1865
Meridian et Grenade, Miss., et Mobile, Ala.
Vol 261 Mai 1865
Vol 262 Mai 1865
Vol 263 Meridian, Mississippi, et à Livingston, Alabama, mai 1865
Vol 264 Meridian, Miss., à Selma, Alabama, mai 1865

Roll 79 - Hart Island, N.Y., Camp de Prisonniers
Vol 265-268 Registres et documents divers relatifs aux prisonniers, 1864-1865
Vol 269 Hilton Head, Camp de prisonniers S.C.
Reçus de lettres contenant de l'argent adressées aux prisonniers, novembre 1864-avril 1865

Roll 80 - Johnson's Island, Ohio, Prison militaire
Vol 270-271 Lettres envoyées concernant les prisonniers et le registre général des prisonniers, 1862-64

Roll 81- Vol 272-273 Registre des prisonniers, 1862-65

Roll 82 - Vol 274-276 Registres des prisonniers incarcérés, transférés, relâchés et décédés, 1862-65

Roll 83 - Vol 277-280 Documents divers relatifs aux prisonniers, 1865

Roll 84 - Knoxville, Tenn.k, Prison militaire
Vol 281-283 Registres des prisonniers, 1863-65

Roll 85 - Fort Lafayette, N.Y., prison militaire
Vol 284-286 Registre général des prisonniers et comptes d'argent et effets des prisonniers, 1861-65

Roll 86 - Vol 287-288 Comptes d'argent et effets de prisonniers, 1864

Rouleau 87 - Little Rock, Ark., prison militaire
Vol 289-291 Registres des prisonniers, 1863-65

Roll 88 - Louisville, Ky., prison militaire
Registres généraux des détenus. Vol 292-293

Roll 92 - Vol 297 Registre général des prisonniers et rôles des déserteurs confédérés reçus, 1863-65

Roll 93 - Registre des prisonniers
Vol 298 1863-64

Roll 95 - Vol 300-304 Registre des prisonniers établi par le bureau du commissaire général des prisonniers.
Registres des prisonniers politiques et registre hospitalier, 1863-1865

Roll 96 - Fort McHenry, Maryland, prison militaire
Vol 305-310 Registres des prisonniers et grand livre des comptes des prisonniers, 1861-65

Rouleau 97 - Caserne McLean, Cincinnati, Ohio
Vol 311-317 Registres des prisonniers et carnets d'ordres, 1863-65

Roll 98 - Memphis, Tennessee, prison militaire
Vol 318-321 Registres et liste descriptive des prisonniers, 1863-65
Vol 322 Département du Missouri
Registre des prisonniers, mars-avril 1862

Roll 99 - Camp Morton, Indiana, prison militaire
Vol 323-324 Lettres envoyées, décembre 1863-septembre 1865

Roll 100 - Vol 325 Registre général des prisonniers, juillet 1863-juillet 1863

Roll 101 - Vol 326-327 Registres des prisonniers. 1863-65

Roll 102 - Vol 328-331 Listes des prisonniers, registre des décès et rapports du matin des prisonniers, 1862-65

Roll 103 - Vol 332-334 Grands livres des comptes des prisonniers et livres de caisse, 1864-65

Roll 104 - La Nouvelle-Orléans, La. Lettres envoyées :
Vol 335 août-décembre 1864

Roll 106 - Vol 338-343 Registres des prisonniers et registre hospitalier, 1863-65

Rouleau 107 - Newport News, Virginie, prison militaire
Vol 344-345 Registre des prisonniers et grand livre des comptes des prisonniers, 1865

Roll 108 - Vol 346-347 Grand livre des comptes des prisonniers et livre de la petite caisse, mai-juillet 1865

Rouleau 109 - Département de l'Ohio
Vol 348 Registre des prisonniers sous la garde des grands prévôts, 1864-65

Rouleau 110 - Ancienne prison du Capitole, Washington, DC
Vol 349-351 Registres des prisonniers et registre des laissez-passer délivrés aux visiteurs, 1863-65

Rouleau 111 - Point Lookout, Maryland, prison militaire. Lettres envoyées :
Vol 352 février 1864-mars 1865

Rouleau 112 - Vol 353 novembre 1864-septembre 1865

Roll 113 - Registres généraux des détenus :
Vol 354-355 1863-65

Roll 116 - Registre des prisonniers
Vol 358 1863-65

Rouleau 120 - Vol 363 Registre des prisonniers transférés de Point Lookout, septembre 1863-mai 1865

Roll 121 - Vol 364-365 Registres des prisonniers transférés et reçus de l'hôpital général de Hammond et des dispositions des prisonniers : 1863-65

Roll 124 - Vol 369-373 Registres des prisonniers échangés, libérés sur parole et libérés, et des prisonniers prêtant serment d'allégeance et liste des prisonniers libérés pour un emploi dans les travaux publics, 1864-1865

Roll 125 - Vol 374-375 Registre et listes des prisonniers s'enrôlant dans le service des États-Unis et des objets de valeur et de l'argent appartenant aux prisonniers et liste des prisonniers transférés à l'hôpital général de Hammond, 1863-65

Roll 126 - Vol 376-378 Listes d'argent et de biens des prisonniers 1864-65

Roll 127 - Vol 379-385 Registres des lettres et colis reçus et remis aux prisonniers et de l'argent des prisonniers, 1863-65

Roll 128 - Vol 386 Grand livre des comptes des prisonniers et index des noms, mars 1864-juin 1865

Roll 129 - Vol 387-390 Liste des lettres reçues contenant de l'argent et des registres de vêtements délivrés aux divisions pénitentiaires, 1864-65

Rouleau 130 - Richmond, Virginie.
Vol 391-392 Registre des serments d'allégeance et listes relatives aux prisonniers en liberté conditionnelle 1865

Rouleau 131 - Rock Island Barracks, ILL., Prison militaire
Vol 393-394 Registres des prisonniers, 1862-65

Roll 132 - Vol 395-397 Registre des décès et actes divers, 1863-65

Roll 133 - Vol 398-399 Grand livre des comptes des prisonniers et index des noms, 1963-65

Roll 134 - Vol 400-402 Grand livre des comptes des prisonniers, index des noms et journal des comptes avec les prisonniers, 1863-65

Roll 135 - Vol 403-405 Journaux de comptes avec des prisonniers et livre de buvard, 1864-65

Rouleau 136 - Ship Island, Miss.
Vol 406-408 Registre des prisonniers et documents divers 1864-65

Rouleau 137 - Fort Warren, Massachusetts, prison militaire
Vol 409-413 Lettres envoyées et registres de prisonniers, 1861-66

Rouleau 138 - Vol. 414-415 Liste des prisonniers reçus et registres des comptes des prisonniers 1861-64

Rouleau 139 - Vol 416-417 Livres de caisse, 1863-65

Rouleau 140 - Division du Mississippi occidental
Registres des détenus en liberté conditionnelle.
Vol 418-419 1865

Roll 143 - District de West Tennessee, bureau du grand prévôt
Vol 423 Registre des détenus en liberté conditionnelle, 1865

Roll 144 - Vol 424 Registre des prisonniers à Fort Delaware, Del., Fort Lafayette, N.Y., et Fort McHenry, Maryland, 1863-64

Roll 145 - Vol 425-427 Registres des prisonniers dans diverses prisons militaires, 1861-65

Copyright août @2011-2013 AHGP - Judy White. Copyright @2000-2006. Fondée le 8 avril 2000. Debbie Axtman, Jim Powell Jr., Ginger Cisewski et Brenda
Lièvre à l'usage exclusif et au profit de The American History and Genealogy Project. Tous les droits sont réservés.


Prisonniers civils égyptiens de Memphis - Histoire

La bureaucratie n'est pas une invention moderne, elle a été conçue par les Égyptiens il y a plus de 5 000 ans. La création d'une bureaucratie dans l'Ancien Empire a été un facteur clé dans la création de la civilisation égyptienne. Le roi était le chef suprême de l'État. A côté de lui, l'officier le plus puissant de la hiérarchie était le vizir, le chef exécutif de la bureaucratie. Le poste de vizir était occupé par un prince ou une personne d'une capacité exceptionnelle. Son titre se traduit par « surintendant de tous les travaux du roi ».

En tant que juge suprême de l'État, le vizir se prononçait sur toutes les requêtes et griefs portés devant le tribunal. Tous les ordres royaux passaient entre ses mains avant d'être transmis aux scribes de son bureau. Ils envoyaient à leur tour des ordres aux chefs des villes et villages éloignés, et dictaient les règles et règlements liés à la collecte des impôts.

Le roi était entouré de la cour, d'amis et de personnes favorisées qui atteignaient des postes administratifs plus élevés. La tendance était de remplir ces postes sur la base de l'hérédité. L'un des vœux les plus ardents de ces administrateurs était de gravir les échelons bureaucratiques par des promotions et de céder leurs fonctions à leurs enfants.

De nombreux concepts des bureaucraties modernes remontent aux Égyptiens. La structure hiérarchique et le code d'éthique de la bureaucratie égyptienne trouvent un écho dans les gouvernements modernes. Les bureaucrates égyptiens antiques, qui aspiraient à des postes plus élevés, étaient invités à obéir à leurs supérieurs et à garder le silence en toutes circonstances, en d'autres termes, de ne pas contredire ou défier la sagesse des responsables. On attendait d'eux qu'ils fassent preuve de tact et de bonnes manières, qu'ils soient fidèles dans la livraison des messages et qu'ils fassent preuve d'une humilité qui frise la soumission. C'est peut-être pour ces raisons que les responsables égyptiens étaient appelés fonctionnaires, une appellation que les gouvernements ont adoptée à travers les âges.


La catastrophe de la Sultane

La Sultane en 1865 Bibliothèque du Congrès

Aux premières heures du 27 avril 1865, quelques jours seulement après la fin de la guerre civile, le Sultane s'enflamme le long du fleuve Mississippi. Les Sultane était un bateau à vapeur en bois de 260 pieds de long, construit à Cincinnati en 1863, qui transportait régulièrement des passagers et du fret entre Saint-Louis et la Nouvelle-Orléans sur le fleuve Mississippi.

La Sultane en 1865 Bibliothèque du Congrès

Le 23 avril 1865, le navire a accosté à Vicksburg pour résoudre des problèmes avec la chaudière lors d'un voyage de routine depuis la Nouvelle-Orléans. Pendant son séjour au port, le gouvernement américain l'a engagé pour ramener d'anciens prisonniers de guerre de l'Union des prisons confédérées, telles qu'Andersonville et Cahaba, vers le territoire du Nord. Afin de remplir le contrat lucratif, J. Cass Mason, le SultaneLe capitaine de , a choisi de réparer la chaudière qui fuyait plutôt que d'effectuer des réparations plus importantes et plus longues. Craignant que ses collègues acceptent des pots-de-vin pour transporter des prisonniers sur d'autres bateaux, le capitaine de l'armée de l'Union George Williams, qui a supervisé l'opération, a ordonné à la hâte que tous les anciens prisonniers du camp de libération conditionnelle et de l'hôpital de Vicksburg soient transportés sur le Sultane. Bien qu'il ait été conçu pour ne contenir que 376 personnes, plus de 2 000 soldats de l'Union étaient entassés sur le bateau à vapeur - plus de cinq fois sa capacité de charge légale. Malgré les craintes de surcharge de plusieurs officiers, Williams a refusé de diviser les hommes, insistant pour qu'ils voyagent sur un seul navire.

Explosion du vapeur "Sultana", 28 avril 1865 Harper's Weekly


Lecture recommandée

Un goulag américain : les malades mentaux chez Supermax

L'étrange élégance de l'accord d'identification des électeurs de Joe Manchin

Les Américains disent que les immigrants devraient apprendre l'anglais. Mais la politique américaine rend cela difficile.

Pris ensemble, ces développements jettent une lumière bienvenue sur certains des pires abus gouvernementaux de notre temps et démontrent clairement le besoin de politiques éclairées et de plus de décence et de responsabilité humaines de la part des responsables pénitentiaires. Mais ces poursuites, ces enquêtes et ces ordonnances des tribunaux soulèvent également une question cruciale : si les autorités fédérales sont si préoccupées par les droits constitutionnels des prisonniers atteints de troubles mentaux dans les prisons d'État et locales, pourquoi le ministère de la Justice est-il si peu disposé à entreprendre un examen aussi approfondi de la même pratiques et politiques douteuses actuellement imposées aux détenus fédéraux atteints de troubles mentaux par le Bureau des prisons ?

Les conclusions des enquêtes en Floride et en Californie, ainsi que les preuves et allégations en Louisiane et au Mississippi, sont remarquablement similaires aux preuves et allégations qui ont été faites dans deux affaires fédérales de droits civiques concernant les mauvais traitements et la négligence des détenus au sein du pénitencier fédéral de Florence, Colorado. , l'établissement ADX-Florence qui comprend "Supermax", la prison la plus célèbre d'Amérique. Pourtant, l'inspecteur général du ministère de la Justice a refusé d'enquêter sur ces allégations contre les responsables des prisons fédérales. La Division des droits civils du ministère non plus. Le Congrès non plus. C'est inacceptable.

À Pensacola et dans ses environs, en Floride, le ministère de la Justice a conclu il y a trois semaines que les conditions à la prison du comté d'Escambia violaient manifestement les droits constitutionnels des prisonniers. Il y a eu l'échec de la direction des prisons à prévenir, surveiller et suivre de manière adéquate les terribles violences entre prisonniers. Il y avait des pénuries de personnel chroniques et débilitantes. « Des déficiences systémiques évidentes et connues », a écrit le sous-procureur général adjoint Roy L. Austin, Jr., « continuent d'exposer les détenus à un risque excessif d'agression par d'autres détenus et à des soins de santé mentale inadéquats ». Voici le lien vers la lettre.

Dans leur rapport, les autorités fédérales ont énuméré certaines des nombreuses façons dont le comté d'Escambia ne parvient pas à répondre aux besoins constitutionnels de ses prisonniers :

Qualifiant les niveaux de dotation de la prison pour les services de santé mentale de "grossièrement insuffisants", le ministère de la Justice a noté que la prison "n'emploie qu'un seul psychiatre à temps partiel pour l'ensemble de l'établissement et s'appuie fortement sur des stagiaires non supervisés pour dépister et évaluer les détenus pour la maladie mentale. Utiliser les stagiaires de cette manière conduit à des diagnostics manqués et inadéquats. . . » De plus, ont écrit les autorités fédérales, les dossiers de la prison ont révélé « que bon nombre de ceux qui demandent des soins de santé mentale ne dépassent jamais le stagiaire pour voir un véritable professionnel de la santé mentale… exposant les prisonniers à un risque grave de préjudice ». Voici un exemple proposé par le ministère de la Justice :

Un prisonnier a été admis en 2012 avec des antécédents de tentatives de suicide pendant son incarcération, le plus récemment en 2011. Un premier dépistage effectué par un interne a indiqué que le prisonnier avait des antécédents de schizophrénie avec des hallucinations auditives et visuelles et un retard possible et des antécédents de quatre ou cinq tentatives de suicide par pendaison. Après avoir effectué un examen de ce dossier, l'interne a autorisé le détenu à être placé dans la population générale avec un renvoi à la psychiatrie.

Le détenu a été vu par le psychiatre cinq jours plus tard.Le psychiatre a noté que le prisonnier avait des hallucinations et l'a diagnostiqué comme souffrant de schizophrénie paranoïaque avec « une mauvaise perception et un manque de jugement ». Malgré ce diagnostic, le détenu est resté hébergé en population générale sans plan de traitement en santé mentale ni suivi par un professionnel de la santé mentale. Neuf jours après son admission à la prison, le prisonnier a tenté de se suicider par pendaison et n'en a été empêché que parce que deux prisonniers sont intervenus.

À la suite de cet incident, le prisonnier a été renvoyé dans la population générale sans plan de traitement.

Mississippi (eaux du Gulf Stream)

Le 30 mai, l'ACLU a déposé une plainte fédérale très attendue contre des représentants de l'État pour les conditions atroces à l'établissement correctionnel de l'est du Mississippi. "Le procès déposé aujourd'hui", ont écrit les avocats, "décrit un établissement où les prisonniers [malades mentaux] sont souvent enfermés dans des cellules sales et ignorés même lorsqu'ils souffrent de graves problèmes médicaux. De nombreuses cellules manquent de lumière et de toilettes fonctionnelles, obligeant les prisonniers à utilisez des plateaux ou des sacs en plastique qui sont jetés à travers les fentes des portes de leurs cellules. Les rats grimpent souvent sur les lits des prisonniers, et certains prisonniers capturent les rats, les mettent en laisse de fortune et les vendent comme animaux de compagnie à d'autres détenus.

Dans un tel environnement, il ne peut être surprenant pour personne que la prison ne se rapproche pas de la norme constitutionnelle pour fournir des soins de santé mentale à ses nombreux détenus malades. Mais il y a une tournure qui aggrave encore la situation. "Bien qu'il soit désigné comme un établissement pour soigner les prisonniers ayant des besoins spéciaux et de graves handicaps psychiatriques, l'EMCF refuse aux prisonniers même les services de soins de santé mentale les plus rudimentaires", affirme l'ACLU. La prison avait tourné en dérision sa désignation spéciale en tant qu'établissement où les détenus souffrant de troubles mentaux seront traités - et traités avec humanité - conformément aux principes du huitième amendement.

Voici le lien vers la réclamation. Il se lit remarquablement comme l'évaluation du ministère de la Justice des conditions à la prison du comté d'Escambia en Floride. Il n'y a pas assez de personnel pénitentiaire pour diagnostiquer et traiter adéquatement les détenus. Il n'y a pas assez de place pour les loger séparément de la population carcérale principale. Et de la part des autorités pénitentiaires - des fonctionnaires - il y a une indifférence brutale de routine au sort de ces misérables. Voici un paragraphe récapitulatif :

Pennsylvanie (eaux des Grands Lacs)

Dès le lendemain, la Division des droits civiques du ministère de la Justice a publié son rapport accablant sur les conditions des détenus souffrant de troubles mentaux à l'établissement correctionnel de l'État de Pennsylvanie à Cresson. La prison va fermer bientôt, évidemment, mais les responsables fédéraux étaient tellement alarmés par ce qu'ils ont vu à Cresson qu'ils ont immédiatement informé les responsables de l'État qu'ils allaient étendre leur enquête à toute la Pennsylvanie pour déterminer si « ces autres prisons se livrent également à des activités illégales. recours à l'isolement prolongé et extrême des détenus atteints de troubles mentaux graves et de déficiences intellectuelles."

Les conclusions du ministère de la Justice ici n'étaient pas moins brutales qu'elles ne l'avaient été lors de l'évaluation de la prison de Floride, pas moins dramatiques que l'allégation spécifique et détaillée contenue dans le procès de l'ACLU contre les responsables du Mississippi. Chez Cresson, il n'y a pas assez de personnel, pas assez de médicaments et pas assez de responsabilité. En Pennsylvanie, cependant, l'objectif était un peu plus étroit. Les autorités étaient clairement consternées par l'utilisation routinière par le personnel pénitentiaire de l'isolement cellulaire sur les détenus souffrant de troubles mentaux – souvent pendant des années à la fois. De la lettre du 31 mai du gouvernement fédéral :

Le rapport fédéral décrit une prison dans laquelle les détenus souffrant de troubles mentaux sont enfermés si soigneusement que peu de professionnels de la santé mentale sommes disponibles sont peu susceptibles de voir les détenus qui ont le plus besoin de soins. Et à quoi ressemblent ces visites rares lorsqu'elles se produisent ? "Les visites de cellule à Cresson impliquent le personnel de santé mentale debout à l'extérieur de la cellule du prisonnier essayant de parler aux prisonniers à travers les fissures dans les cadres de porte ou les fentes des plateaux de nourriture, au milieu de l'agitation de l'unité." À quel point est-ce mauvais? Voici un exemple parmi tant d'autres cités par le ministère de la Justice dans son rapport :

Le prisonnier CC a reçu un diagnostic de schizophrénie [Département pénitentiaire de Pennsylvanie] et a un diagnostic antérieur de déficience intellectuelle, des antécédents d'hospitalisation psychiatrique à partir de l'âge de huit ans et un QI de 55.* En juillet 2011, après avoir passé près d'un isolé depuis un an et demi, il s'était décompensé au point de devenir une menace immédiate pour lui-même ou pour les autres et a été transféré à l'unité de traitement des patients hospitalisés. . . ignorant ses antécédents de décompensation pendant son isolement, après trois semaines à l'[unité de traitement des patients hospitalisés], les responsables de Cresson l'ont renvoyé en isolement. . .

Là, son état s'est à nouveau détérioré. Il a ingéré des objets tels que des sacs à sandwich et des cuillères. Il s'est coupé les poignets. Il a noué un drap autour de son cou. Le personnel de Cresson a minimisé de manière inappropriée ces actes graves d'automutilation comme des « problèmes de comportement ». Puis, lorsqu'il a avalé une lancette d'infirmière (un dispositif en plastique contenant une aiguille à ressort), il a dû être hospitalisé et subir une intervention chirurgicale pour les blessures graves qu'il a subies. Ignorant à nouveau les nombreux antécédents d'automutilation et de décompensation de CC pendant son isolement, après un mois à l'infirmerie, le personnel a de nouveau ramené CC à l'isolement. . .

Louisiane (le fleuve Mississippi)
Enfin, la semaine dernière, le juge de district américain Lance Africk, nommé par George W. Bush, a rendu une ordonnance judiciaire longue et détaillée approuvant un décret de consentement concernant la prison paroissiale d'Orléans. L'endroit infect a fait l'objet de litiges persistants au fil des ans – c'est certainement l'un des pires du pays – mais le décret de consentement est une étape vers le rétablissement de l'état de droit. Et l'ordonnance de ce juge est un aperçu de l'avenir pour les responsables des prisons de Floride et de Pennsylvanie s'ils choisissent d'ignorer les conclusions du ministère de la Justice qui viennent de leur être remises.

Comment ça se passe chez OPP ? Les agressions sexuelles sont monnaie courante. L'usage de la contrebande aussi. Il en va de même de la classification négligente par le personnel pénitentiaire qui place des détenus violents dans les mêmes unités que des détenus qui le sont moins. Il n'y a pas assez de personnel pénitentiaire, pas assez de supervision des détenus, et, comme c'est toujours le cas, les détenus atteints de maladie mentale grave sont les plus vulnérables à l'atmosphère omniprésente d'anarchie qui règne au sein de la prison. Le juge Africk est parti de l'évidence :

En ce qui concerne le niveau de soins de santé mentale dispensés aux prisonniers de l'OPP, le juge Africk s'est déclaré choqué. « Au cours de l'audience d'équité », a-t-il écrit, « les preuves, y compris des témoignages crédibles, ont révélé des lacunes flagrantes, parfois choquantes, du système de soins médicaux et de santé mentale de la Police provinciale de l'Ontario. Les détenus souffrant de problèmes de santé mentale sont logés dans des conditions déplorables. Cela commence par des procédures d'admission négligentes ou délibérément indifférentes par les autorités pénitentiaires. Voici un exemple que le juge a noté, citant un expert pénitentiaire :

Voici un autre extrait de l'ordonnance du tribunal pour vous donner une idée des soins que ces détenus atteints de troubles mentaux reçoivent dans cette prison :

Après que le Dr Gage a examiné les dossiers fournis, « [l]e cas n'a donné aucun exemple d'évaluation psychiatrique approfondie par le psychiatre de la Police provinciale de l'Ontario dans aucun des dossiers et la plupart n'étaient même pas adéquats au minimum.

Aucun des dossiers n'incluait une évaluation du risque de suicide, plutôt, « cette partie de l'évaluation consistait simplement à noter si la personne exprimait ou non des idées suicidaires. La même chose était vraie pour les idées homicides et la prise en compte du danger pour les autres en général. Ceci est cohérent avec le témoignage d'un détenu selon lequel l'étendue des examens psychiatriques est souvent limitée à : « Êtes-vous suicidaire ou homicide ? OPP a un psychiatre à temps plein qui travaille 40 heures par semaine. Les détenus peuvent attendre des semaines ou des mois pour des rendez-vous psychiatriques (citations omises par moi).

La voie à suivre
Les conditions au sein de ces prisons partagent toutes de nombreuses caractéristiques similaires. Mais ils partagent également bon nombre des mêmes caractéristiques des conditions dans les prisons fédérales. Des procédures d'admission inadéquates à la surveillance négligente des détenus atteints de troubles mentaux, à la livraison inappropriée de médicaments et de thérapies, à l'indifférence et au manque de responsabilité dont fait preuve le personnel pénitentiaire, il existe un degré remarquable de similitude entre les preuves que les autorités ont trouvées en Floride, Louisiane et Pennsylvanie et les conditions alléguées dans les deux poursuites Supermax L'Atlantique a couvert de si près au cours de la dernière année.

Ainsi, bien qu'il soit raisonnable d'applaudir l'effort fédéral ciblé pour protéger les droits constitutionnels des malades mentaux Etat prisonniers à travers le pays, il est difficile de comprendre ou d'accepter pourquoi le ministère de la Justice a été si tiède dans sa protection des malades mentaux fédéral les prisonniers. Sur la base des preuves déjà disponibles publiquement dans les affaires de droits civiques du Colorado contre le Bureau of Prisons, il ne fait aucun doute que les pratiques et politiques pénitentiaires fédérales ne respecteraient pas non plus les normes constitutionnelles de base si elles étaient soumises au même examen que la Division des droits civiques a utilisé pour évaluer les installations nationales et locales.

Jusqu'à ce qu'un tel examen vienne - du ministère de la Justice, de l'inspecteur général du ministère de la Justice, du Congrès - il n'y aura pas de réforme significative au sein du système pénal fédéral. Et jusqu'à ce qu'il y ait une telle réforme à l'échelle nationale, il sera plus facile pour les autorités pénitentiaires de l'État et locales de justifier les conditions déplorables dans leurs propres prisons. En d'autres termes, il est essentiel ici d'avoir un leadership fort de la part du gouvernement fédéral qui va au-delà de dire aux autorités locales ce qu'elles font de mal. "Fais ce que je dis, pas ce que je fais" n'est tout simplement pas suffisant lorsque des Américains atteints de troubles mentaux sont assis dans des cellules sombres et chient dans des assiettes.

Dans le cas de la Floride, le gouvernement fédéral a félicité le nouveau shérif du comté d'Escambia qui, selon eux, "a mis en œuvre des réformes significatives qui ont conduit à des améliorations significatives" à la prison. Le décret de consentement en Louisiane, de par sa nature, représente un certain niveau de volonté de la part des autorités pénitentiaires d'essayer d'améliorer les conditions des détenus. La prison de Cresson en Pennsylvanie ferme ses portes, ce qui signifie un endroit de moins où l'isolement cellulaire est abusé. Le litige du Mississippi est trop récent pour être évalué (bien qu'un porte-parole de la société privée qui gère maintenant la prison de Méridien ait affirmé de manière invraisemblable la semaine dernière que "c'est un bien meilleur endroit maintenant".)

L'optimiste en moi voit le bien dans ces développements. Le pessimiste en moi se rend compte qu'il faudra plus que des lettres d'avocats fédéraux ou des allégations dans des procès fédéraux pour réformer de manière significative ces lieux horribles. Cela va prendre de l'argent, pour commencer, et quel politicien veut faire pression pour plus d'argent pour le traitement humain des prisonniers ? Quel juge va menacer de prendre des mesures drastiques si cet argent n'est pas dépensé ? Et il va falloir un changement d'attitude vis-à-vis des détenus souffrant de troubles mentaux eux-mêmes. Les maltraiter si cruellement, si systématiquement, en dit bien plus sur nous que sur eux. C'est dommage.

* La Cour suprême des États-Unis, dans Atkins c. Virginie, interdisait l'exécution d'accusés souffrant d'arriération mentale. L'homme dont les avocats ont intenté l'action, Daryl Atkins, a un QI de 59.


Généalogie de Memphis (dans le comté de Shelby, TN)

REMARQUE : Des enregistrements supplémentaires qui s'appliquent à Memphis sont également disponibles sur les pages du comté de Shelby et du Tennessee.

Actes de naissance de Memphis

Actes de naissance 1874-1916 Registre des actes du comté de Shelby

Tennessee, Actes de naissance, 1908-1920 Bibliothèque et archives de l'État du Tennessee

Archives du cimetière de Memphis

Cimetière Bartlett-Ellendale Un milliard de tombes

Cimetière de Bethléem Un milliard de tombes

Archives Web de la génération américaine du cimetière du Calvaire

Cimetière du Calvaire Milliards de Tombes

Elmwood : charte, règles, règlements et statuts d'Elmwood Cemetery Association of Memphis, histoire du cimetière, notices biographiques, monuments attrayants, noms des propriétaires Généalogie Gophers

Archives Web du cimetière d'Elmwood

Cimetière d'Elmwood Un milliard de tombes

First Settler's Cemetery Archives Web de la génération américaine

Archives Web du cimetière de Forest Hill

Cimetière de Forest Hill-Midtown Billion Graves

Forest Hill East Billion Graves

Forest Hill South Billion Graves

Un milliard de tombes au cimetière d'Hollywood

Memorial Park South Woods Cemetery Milliards de tombes

Memory Hill Gardens Un milliard de tombes

Parc commémoratif de Memphis, un milliard de tombes

Cimetière national de Memphis, un milliard de tombes

Cimetière du Mont Carmel Un milliard de tombes

Mount Vernon Gardens Un milliard de tombes

Cimetière New Hope Un milliard de tombes

New Park Cemetery Un milliard de tombes

Oak Forest Memorial Gardens Billion Graves

Cimetière d'Oakville Un milliard de tombes

Archives Web de la génération américaine du cimetière du paradis

Paradise Cemetery Billion Graves

Cimetière de Raleigh milliard de tombes

Archives Web de la génération américaine du cimetière de la famille Redditt

Cimetière Fils de Sion Billion Graves

West Memorials Billion Graves

Cimetière des anciens combattants de l'ouest du Tennessee, un milliard de tombes

Registres du recensement de Memphis

Recensement de Memphis 1865 Registre des actes du comté de Shelby

Recensement fédéral des États-Unis, 1790-1940 Recherche de famille

Archives de l'église de Memphis

100e anniversaire, 1843-1943 : Linden Avenue Christian Church, Memphis, Tennessee Genealogy Gophers

100e anniversaire, 1843-1943 : Linden Avenue Christian Church, Memphis, Tennessee FamilySearch Books

Annuaires de la ville de Memphis

Répertoires de la ville de Memphis 1849-1943 Registre des actes du comté de Shelby

Archives de la Cour de Memphis

Actes de décès de Memphis

Actes de décès 1848-1966 Registre des actes du comté de Shelby

Tennessee, actes de décès, 1908-1970 Bibliothèque et archives de l'État du Tennessee

Tennessee, actes de décès, 1908-1970 Bibliothèque et archives de l'État du Tennessee

Tennessee, comté de Shelby, Memphis, registres des décès du Board of Health, 1848-1913 Recherche de famille

Histoires et généalogies de Memphis

Histoire standard de Memphis, Tennessee à partir d'une étude des sources originales Généalogie Gophers

Dossiers d'immigration de Memphis

Actes de naturalisation 1856-1906 Registre des actes du comté de Shelby

Registres fonciers de Memphis

Livres d'occupation, d'entrée et d'arpentage 1819-1962 Registre des actes du comté de Shelby

Archives de la carte de Memphis

Vue à vol d'oiseau de la ville de Memphis, Tennessee 1870. Bibliothèque du Congrès

Carte en perspective de la ville de Memphis, Tenn. 1887. Bibliothèque du Congrès

Carte d'assurance incendie Sanborn de Memphis, comté de Shelby, Tennessee, 1888 Bibliothèque du Congrès

Carte d'assurance incendie Sanborn de Memphis, comté de Shelby, Tennessee, 1897 Bibliothèque du Congrès

Carte d'assurance incendie Sanborn de Memphis, comté de Shelby, Tennessee, 1897 Bibliothèque du Congrès

Actes de mariage de Memphis

Index / Images de mariage 1920-1989 Registre des actes du comté de Shelby

Actes de mariage 1820-1977 Registre des actes du comté de Shelby

Archives militaires de Memphis

La vieille garde en gris : recherches dans les annales de la Confederate Historical Association, croquis d'anciens combattants de Memphis qui ont soutenu son étendard pendant la guerre, et d'autres confédérés dignes de généalogie Gophers

Memphis Minority Records

Disques divers de Memphis

Buvard de police de Memphis 1858-1860 Registre des actes du comté de Shelby

Memphis Police Blotter 1858-1860 Livre Shelby County Register of Deeds

Memphis Police Blotter 1858-1860 Index Shelby County Register of Deeds

Memphis Provost Marshal 1863-1865 Shelby County Register of Deeds

Journaux et avis de décès de Memphis

Appel-Avalanche 1890-1890 Newspapers.com

Baptiste 1867-1881 Newspapers.com

Baptiste 1887-1889 Newspapers.com

Appel commercial 01/01/1857 au 01/01/1970 Banque de Généalogie

Appel commercial 27/06/1990 à la banque de généalogie actuelle

Appel commercial, les articles de l'édition Web 19/05/2007 à la banque de généalogie actuelle

Quotidien Memphis Avalanche 1866-1885 Newspapers.com

Quotidien Memphis Whig 1853-1856 Newspapers.com

Appel quotidien de l'Union 1862-1862 Newspapers.com

Appel quotidien de l'Union 1862-1862 Newspapers.com

Appel syndical quotidien 12/08/1862 au 30/08/1862 Banque Généalogique

Appel syndical quotidien. (Memphis, Tenn.) (du 12 août 1862 au 30 août 1862) Chronique de l'Amérique

Premiers index des journaux de Memphis, 1843-1900 Université de Memphis

East Memphis-Midtown Weekly 21/05/2015 à la banque de généalogie actuelle

Germantown Star 1968-1973 Newspapers.com

Appel de Memphis-Avalanche 1890-1892 Newspapers.com

Memphis Argus 1865-1865 Newspapers.com

Avalanche de Memphis 1885-1890 Newspapers.com

Bulletin de Memphis 1863-1865 Newspapers.com

Memphis Commercial 1891-1894 Newspapers.com

Appel quotidien de Memphis 1857-1889 Newspapers.com

Memphis Daily Argus 1860-1862 Newspapers.com

Memphis Daily Argus 1866-1866 Newspapers.com

Memphis Daily Avalanche 14/01/1858 au 30/04/201869 Banque généalogique

Memphis Daily Avalanche 1858-1862 Newspapers.com

Memphis Daily Commercial 1865-1866 Newspapers.com

Memphis Daily Commercial 1890-1891 Newspapers.com

Memphis Daily Eagle 1847-1849 Newspapers.com

Memphis Daily Eagle and Enquirer 01/01/1852 à 06/29/1858 Banque de généalogie

Memphis Daily Post 1866-1868 Newspapers.com

Memphis Evening Herald 1877-1879 Newspapers.com

Grand livre du soir de Memphis 1857-1858 Newspapers.com

Memphis Evening Post 27/04/201868 au 31/05/201869 Banque généalogique

Memphis Evening Post 1868-1869 Newspapers.com

Memphis Morning Post 1866-1866 Newspapers.com

Memphis Post 1866-1866 Newspapers.com

Memphis Price Current and Merchants' Exchange Reporter 20/10/1860 au 23/03/1861 Banque de généalogie

Memphis Price-Actual and Commercial Letter-sheet 01/10/1853 to 03/18/1854 Genealogy Bank

Memphis TN appel quotidien 1857-1884 Fulton Histoire

Memphis Triangle 17/11/1928 au 27/07/1929 Banque généalogique

Memphis Weekly Avalanche 1859-1890 Newspapers.com

Bulletin hebdomadaire de Memphis 1857-1861 Newspapers.com

Memphis Weekly Commerial 1890-1893 Newspapers.com

Appel quotidien de Memphis. (Memphis, Tenn.) (du 1er janvier 1857 au 27 janvier 1886) Chronique de l'Amérique

Memphis union recours 07/03/1862 au 08/10/1862 Banque de Généalogie

Appel de l'union de Memphis 1862-1862 Newspapers.com

Nouvelles Cimeterre 1910-1913 Newspapers.com

News cimeterre 22/10/1918 au 31/12/1920 Banque Généalogique

Grand livre public 1866-1893 Newspapers.com

Grand livre public. (Memphis, Tenn.) (du 5 mars 1866 au 31 décembre 1883) Chronique de l'Amérique

Baptiste du Tennessee 1881-1887 Newspapers.com

L'appel de Memphis. (Memphis, Tenn.) (du 28 janvier 1886 au 30 juin 1889) Chronique de l'Amérique

L'appel du syndicat de Memphis. (Memphis, Tenn.) (du 2 juillet 1862 au 10 août 1862) Chronique de l'Amérique

The Tri-State Defender (journal afro-américain), 1956-1971 Murray State University

Le cimeterre de nouvelles. (Memphis, Tenn.) (du 22 octobre 1918 au 31 décembre 1920) Chronique de l'Amérique

Défenseur des trois États 08/03/2006 à la banque de généalogie actuelle

Tri-hebdomadaire Memphis Enquirer 1845-1846 Newspapers.com

Appel hebdomadaire-Avalanche 1890-1892 Newspapers.com

Hebdomadaire Memphis Eagle 1848-1849 Newspapers.com

Journaux hors ligne pour Memphis

Selon le US Newspaper Directory, les journaux suivants ont été imprimés, il peut donc y avoir des copies papier ou microfilm disponibles. Pour plus d'informations sur la façon de localiser les journaux hors ligne, consultez notre article sur la localisation des journaux hors ligne.

Adam. (Memphis, Tennessee) Années 1880-1887

Annonceur. (Memphis, Tennessee) 1990-1992

Faire appel. (Memphis, Tennessee) Années 1840-1845

Baptiste. (Memphis, Tennessee) 1867-1882

Colonnes. (Memphis, Tennessee) 1914-1930

Appel commercial [Microforme]. (Memphis, Tenn.) 1894-Actuel

Appel commercial. (Memphis, Tennessee) 1894-Actuel

Appel commercial. (Memphis, Tennessee) 1966-1971

Chronique de Crosstown et trousse de mess. (Memphis, Tennessee) 1936-1937

Chronique de Crosstown. (Memphis, Tennessee) 1935-1936

Timonier quotidien. (Memphis, Tenn.) 1982-Actuel

Avalanche quotidienne de Memphis. (Memphis [Tenn.]) 1866-1885

Demandeur quotidien de Memphis. Volume (Memphis, Tennessee) 1847-1851

Nouvelles quotidiennes. (Memphis, Tenn.) 1886-Actuel

Soleil quotidien. (Memphis [Tenn.]) 1869-1870

Quotidien Whig. (Memphis, Tennessee) 1852-1856

Dépogramme. (Memphis, Tennessee) 1944-1945

Aigle. (Memphis [Tenn.) 1843-1844

Démocrate du soir. (Memphis, Tennessee) 1889-1890

Premières communications. (Memphis, Tennessee) 1999-2001

Frayser North Memphis Star. (Memphis, Tennessee) 1965-1973

Étoile Frayser. (Memphis, Tennessee) 1963-1965

Free Trader et Journal du Progrès. (Memphis, Tennessee) 1881-1882

Regard. (Memphis, Tennessee) 1979-1990

Greater Memphis et Mid-South Silver Star News. (Memphis, Tennessee) 1980-1998

Veilleur hébreu. (Memphis, Tenn.) 1925-Actuel

Timonier. (Memphis, Tennessee) 1972-1981

Indépendant. (Memphis, Tenn.) Années 1980-Actuel

Spectateur juif. (Memphis, Tennessee) 1885-1926

Journal du travail. (Memphis, Tennessee) 1956-1957

Revue du travail. (Memphis, Tennessee) 1917-1928

Memphis Advocate et Western-District Intelligencer. (Memphis, Tennessee) 1827-1833

Appel de Memphis-Avalanche. (Memphis, Tennessee) 1890-1894

Appel de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1886-1890

Memphis Argus. (Memphis, Tennessee) Années 1860-1865

Avalanche de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1885-1890

Avalanche de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1894-1895

Bulletin de Memphis. (Memphis [Tenn.) 1862-1863

Bulletin de Memphis. (Memphis, Tennessee) Années 1860-1865

Commercial de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1891-1894

Appel quotidien de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1847-1886

Memphis Daily Argus. (Memphis [Tenn.]) 1859-1860

Memphis Daily Argus. (Memphis, Tennessee) 1865-1866

Avalanche quotidienne de Memphis. (Memphis [Tenn.]) 1858-1866

Bulletin quotidien de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1865-1868

Publicité quotidienne de Memphis. (Memphis [Tenn.]) 1865-1866

Publicité quotidienne de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1889-1891

Memphis Daily Eagle. (Memphis, Tennessee) 1843-1851

Message quotidien de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1866-1868

Registre quotidien de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1872-1874

Memphis Eagle et Enquirer. (Memphis, Tennessee) Années 1840-1858

Aigle de Memphis. ([Memphis, Tennessee) 1844-1851

Demandeur de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1836-1851

Appel du soir de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1926-1933

Grand livre du soir de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1857-1859

Poste du soir de Memphis. (Memphis [Tenn.]) 1868-1869

Flyer de Memphis. (Memphis, Tenn.) 1989-Actuel

Hébreu de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1925-1926

Revue du travail de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1928-1953

Bulletin du lundi de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1864-1865

Memphis Morning Enquirer. (Memphis [Tenn.]) Années 1840-1861

Nouvelles du matin de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1902-1904

Nouvelles municipales de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1936-1940s

Memphis News-Scimitar. (Memphis, Tennessee) Années 1900-1907

Presbytérien de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1870-1874

Memphis Press-Scimitar. (Memphis, Tennessee) 1926-1983

Presse de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1906-1926

Nouvelles de l'étoile d'argent de Memphis. (Memphis, Tenn.) 1980-1989

Homme d'État de Memphis. Volume (Memphis, Tennessee) 1966-1980

Appel tri-hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) Années 1840-1862

Avalanche tri-hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) Années 1840-1861

Bulletin du matin tri-hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1855-1860s

Nouvelles de l'Union de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1957-1984

Appel hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) Années 1840-1885

Avalanche hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1858-1880

Bulletin hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1855-1860s

Publicité hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1890-1894

Memphis Weekly Eagle et Enquirer. (Memphis, Tennessee) 1851-1861

Message hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1866-1869

Registre hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1872-1874

Monde de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1931-1970

Memphis, Arkansas et Ouachita Christian Advocate. (Memphis Tenn.) Années 1840-1860

L'hebdomadaire de Meriwether. (Memphis, Tennessee) 1882-1883

Mi-Memphien. (Memphis, Tennessee) 1980-1990

Nouvelles de l'Association du coton du Sud-Midi. (Memphis, Tennessee) 1930-1935

Mid-South Cotton News. (Memphis, Tennessee) 1935-1952

Express mi-sud. (Memphis, Tennessee) Années 1970-1980

Tribune du milieu du sud. (Memphis, Tenn.) 1996-actuel

Les nouvelles du lundi matin. (Memphis, Tennessee) 1864-1904

Bulletin du matin. (Memphis, Tennessee) 1855-1860s

Nouveau défenseur des trois États. (Memphis, Tennessee) 1961-1967

Nouvelles Cimeterre. (Memphis, Tennessee) 1907-1926

Annonceur de North Shelby. (Memphis, Tennessee) 1965-1983

Temps de Shelby du Nord. (Memphis, Tennessee) 1992-Actuel

Grand livre public. (Memphis, Tennessee) 1865-1893

Racine. (Memphis, Tennessee) 1969-1970

Appel semi-hebdomadaire. (Memphis, Tennessee) 1844-1845

Nouvelles du comté de Shelby. (Memphis, Tennessee) 1948-1856

Loyaliste du Sud. (Memphis, Tennessee) 1865-1866

Temps du dimanche. (Memphis, Tennessee) 1884-1890

Temps du dimanche. (Memphis, Tennessee) 1964-1965

Chiffon de tigre. (Memphis, Tennessee) 1931-1972

Défenseur des trois États. (Memphis, Tennessee) 1951-1961

Défenseur des trois États. (Memphis, Tennessee) 1967-Actuel

Tribune des trois États. (Memphis, Tenn) Années 1920-1930

Tri-hebdomadaire Eagle et Enquirer. (Memphis, Tennessee) 1851-1858

Demandeur tri-hebdomadaire. (Memphis, [Tenn.]) Années 1840-1851

Enquirer Tri-hebdomadaire de Memphis. (Memphis [Tenn.]) 1842-1851

Nouvelles du journal Triangle. (Memphis, Tenn.) 1990-actuel

Aigle américain hebdomadaire. (Memphis, Tennessee) 1843-1848

Appel hebdomadaire-Avalanche. (Memphis, Tennessee) 1890-1894

Appel hebdomadaire. (Memphis, Tennessee) 1886-1890

Avalanche hebdomadaire. (Memphis, Tennessee) 1887-1890

Annonceur hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1983-1989

Avalanche hebdomadaire de Memphis. (Memphis, Tennessee) 1880-1887

Hebdomadaire Memphis Eagle. (Memphis, Tennessee) 1848-1851

Grand livre public hebdomadaire. (Memphis, Tennessee) 1870-1890

Nouvelles du travail de l'ouest du Tennessee. (Memphis, Tennessee) 1950-1957

Bannière du monde occidental et de Memphis de la Constitution. (Memphis [Tenn.]) 1839-1840

Dossiers d'homologation de Memphis

Index des papiers mobiles de la Cour des successions 1820-1900 Registre des actes du comté de Shelby

La Cour des successions livrera des index/images 1830-2000 Shelby County Register of Deeds

Archives de l'école de Memphis

Annuaire de l'école de l'Université de Memphis, Kito, 1903, 1904, 1909, 1912 Internet Archive

Annuaire scolaire de l'Université de Memphis, Chouette, 1957, 1958, 1959, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1966, 1967, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972, 1973, 1974, 1975, 1976, 1977, 1978 , 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003 , 2004, 2005, 2006, 2007, 2007, 2009 Archives Internet

Annuaire de l'école de l'université de Memphis, rouge et bleu, 1927, 1928, 1929, 1930 Internet Archive

Memphis, TN High School Yearbooks Old Yearbooks

West Tennessee State Normal School, Desoto, 1916, 1917, 1920, 1921, 1922, 1923, 1924, 1925 Internet Archive

Dossiers fiscaux de Memphis

Ajouts ou corrections à cette page ? Nous accueillons vos suggestions via notre page Contactez-nous


BÉNÉVOLES UNION IOWA

Aperçu : organisé à Keokuk du 30 août au 14 septembre 1861. Déménagé à Benton Barracks, Missouri, du 4 au 6 novembre, et en poste jusqu'au 4 février 1862. (Cos. "E", "F" "G" et " H" détaché à Jefferson City, Missouri, le 12 décembre 1861, et en service dans le nord et le sud du Missouri jusqu'en juillet 1863. Voir service suivant celui du régiment.) Cos. "A", "B", "C", " D", "I", "K", "L" et "M" ont déménagé à Rolla, Mo., 4-6 février 1862. (Cos. "I" et "K" détachés à la garnison, Salem, Mo. , 11 février 1862. Scout à Mawameck 12 février. Expédition à Mt. Vernon 18-19 février. Action à West Plains 20 février. Scoutisme après la guérilla de Coleman jusqu'en avril. Actions près de Salem 28 février et 18 mars. Rejoindre le régiment près de Forsythe avril , 1862.) Le régiment marche pour rejoindre le général Curtis du 14 au 18 février. (Co. "L" détaché à Springfield, Mo.) Attaché à l'armée de Curtis du sud-ouest du Missouri, département du Missouri, février à mai 1862. 3e brigade, 1re division, armée du sud-ouest du Missouri, à juillet 1862. District of Eastern Arkansas, Dept. of Missouri, jusqu'en octobre 1862. 3rd Brigade, 4th Division, District of Eastern Arkansas, jusqu'en décembre 1862. 2nd Brigade, Cavalry Division, District of Eastern Arkansas, Dept. of Tennessee, jusqu'en janvier 1863 2e brigade, 2e division de cavalerie, 13e corps, département du Tennessee, jusqu'en avril 1863. 2e brigade, division de cavalerie, district de l'Arkansas oriental, département du Tennessee, jusqu'en juin 1863. Brigade de cavalerie de Bussy, division Herron, département du Tennessee, jusqu'en août 1863. Brigade de cavalerie de réserve, armée de l'Arkansas, jusqu'en janvier 1864. 1re brigade, 1re division, 7e corps d'armée, département de l'Arkansas, jusqu'en mai 1864. 2e brigade, division de cavalerie, 16e corps , Dept. of Tennessee, jusqu'en juin 1864. 2e brigade, 2e division de cavalerie, district de West Tennessee, jusqu'en décembre 1864. 2n d Brigade, division de cavalerie, district de West Tennessee, jusqu'en février 1865. 1re brigade, 4e division, Wilson's Cavalry Corps, division militaire du Mississippi, jusqu'en juin 1865. District de Géorgie jusqu'en août 1865.

Service : expédition à Fayetteville, Ark., 22 février 1862. Batailles de Pea Ridge 6-8 mars. (Cos. "D" et "M" escortent les prisonniers jusqu'à Rolla, Missouri, du 12 au 31 mars.) Marche jusqu'à Batesville via Cassville, Forsythe, Osage et West Plains du 6 avril au 1er mai. (Cos. "L" et " M" détaché à Lebanon, Missouri, opérant contre les guérilleros jusqu'en novembre 1862, puis rejoint les Cos. "E", "F", "G" et "H"). (Co. "D" train de garde à Rolla, Missouri, 25 mai au 20 juin.) Action à Kickapoo Bottom, près de Sylamore, 29 mai. Sylamore 30 mai. Recherche de nourriture et repérage à Sulphur Rock 1er-22 juin. Waddell's Farm, Village Creek, 12 juin. Mars de Batesville à Clarendon sur White River 25 juin-9 juillet. Waddell's Farm 27 juin (Co. "K"). Plantation Stewart, Village Creek, 27 juin. Bayou Cache 6 juillet (Co. "I"). Hill's Plantation, Cache River, 7 juillet. De mars à Helena du 11 au 14 juillet. Service là-bas et repérage de White River à St. Francis jusqu'en juin 1863. Expédition de Clarendon à Lawrenceville et St. Charles 11-13 septembre 1862. LaGrange 11 septembre. Marianna et LaGrange 8 novembre. Expédition vers l'Arkansas Post 16 novembre- 21. Expédition à Grenade, Miss., 27 novembre-5 décembre. Oakland, Miss., 3 décembre. Expédition jusqu'à St. Francis et Little Rivers 5-12 mars 1863 (détachement). Expédition à Big et Little Creeks et escarmouches du 6 au 10 mars. Madison, Ark., 9 mars (détachement). Madison, Ark., 14 avril (détachement). LaGrange 1er mai. Polk's Plantation, Helena, 25 mai. Déménagé à Vicksburg, Mississippi, du 4 au 8 juin. Siège de Vicksburg du 8 juin au 4 juillet. Avancez sur Jackson, Mississippi, du 5 au 10 juillet. Près de Clinton le 8 juillet. Siège de Jackson du 10 au 17 juillet. Près de Canton le 12 juillet. Canton, Bolton's Depot et Grant's Ferry, Pearl River, 16 juillet. Bear Creek, près de Canton, 17 juillet. Canton le 18 juillet. À Flowers' Plantation jusqu'au 10 août. Raid de Big Black sur Mississippi Central Railroad et à Memphis, Tennessee, du 10 au 22 août. Payne's Plantation, près de Grenade, le 18 août. Panola le 20 août. Coldwater le 21 août. Déménagé à Helena, Ark., le 26 août, puis à Little Rock, arrivant le 1er octobre. Service à Berton, Ark., du 1er octobre au 20 décembre. Expédition au mont Ida du 10 au 18 novembre. Près de Benton le 1er décembre. Expédition à Princeton du 8 au 10 décembre. Commandé à Little Rock le 20 décembre. Regiment Veteranize le 5 janvier 1864. Anciens combattants en congé du 6 janvier au 5 février. À St. Louis, Missouri, du 6 février au 26 avril. Commandé à Memphis, Tenn., le 26 avril. Opérations contre Forest mai à août. Expédition de Sturgis à Guntown, Mississippi, du 1er au 13 juin. Près de Guntown le 10 juin. Ripley le 11 juin. L'expédition de Smith à Tupelo, Mississippi, du 5 au 21 juillet. Saulsbury 2 juillet. Près de Kelly's Mills 8 juillet. Cherry Creek 10 juillet. Huston Road 12 juillet. Okolona 12-13 juillet. Harrisburg, près de Tupelo, 14-15 juillet. Vieille ville ou ruisseau Tishamingo 15 juillet. Ellistown 16 et 21 juillet. Expédition de Smith à Oxford, Mississippi, du 1er au 30 août. Rivière Tallahatchie du 7 au 9 août. Holly Springs 8 août. Hurricane Creek et Oxford 9 août. Hurricane Creek 13, 14 et 19 août. College Hill 21 août. Hurricane Creek 22 août. Rejet de l'attaque de Forrest sur Memphis le 21 août (détachement). Déménagé à Brownsville, Ark., le 2 septembre. Campagne contre Price dans l'Arkansas et le Missouri en septembre-novembre. Independence, Big Blue et State Line 22 octobre. Westport 23 octobre. Batailles de Charlot, Marias des Cygnes, Mine Creek, Little Osage River 25 octobre. White's Station, Tennessee, 4 décembre (détachement). Raid de Grierson de Memphis sur Mobile & Ohio Railroad du 27 décembre 1864 au 6 janvier 1865 (détachement). Près de White's Station le 25 décembre. Okolona le 27 décembre. Egypt Station, Mississippi, 28 décembre. Mechanicsburg le 3 janvier 1865. À l'étang le 4 janvier. Déménagé de Vicksburg, Mississippi, à Memphis, Tennessee, de là à Louisville, Ky., Du 6 au 15 janvier 1865, et rejoindre le Régiment. Régiment à St. Louis, Missouri, et Louisville, Ky., jusqu'en février 1865. Déménagé à Chickasaw, Ala. Wilson's Raid à Macon, Géorgie, 22 mars-24 avril. Montevallo 31 mars. Six-Mile Creek 31 mars Maplesville 1er avril (Co. "L"). Église Ebeneezer, près de Maplesville, 1er avril. Selma 2 avril. Fike's Ferry, rivière Cahawba, 7 avril (Co. "B"). Montgomery 12 avril. Columbus, Géorgie, 16 avril. Prise de Macon le 20 avril. Service à Macon et à Atlanta, Géorgie, jusqu'en août. Rassemblé le 9 août 1865.

Régiment perdu pendant le service 5 officiers et 79 hommes de troupe tués et mortellement blessés et 4 officiers et 230 hommes de troupe par maladie. Total 318.

Compagnies "E", "F", "G" et "H" envoyées à Jefferson City, Missouri, le 12 décembre 1861. Attachées à l'armée du sud-ouest du Missouri jusqu'en février 1862. District du nord du Missouri jusqu'en août 1862. District du sud-ouest du Missouri jusqu'en novembre 1862. Brigade de cavalerie, district du sud-est du Missouri, jusqu'en juin 1863. Brigade de cavalerie de réserve, armée du sud-est du Missouri, jusqu'en août 1863. Brigade de réserve, 1re division de cavalerie, expédition de l'Arkansas, jusqu'en octobre 1863.

Service : Engagé dans des opérations contre les guérillas à Booneville, Glasgow, Fulton et dans le nord du Missouri au Liban, et dans le sud-ouest du Missouri couvrant la frontière d'Iron Mountain aux montagnes de Boston jusqu'en juin 1863. Les compagnies "L" et "M" ont rejoint en novembre 1862. Actions à Florida, Missouri, 22 mai 1862. Salt River, près de Floride, 31 mai. Boles' Farm, Floride, 22 et 24 juillet. Santa Fe 24-25 juillet. Brown Springs 27 juillet. Moore's Mills, près de Fulton, 28 juillet. Kirksville 26 août. Occupation de Newtonia 4 décembre. Hartsville, Wood's Fork, 11 janvier 1863. Opérations contre Marmaduke 17 avril-2 mai. Cap Girardeau 26 avril. Près de Whitewater Pont 27 avril. Rivière Castor, près de Bloomfield, 29 avril. Bloomfield 30 avril. Chalk Bluffs, rivière St. Francis, 30 avril-1er mai. Marche de Davidson vers Clarendon, Ark., 1-8 août. Steele's Expedition to Little Rock 8 août-10 septembre. Reed's Bridge ou Bayou Metoe 27 août. Shallow Ford, Bayou Metoe, 30 août. Bayou Fourche et capture de Little Rock le 10 septembre. Rejoint Regiment à Little Rock le 1er octobre 1863. Soldats : Afficher les soldats de l'unité de combat »


Témoignages de victimes de la Sultane Naufrage

Bibliothèque du Congrès La Sultane a coulé après que ses chaudières défectueuses ont explosé sur son chemin vers le nord.

Alors que le Sultana commençait à couler à proximité de la petite ville de Marion au cœur du sud du territoire de la Confédération, les bateaux de passage et les résidents locaux ont commencé une opération de sauvetage chaotique pour sauver les soldats à bord.

Des articles de journaux indiquent qu'un homme de la région, John Fogelman, et ses fils faisaient partie de ces sauveteurs. Descendant de Fogelman, l'actuel maire de Marion, Frank Fogelman, a déclaré que la direction du bateau avait provoqué le souffle du vent vers l'arrière du navire.

La roue à aubes d'un côté est tombée et le bateau a tourné sur le côté avant que l'autre roue à aubes ne succombe également.

« Je comprends que les Fogelman ont pu assembler des bûches pour faire un radeau et sortir et faire descendre les gens du bateau alors qu’il dérivait de cette façon », a expliqué le maire Frank Fogelman à propos de l’action héroïque de son ancêtre. “Afin de gagner du temps, ils embarquaient les gens dans la cime des arbres et retournaient au bateau pour décoller davantage.”

Les soldats à bord du Sultane, après avoir survécu à une guerre civile sanglante et à des conditions horribles pendant leur emprisonnement en tant que prisonniers, ont maintenant subi un autre coup traumatisant alors que le bateau a continué à prendre feu et à disparaître dans le fleuve Mississippi.

« Quand je suis revenu à moi, je me suis retrouvé entouré d'épaves et au milieu de la fumée et du feu », a écrit un soldat de l'Ohio dans une collection d'essais de survivants intitulée : Perte de la Sultane et Souvenirs des Survivants.

Le même soldat de l'Union a poursuivi: "Les cris et les gémissements agonisants des blessés et des mourants étaient déchirants, et la puanteur de la chair brûlée était intolérable et au-delà de mon pouvoir de description."

Un autre survivant, également de l'Ohio, a écrit : « Il y a eu des morts dans l'explosion, couchés au fond du bateau, piétinés, tandis que certains pleuraient et priaient, beaucoup juraient pendant que d'autres chantaient. n'oubliez jamais que je le vois souvent dans mon sommeil et que je me réveille en sursaut.”

Il n'a fallu que quelques heures avant que le Sultane atteint le fond du Mississippi.

Certains des sauveteurs étaient des soldats confédérés qui vivaient dans la zone près de la rivière près de l'endroit où le Sultane avait coulé. Il est incroyable de penser que quelques semaines seulement avant l'incident, ces hommes se seraient pris à la gorge. Mais au milieu des décombres du Sultane catastrophe, ils étaient l'un à côté de l'autre.

Des corps de Sultane l'épave avait horriblement continué à faire surface en aval même des mois après l'accident. Alors que certains ont été récupérés, beaucoup n'ont jamais été retrouvés. Le capitaine Mason était parmi les morts.


Le naufrage qui a conduit les vétérans confédérés à tout risquer pour la vie de l'Union

Une gravure de l'explosion de Sultana, publiée dans Hebdomadaire Harpers, 20 mai 1865. On estime que 1 800 personnes sont mortes dans l'explosion et l'incendie qui s'en est suivi - plus que dans le naufrage du Titanic. Bibliothèque du Congrès masquer la légende

Une gravure de l'explosion de Sultana, publiée dans Hebdomadaire Harpers, 20 mai 1865. On estime que 1 800 personnes sont mortes dans l'explosion et l'incendie qui s'en est suivi - plus que dans le naufrage du Titanic.

Le 27 avril 1865, le bateau à vapeur Sultana a explosé et a coulé alors qu'il remontait le Mississippi, tuant environ 1 800 personnes.

Titanic : Voyage dans le passé

L'événement reste la pire catastrophe maritime de l'histoire des États-Unis (le naufrage du Titanic a fait 1 512 morts). Pourtant, peu de gens connaissent l'histoire de la disparition de la sultane, ou l'effort de sauvetage qui s'en est suivi, qui comprenait des soldats confédérés sauvant des soldats de l'Union qu'ils auraient peut-être abattus quelques semaines plus tôt.

Ainsi, à l'occasion du 150e anniversaire du naufrage, la ville de Marion, Ark., essaie de s'assurer que la Sultane restera dans les mémoires. La ville a créé un musée et organise des événements destinés à attirer l'attention sur la tragédie.

"C'était comme une énorme bombe qui explosait au milieu de l'endroit où se trouvaient ces hommes. Et les éclats d'obus, la vapeur et l'eau bouillante ont tué des centaines de personnes."

Jerry Potter, avocat et auteur de The Sultana Tragedy

Marion, de l'autre côté de la rivière de Memphis, Tenn., est près de l'endroit où le side-wheeler de 260 pieds s'est immobilisé. "Nous avons l'impression de faire partie de cette histoire de la guerre civile, mais nous sommes la conclusion que personne n'a entendue", déclare Lisa O'Neal, une résidente de Marion et membre de la Sultana Historic Preservation Society.

Le Sultana était en route de Vicksburg, Mississippi, à St. Louis lorsque l'explosion s'est produite, dit Jerry Potter, un avocat de Memphis et auteur de La tragédie de la Sultane. C'était quelques semaines seulement après la fin de la guerre civile, explique Potter, et le navire était rempli de soldats de l'Union qui avaient été libérés des camps de prisonniers confédérés.

Le malheureux Sultana à Helena, Ark., juste avant qu'il n'explose le 27 avril 1865, avec environ 2 500 personnes à bord. La plupart étaient des soldats de l'Union, nouvellement libérés des camps de prisonniers confédérés. Bibliothèque du Congrès masquer la légende

Le malheureux Sultana à Helena, Ark., juste avant qu'il n'explose le 27 avril 1865, avec environ 2 500 personnes à bord. La plupart étaient des soldats de l'Union, nouvellement libérés des camps de prisonniers confédérés.

"Le bateau avait une capacité de charge légale de 376 passagers", dit-il, "et lors de son voyage en amont du fleuve, il en avait plus de 2 500 à bord", en partie parce que le gouvernement avait accepté de payer 5 $ pour chaque homme enrôlé et 10 $ pour chaque officier. qui a fait le voyage.

Aujourd'hui, Potter décrit la scène dans un parc le long des rives du Mississippi, juste au nord de Memphis. "La rivière est en crue", dit-il alors que nous regardons une barge lutter pour remonter la rivière, "très semblable à ce qu'elle était le 27 avril 1865". Ce jour-là, dit-il, l'eau se déplaçait très rapidement et contenait beaucoup d'arbres et d'autres débris. Et il faisait très froid.

La Sultana l'a fait à seulement quelques kilomètres au nord de Memphis.

"À 2 heures du matin, l'une des chaudières a explosé, entraînant l'explosion de deux autres chaudières", a déclaré Potter. "Et tout le centre du bateau a éclaté comme un volcan."

Les soldats du Kentucky et du Tennessee ont été parmi les premiers à mourir, dit-il, "parce qu'ils avaient été entassés à côté des chaudières.

"C'était comme une énorme bombe qui a explosé au milieu de l'endroit où se trouvaient ces hommes", dit Potter. "Et les éclats d'obus, la vapeur et l'eau bouillante en ont tué des centaines."

Le feu, la noyade et l'exposition en tueraient des centaines d'autres. Mais l'histoire de la Sultane ne se résume pas à des vies perdues. Il s'agit également d'un effort de sauvetage qui a réuni des personnes qui avaient été en guerre quelques semaines plus tôt.

De nombreux survivants de Sultana se sont retrouvés du côté de l'Arkansas de la rivière, qui était sous contrôle confédéré pendant la guerre. Et beaucoup d'entre eux ont été sauvés par des résidents locaux, comme John Fogelman – un ancêtre de l'actuel maire de la ville de Marion, Frank Fogelman.

Les articles de journaux suggèrent que John Fogelman et ses fils ont repéré la Sultana en feu alors que les restes du bateau à aubes dérivaient en aval.

"Le vent a soufflé le feu vers l'arrière, l'a brûlé", dit Frank Fogelman. "La roue à aubes est tombée d'un côté, a fait tourner le bateau sur le côté, l'autre roue à aubes est tombée."

Finalement, la sultane s'est retournée pour que le vent pousse les flammes vers la proue, où 25 soldats sont restés. Les ancêtres de Fogelman n'avaient pas de bateaux pour atteindre les soldats pris au piège, alors ils ont improvisé.

"Je comprends que les Fogelman ont pu assembler des rondins pour faire un radeau et sortir et faire descendre les gens du bateau alors qu'il dérivait de cette façon", a déclaré Fogelman. "Afin de gagner du temps, ils déplaçaient les gens dans la cime des arbres, et retournaient au bateau pour décoller davantage."

Les 25 soldats ont été sauvés, disent les historiens, et la maison Fogelman est devenue un refuge pour les survivants de Sultana.

Les bateaux qui passaient et les passants des deux côtés du Mississippi ont aidé à tirer les survivants de l'eau boueuse. Mais certaines des histoires les plus poignantes impliquent des soldats confédérés sauvant leurs homologues de l'Union.

Frank Barton est le descendant d'un de ces soldats confédérés, un homme nommé Franklin Hardin Barton.

"Il a servi dans la 23e cavalerie de l'Arkansas, et il a été chargé, entre autres, de faire des raids sur les navires remontant et descendant la rivière", explique Frank Barton. "Quelques semaines plus tôt, il aurait pu attaquer la Sultana si elle était entrée."

Au lieu de cela, les articles de journaux disent que Franklin Barton a sauvé plusieurs soldats de l'Union.

L'histoire de la sultane n'est pas bien connue, même parmi les gens qui vivent le long du Mississippi. Potter, l'avocat et auteur, a grandi autour de Memphis, mais n'a appris la tragédie qu'à la fin des années 1970, lorsqu'il a vu une peinture du navire en flammes.

Histoire

Discovery donne une nouvelle fin à une mort à la fin de la guerre civile

Potter dit qu'il est allé à la bibliothèque pour en savoir plus et s'est demandé : « Pourquoi n'ai-je jamais entendu parler de ça ? Depuis lors, dit-il, en étudiant le Sultane est devenu une obsession.

Histoire

Qui était John Wilkes Booth avant de devenir l'assassin de Lincoln ?

En tant qu'avocat, Potter était bien équipé pour enquêter sur les erreurs et les malversations qui ont conduit à la catastrophe de Sultana. Dans son livre, il construit un dossier solide contre le capitaine et copropriétaire du bateau, J. Cass Mason.

"Il est clair qu'il avait soudoyé un officier à Vicksburg pour s'assurer qu'il aurait un grand nombre de prisonniers", dit Potter.

Le capitaine du Sultana et son chef mécanicien ont également permis à un mécanicien d'effectuer une réparation rapide et inadéquate d'une chaudière endommagée, dit Potter. "Il a dit au capitaine et au chef mécanicien que la chaudière n'était pas sûre, mais le mécanicien a dit qu'il ferait effectuer une réparation complète lorsque le bateau arriverait à Saint-Louis."

De telles preuves ont peut-être conduit le gouvernement à minimiser la tragédie de Sultana, dit Potter. Mais il y avait de nombreuses autres raisons pour lesquelles l'événement n'a pas attiré beaucoup d'attention à l'époque.

« La guerre venait de se terminer quelques semaines auparavant », dit-il. "Lincoln venait d'être assassiné. Et le bateau était rempli d'hommes enrôlés principalement - des hommes qui n'avaient vraiment pas marqué l'histoire ou la vie." Mais peut-être que la meilleure explication est qu'après des années de conflit sanglant, la nation était tout simplement fatiguée d'entendre parler de guerre et de mort.

Aujourd'hui, cependant, la ville de Marion, Ark., pense que les gens sont prêts à en apprendre davantage sur la sultane. Le musée temporaire qu'il a créé près de l'hôtel de ville comprend des photos, des objets personnels de soldats, des pièces de la sultane, et une réplique de 14 pieds du bateau.

Mais ce que le musée a vraiment à offrir, c'est une histoire puissante de soldats qui sont morts à quelques jours de voir leurs familles et leurs proches.

"Ils avaient survécu à la guerre", dit O'Neal. "Ils avaient survécu à la prison dans l'un des endroits les plus hideux du Sud. Cela me fait juste mal au cœur."


Voir la vidéo: Des dizaines de personnes protestent contre lassassinat dun Palestinien par des soldats égyptiens (Janvier 2022).