Informations

USS Mobile (CL-63)


USS Mobile (CL-63)

L'USS Mobile (CL-63) était un croiseur léger de classe Cleveland qui a combattu dans le Pacifique, soutenant la force de transport rapide pendant la campagne d'espoir insulaire, y compris les invasions des Gilberts, des Mariannes, des îles Palau, des Philippines et d'Okinawa. Elle a reçu 11 étoiles de bataille pour son service.

Les Mobile a été lancé en mai 1942 à Newport News, Virginie, et mis en service le 24 mars 1943. Il s'est entraîné dans la baie de Chesapeake et dans la baie de Casco, avant de partir pour le Pacifique.

Les Mobile atteignit Pearl Harbor le 23 juillet 1943. Après un mois d'entraînement, il rejoignit CruDiv 13, qui faisait partie de la Task Force 15. Ses débuts au combat furent un raid sur l'île Marcus le 31 août 1943, soutenant une force porteuse. Elle a joué un rôle similaire lors des attaques sur Tarawa en septembre et sur l'île de Wake les 5 et 6 octobre. Pendant le raid Wake, le Mobile effectivement bombardé les positions japonaises sur l'île.

Après ces premiers raids, le Mobile rejoint la Cinquième Flotte. En novembre le Mobile aidé à soutenir les débarquements au cap Torokina, Bougainville. Elle a ensuite participé à l'invasion des îles Gilbert, en soutenant les débarquements sur Tarawa du 20 au 28 novembre.

Le 1er décembre 1943, le Mobile fait partie de la Force opérationnelle 50, la force de transport rapide de la flotte du Pacifique. Elle a pris part à une série d'attaques sur Kwajalein et Wotje dans les îles Marshall, avant que le groupe de travail ne retourne à Pearl Harbor. Mobilea continué à l'est à San Diego, où elle a rejoint le groupe d'escorte alloué aux Forces Amphibies, 5ème Flotte.

À la mi-janvier, cette force a navigué vers l'ouest pour participer à l'invasion des Marshall. Les Mobile participe à un bombardement de Wotje (dans le cadre de CruDiv 13), avant de rejoindre la flotte principale pour participer au débarquement sur Kwajalein. Cela impliquait un mélange de missions d'appui-feu et de tâches de contrôle des porte-avions, principalement au large des îles de Roi et de Namur dans le groupe Kwajalein.

Le 12 février 1944, le Mobile rejoint la Force opérationnelle 58, qui fait partie de la force de transport rapide. Sa première mission avec la TF 58 fut un raid aéronaval dévastateur sur l'importante base japonaise de Truk, dans les îles Caroline, les 16 et 17 février. Cela a été suivi d'attaques sur Saipan, Tinian et Guam dans les Mariannes les 21 et 12 février. Après ce TG 58.1 est devenu TG 36.1 (12 mars). Le groupe renuméroté a soutenu les Marines américains alors qu'ils envahissaient Emirau dans les îles de l'Amirauté le 20 mars 1944.

Le 27 mars, le groupe est revenu à TG 58.1. Entre le 29 mars et le 3 avril, ils ont attaqué les îles Palau, Yap et Woleai. Viennent ensuite les débarquements à Hollandia dans l'ouest de la Nouvelle-Guinée en avril, où le Mobile soutenu les attaques à Aitape, Humbolt Bay et Tanah Merah Bay. Cela a été suivi par une autre attaque sur Wake Island (21-22 avril), un retour à Truk et Satawan les 29-30 avril et une grève contre Ponape le 1er mai.

En juin 1944, la force de transport rapide, avec Mobile partie de la force de couverture, a participé à l'invasion des îles Mariannes. Ils ont atteint la zone le 11 juin et lancé des raids aériens sur Saipan, Tinian, Guam et Rota. Du 11 au 17 juin, le groupe étend ses activités à travers les Mariannes, empêchant les Japonais de renforcer la garnison de Saipan.

Les Mobile a pris part à la bataille de la mer des Philippines, agissant en tant qu'élément de l'écran porteur et fournissant une couverture de sauvetage anti-sous-marin et air-mer.

La force de transport a brièvement quitté les Mariannes fin juin-début juillet pour attaquer des cibles plus loin. L'île Pagan était la cible le 24 juin. Eniwetok était le suivant, suivi par les îles Bonin et Volcano le 4 juillet. Le 6 juillet, le groupe de travail était de retour dans les Mariannes, où le Mobile ont filtré les transporteurs pendant qu'ils attaquaient Guam et Rota.

Le 23 juillet, le TG 58.1 appareilla pour les Carolines occidentales, où ils attaquèrent Yap, Ulithi et Fais (26 juillet). Les Mobile faisait partie de l'anneau de protection intérieur, le plus proche des porteurs, lors de ce raid. La force de transport a brièvement visité Saipan le 2 août, avant de partir pour un autre raid sur les îles Bonin et Volcano. Cette fois, les croiseurs, dont le Mobile, ont été utilisés pour effectuer un ratissage anti-navigation autour de Chichi Jima. Les Mobile a participé au naufrage d'un grand cargo et d'un destroyer et a bombardé Chichi Jima.

La Cinquième Flotte est maintenant rebaptisée Troisième Flotte, et la TG 58 devient la TG 38. La Mobile faisait désormais partie du TG 38.3. Le groupe rebaptisé a attaqué le Palaus les 6-8 septembre, puis a frappé les Philippines, frappant à Mindanao les 9-10 septembre et les Visayas les 12-13 septembre.

Le 15 septembre, le groupe atteint les Palaos, où il soutient les invasions de Peleliu et d'Angaur. Cela a été suivi d'un autre raid aux Philippines, cette fois contre Manille (21 septembre) et d'un retour aux Visayas le 24 septembre.

Le 6 octobre, la flotte attaque les îles Ryukyu. Mobile, avec les destructeurs Gatling (DD-671) et Coton (DD-669) a été détaché pour trouver deux navires japonais. L'un avait été coulé au moment où ils sont arrivés, mais ils ont pu couler le second, un gros cargo. Après ce devoir détaché, le Mobile pris part à des grèves sur Formose et les Pescadores.

Début octobre, les croiseurs Canberra (CA-70) et Houston (CL-81) ont été gravement endommagés (lors d'une attaque majeure sur Formose) et avaient besoin d'une escorte pour s'échapper en lieu sûr. Les Mobile faisait partie de cette force du 13 au 17 octobre, et les deux croiseurs endommagés ont été déplacés avec succès hors de la zone de danger.

Le 20 octobre, le Mobile faisait partie de la force qui a couvert l'invasion de Leyte. Il participe ainsi à la bataille du golfe de Leyte, combat à la bataille du cap Engano (24-25 octobre 1944). Elle a également pris part à la poursuite de la flotte mobile japonaise alors que les survivants de cette flotte tentaient de s'échapper vers le nord. Le transporteur japonais Chiyoda était paralysé, mais il a dû être coulé par une force composée des croiseurs Mobile, Sante Fe, La Nouvelle-Orléans et Wichita et leurs destroyers de soutien. Le reste de l'année est passé au large des Philippines, à soutenir l'invasion, avant qu'il ne parte fin décembre pour la Californie et un carénage.

Les Mobile est revenu à l'action au printemps 1945. Elle a atteint la flotte d'Okinawa le 3 avril 1945, deux jours après l'invasion. Elle a rejoint la Force opérationnelle 51, qui faisait partie des Forces amphibies de la Flotte du Pacifique. Il est resté avec cette force pendant deux mois, soutenant les combats sur Okinawa, fournissant une couverture antiaérienne, participant à des patrouilles anti-sous-marines et faisant partie d'un groupe spécial chargé de surveiller les bateaux suicides japonais.

Fin mai, le Mobile rejoint TG 95.7, groupe d'entraînement philippin, à Leyte. Elle est restée dans ce groupe jusqu'à la fin de la guerre. Une fois les combats terminés, il mit le cap sur le Japon, atteignant la baie de Sagami (à l'extérieur de la baie de Tokyo) à temps pour participer à la capitulation officielle japonaise. Il a ensuite été utilisé pour transporter des prisonniers de guerre libérés du Japon à Okinawa. En octobre, il a navigué dans la région de Sasebo. Elle a ensuite effectué deux passages sur "Magic Carpet", ramenant le personnel américain aux États-Unis.

Les Mobile a été désarmé le 9 mai 1947 et est entré dans la Flotte de Réserve à Bremerton. Elle est restée avec la réserve jusqu'au 1er mars 1959 quand elle a été rayée du registre naval. Elle a été vendue à la ferraille le 16 décembre 1959.

Déplacement (standard)

11 744 tonnes

Déplacement (chargé)

14 131 t

Vitesse de pointe

32,5 nœuds

Varier

11 000 nm à 15 nœuds

Armure – ceinture

3-5 pouces

- pont d'armure

2 pouces

- cloisons

5 pouces

- des barbettes

6 pouces

- tourelles

visage de 6,5 pouces
haut de 3 pouces
côté de 3 pouces
1,5 pouces à l'arrière

- la tourelle

5 pouces
Toit de 2,25 pouces

Longueur

610ft 1in oa

Armement

Douze canons de 6 pouces/47 (quatre tourelles triples)
Douze pistolets 5 pouces/38 (six positions doubles)
Vingt-huit canons de 40 mm
Vingt et un canons AA de 20 mm
Quatre avions

Complément d'équipage

1,285

Constructeur

Nouvelles de Newport

Posé

14 avril 1941

Lancé

15 mai 1942

Commandé

24 mars 1943

Brisé

1960


La marine américaine met en service son 26e navire de combat du littoral USS Mobile

Au cours de la cérémonie, le commandant de Mobile, le Cmdr. Christopher W. Wolff a signalé que le navire était prêt et Byrne a donné l'ordre traditionnel de « Managez notre navire et donnez-lui vie ! »

"La mise en service du tout dernier navire de guerre de la flotte est une occasion formidable et avec elle vient la responsabilité tout aussi impressionnante de nous préparer à aller de l'avant et à mener les affaires de notre pays",

Mobile sera homeport à San Diego avec les navires jumeaux USS Independence (LCS 2), USS Coronado (LCS 4), USS Jackson (LCS 6), USS Montgomery (LCS 8), USS Gabrielle Giffords (LCS 10), USS Omaha (LCS 12 ), USS Manchester (LCS 14), USS Tulsa (LCS 16), USS Charleston (LCS 18), USS Cincinnati (LCS 20), USS Kansas City (LCS 22) et USS Oakland (LCS 24).

Le navire de combat littoral (LCS) de classe Indépendance est l'étape la plus récente dans l'évolution des petits combattants de surface. Un combattant de surface à grande vitesse, agile, à faible tirant d'eau, à mission ciblée, le LCS est conçu pour mener des missions de guerre de surface, de guerre anti-sous-marine et de lutte contre les mines dans la région littorale côtière, tout en possédant également la capacité de opérations sur l'eau. Avec sa conception à architecture ouverte, le LCS peut prendre en charge des armes modulaires, des systèmes de capteurs et une variété de véhicules avec et sans pilote pour capturer et maintenir la suprématie maritime littorale.


Laststandonzombieisland

Alors que The Big Easy attire toute l'attention en ce qui concerne le Mardi Gras, il convient de souligner que Mobile, en Alabama, qui abrite la colonie française fondée par Bienville autour de Fort Conde/Fort Louis depuis les années 1700, a vigoureusement célébré la tradition depuis des siècles. Redémarré avec une nouvelle saveur en 1868 lors de la Reconstruction par la légende locale Joe Cain, Mobile a son propre style quand il s'agit de ses défilés. Ils déposent même une Moon Pie le soir du Nouvel An.

Avec les festivals de cette année annulés en raison de COVID, tous les chars ont couru au centre-ville le long de Royal et Water Street vendredi dernier en l'honneur de la mise en service du cinquième USS Mobile (LCS-26) pendant le weekend. L'événement, organisé au port d'État samedi, a vu le gouverneur “Mawmaw Kay” Ivy et Coach (AKA sénateur américain) Tommy Tuberville s'arrêter pour accueillir le navire dans la Marine.

La première USS Mobile était le coureur de blocus confédéré capturé Tennessee, capturé à la Nouvelle-Orléans par Farragut en 1862 et recyclé pour servir dans son West Gulf Blockading Squadron en tant que canonnière à roue latérale.

La deuxième USS Mobile était, encore une fois, un ancien navire ennemi, l'ancien paquebot HAPAG SS Cleveland décerné aux États-Unis au titre des réparations de la Grande Guerre et a utilisé un transport de troupes pour ramener les Doughboys de France, avant de finalement retourner au service HAPAG en 1926.

Le troisième et le plus célèbre USS Mobile était le Cleveland-classe croiseur léger (CL-63), “Mow ’em down Mobile!” ! grattoirs.

USS Mobile (CL-63) dans la baie de San Francisco, Californie, vers la fin de 1945. U.S. Naval History and Heritage Command Photographie. N° de catalogue : NH 77364

Le quatrième USS Mobile était un Charleston-classe cargo amphibie (LKA-115), qui a passé beaucoup de temps au large du Vietnam au cours de sa carrière de 25 ans pendant la guerre froide. Désarmé en 1994, il a été rayé de la Navy List en 2015 et croupit toujours au NISMF de Philadelphie, en attendant son élimination.

Un Indépendance-Navire de combat littoral de classe, l'actuel USS Mobile a été construit à Austal à seulement quelques centaines de mètres de l'endroit où il a été mis en service et, espérons-le, contribuera à prouver la valeur ultime de la classe et ne sera pas mis hors service dans une décennie. USS Mobile sera son port d'attache à la base navale de San Diego, en Californie, d'où il pourrait bientôt naviguer dans les eaux tendues du West Pac.


USS Mobile (CL-63) - Historique

Téléchargez ce livre de croisière au format .pdf haute résolution

Ici, vous pouvez télécharger le livre de croisière USS MOBILE (CL 63) de la Seconde Guerre mondiale 1943-45 sous forme de fichier .pdf haute résolution. Vous pourrez zoomer pour mieux lire les noms, etc. L'impression est également facilement possible en raison de la haute résolution et des filigranes manquants. Veuillez noter que les numérisations dans le téléchargement sont les mêmes images que ci-dessus, cependant, elles n'ont pas été redimensionnées. Cela signifie que tout ce qui est visible dans les scans ci-dessus sera également visible dans le fichier .pdf. Cliquez ici pour un exemple de page.

  • Images haute résolution, adaptées à l'impression
  • Les images sont dans l'ordre d'origine du livre (pas triées comme les scans ci-dessus)
  • Pas de filigrane
  • Les doubles pages avec des images qui se chevauchent seront fournies en une seule page, et non en deux pages distinctes
  • Fichier .pdf, 164 pages, taille du fichier : 227,3 Mo
  • 15,00 $ USD
  • Téléchargement instantané
  • Cliquez ici pour un exemple de page

Vous êtes intéressé par une reproduction cartonnée de ce livre de croisière ? Cliquez ici pour plus d'informations.

Une fois le paiement Paypal terminé, vous serez redirigé vers la page de téléchargement. De plus, vous recevrez également un e-mail avec le lien de téléchargement après le paiement Paypal. Votre lien de téléchargement sera alors actif pendant 48 heures avant son expiration.


USS Mobile (LKA-115)

USS Mobile (AKA-115/LKA-115) était un Charleston cargo d'attaque de classe nommé d'après la ville de Mobile, Alabama. C'était le quatrième navire de l'US Navy à porter ce nom. Elle a servi comme navire commandé pendant 24 ans et 4 mois. Les LKA avaient la particularité d'être les seuls navires de la "Gator Navy" qui n'étaient pas à fond plat. Ils jetteraient l'ancre à plusieurs centaines de mètres au large et utiliseraient leurs Mike 8 (LCM-8) et Mike 6 (LCM-6) pour transporter les Marines et leur équipement.

Le nom a été attribué le 6 novembre 1967 et le navire a été déposé à la Newport News Shipbuilding and Dry Dock Co., Newport News, VA, le 15 janvier 1968 sous le nom d'AKA-115. À la date de son article dans DANFS, elle était encore en construction et devait être achevée au début du printemps 1969.

Mobile a été largement impliqué dans la guerre du Vietnam. En avril 1975, Mobile participé à l'opération Frequent Wind, l'évacuation de Saigon, au Vietnam. Ώ]

Mobile a participé au WestPac 84 et a été impliqué dans de nombreuses opérations. Pendant la guerre du Golfe, il faisait partie d'une force opérationnelle amphibie de 18 navires qui était la plus grande force de ce type depuis la guerre de Corée. Le groupe de travail est arrivé sur la station dans la mer d'Arabie du Nord le 12 janvier 1991. Le navire a été désarmé le 4 février 1994 à Long Beach, en Californie. Elle est amarrée à l'installation de maintenance des navires inactifs de la marine à Philadelphie, en Pennsylvanie.


USS Mobile (CL-63) - Historique

La marine américaine a commandé le week-end dernier l'USS Mobile (LCS 26), qui a été construit dans l'usine de fabrication de classe mondiale d'Austal USA dans la ville du même nom.

Le navire de combat littoral de variante Indépendance devient le 16e navire qu'Austal a livré à la Marine au cours des cinq dernières années. Le LCS 26 a été livré à la Marine fin 2020.

Le sénateur américain Tommy Tuberville (R-AL) a prononcé le discours principal de la cérémonie de mise en service, selon un communiqué de la Marine.

"Les États-Unis ont été la plus grande source de bien dans l'histoire du monde et nous continuerons d'être une force pour le bien grâce aux hommes et aux femmes courageux que nous avons ici aujourd'hui", a déclaré Tuberville, un fervent partisan de Austal qui siège à la commission sénatoriale des forces armées.

Les conférenciers invités à l'événement comprenaient également le gouverneur Kay Ivey, le maire de Mobile Sandy Stimpson et James Geurts — exerçant les fonctions de sous-secrétaire de la Marine.

"Les navires que cette ville a construits naviguent littéralement sur tous les océans en ce moment", a déclaré Geurts, faisant référence à Austal USA, basé sur Mobile.

Le futur Mobile a été baptisé en décembre 2019 par sa marraine, Rebecca Byrne, l'épouse du député de l'époque Bradley Byrne (AL-01).

"Nous avons la distinction de l'USS Mobile en cours de construction et de mise en service dans sa ville homonyme ici dans le port historique de Mobile", a-t-elle déclaré. "Nous accueillons le navire dans la flotte des États-Unis qui porte notre grand nom et s'inscrit dans la grande tradition de la marine."

La cérémonie a complété une série d'événements d'une semaine célébrant le navire et sa ville homonyme. L'USS Mobile est le cinquième navire nommé en l'honneur de la ville portuaire de la côte du golfe de l'Alabama.

D'une longueur de 419 pieds, le LCS 26 a un tirant d'eau de seulement 14,4 pieds et peut atteindre une vitesse de sprint de plus de 40 nœuds.

Le LCS 26 est capable de fonctionner indépendamment ou en groupe. Ce type de navire construit en Alabama est conçu pour vaincre les menaces littorales croissantes et fournir un accès et une domination le long des eaux côtières, tout en étant également capable d'opérer en haute mer. Un combattant de surface rapide, maniable et en réseau, la variante Indépendance des navires de combat côtiers offre les capacités de combat et la flexibilité opérationnelle nécessaires pour exécuter des missions ciblées telles que la guerre de surface, la guerre des mines et la guerre anti-sous-marine.

LSC 26 est le premier du nom à être réellement construit en Mobile.

Le premier USS Mobile était un bateau à vapeur à roues latérales qui fonctionnait comme un transporteur de blocus exploité par le gouvernement confédéré. Il a été capturé par les forces américaines à la Nouvelle-Orléans en avril 1862, commandé sous le nom de Tennessee et rebaptisé plus tard Mobile.

Le deuxième mobile aurait été un paquebot exploité par Hamburg Amerika Lines entre l'Allemagne et les États-Unis jusqu'au déclenchement de la Première Guerre mondiale. Il a été repris par le Conseil maritime allié et affecté aux États-Unis après l'armistice et mis en service en mars 1919 .

Le troisième mobile (CL 63) a été mis en service le 24 mars 1943. Il a participé à de nombreuses campagnes dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale et a reçu 11 étoiles de bataille pour son service au moment où il a été désarmé en mai 1947.

Le quatrième mobile (LKA 115) était un cargo amphibie qui a servi de septembre 1969 jusqu'à sa mise hors service en février 1994.

Le LCS 26 aura son port d'attache à San Diego avec des navires jumeaux : USS Independence (LCS 2), USS Coronado (LCS 4), USS Jackson (LCS 6), USS Montgomery (LCS 8), USS Gabrielle Giffords (LCS 10), USS Omaha ( LCS 12), USS Manchester (LCS 14), USS Tulsa (LCS 16), USS Charleston (LCS 18), USS Cincinnati (LCS 20), USS Kansas City (LCS 22) et USS Oakland (LCS 24).

Sean Ross est le rédacteur en chef de Yellowhammer News. Vous pouvez le suivre sur Twitter @sean_yhn


USS Mobile (CL-63) - Historique

Le Mobile Bay (CG 53) est le 9e croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga de l'US Navy et a été nommé pour la bataille navale de Mobile Bay pendant la guerre de Sécession en 1864. La quille a été posée par la Litton-Ingalls Shipbuilding Corporation à Pascagoula, Mississippi, sur 6 juin 1984 lancé le 22 août 1985 et baptisé le 12 octobre 1985. Le capitaine Frank R. Whalen est le futur commandant.

21 février 1987 L'USS Mobile Bay a été mis en service lors d'une cérémonie aux quais de l'État de l'Alabama à Mobile, en Alabama.

Le 8 mars, le Mobile Bay est arrivé à la base navale de Guantanamo Bay, à Cuba, pour une escale de trois semaines de formation de recyclage (REFTRA) à Port Everglades, en Floride, du 2 au 6 avril. 7-16 avril.

Le 17 avril, l'USS Mobile Bay est arrivé dans son port d'attache de la base navale de Mayport, en Floride, pour la première fois en cours pour des essais de choc le 14 mai à Inport Port Canaveral, en Floride, du 18 mai au 16 juin.

Le 26 juin, le croiseur lance-missiles est arrivé au chantier naval Ingalls à Pascagoula, Mississippi, pour une disponibilité post-choc Bref arrêt à Mayport pour faire le plein le 29 juillet Inport Naval Station Norfolk, en Virginie, du 31 juillet au 3 août Deperming magnétique à Lambert's Point, en Virginie, du 3 au 5 août.

Le 6 août, le Mobile Bay a jeté l'ancre au large d'Annapolis, dans le Maryland, pour une visite de quatre jours en conjonction avec le chargement annuel de munitions pour le week-end des parents à NWS Charleston du 12 au 14 août. Il est rentré chez lui le 15 août.

Le 8 septembre, le CG 53 a quitté Mayport pour des essais de qualification de navire de systèmes de combat (CSSQT) dans le champ de tir du Centre d'essais et d'évaluation sous-marins (AUTEC) au large de l'île d'Andros, aux Bahamas, et du centre d'entraînement aux armes de la flotte de l'Atlantique (AFWTF) au large de la station navale d'Inport de Porto Rico. Roosevelt Roads, PR, pour faire le plein du 14 au 15 septembre et du 18 au 21 septembre.

Le 25 septembre, l'USS Mobile Bay a jeté l'ancre au large de la côte de St. Thomas, dans les îles Vierges américaines, pour une visite de trois jours. au port d'attache le 8 octobre En cours pour l'entraînement de routine du 26 au 30 octobre et du 18 au 19 novembre En cours pour une croisière d'une journée pour les personnes à charge le 19 novembre En cours pour les essais contractuels finaux le 1er décembre.

Le 15 janvier 1988, l'USS Mobile Bay entre dans le chantier naval d'Ingalls pour une période de disponibilité post-shakedown (PSA) de deux mois. Retour à Mayport le 17 mars En cours pour REFTRA à Guantanamo Bay du 17 avril au 17 mai.

15 juillet, le capitaine David S. Bill, III a relevé le capitaine Frank R. Whalen en tant que commandant de la baie Mobile.

Le 24 août, le CG 53 a quitté la base navale de Mayport pour participer à l'exercice OTAN Teamwork Port visit à Kristiansend, Norvège, du 25 au 29 septembre. Il est rentré chez lui le 12 octobre après un retard de deux jours en raison de l'évasion de tempête en cours pour FLEETEX 2-89 du 4 au 23 novembre Escale à Roosevelt Roads du 15 au 19 novembre En cours pour l'examen de l'usine de propulsion opérationnelle (OPPE) du 7 au 9 décembre.

Du 8 au 27 février 1989, la baie mobile était en route pour la deuxième phase de l'exercice de la flotte (FLEETEX).

11 mai 1989 USS Mobile Bay, avec un escadron d'hélicoptères anti-sous-marins léger (HSL) 44 Det. 7, a quitté la base navale de Mayport pour son premier déploiement dans le cadre du groupement tactique USS America (CV 66).

Le 24 mai, le Mobile Bay est arrivé à Malaga, en Espagne, pour une visite portuaire de cinq jours.

3 juin, le croiseur lance-missiles ancré au large de Benidorm, en Espagne, pour une escale de six jours A participé à l'exercice Semaine nationale du 9 au 14 juin Inport Haïfa, en Israël, du 19 au 23 juin A traversé le canal de Suez le 24 juin Opéré dans le golfe d'Oman jusqu'au 9 juillet.

Le 18 juillet, l'USS Mobile Bay est arrivé à Diego Garcia pour un entretien de trois jours après avoir participé aux exercices de la Semaine de l'armement.

Le 27 juillet, le CG 53 a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une escale de cinq jours. Arrivé dans le nord de la mer d'Arabie le 8 août Escale à Mascate, Oman, du 14 au 17 août Retourné en Méditerranée le 5 septembre .

Le 6 septembre, The Mobile Bay a soutenu l'évacuation de l'ambassade des États-Unis à Beyrouth, au Liban. Visite du port à Palma de Majorque, en Espagne, du 9 au 12 septembre. .

29 septembre, l'USS Mobile Bay est retourné à son port d'attache après quatre mois et demi de déploiement dans les 5e, 6e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

Le 12 novembre, l'USS Mobile Bay est arrivé à Houston, au Texas, pour une visite portuaire de six jours dans le cadre du 75e anniversaire du retour du port de Houston le 22 novembre.

Le 2 décembre, le croiseur lance-missiles tiré à Bridgetown, à la Barbade, pour une visite au port de trois jours a effectué des qualifications d'appui au tir naval (NGFS) au large de l'île de Vieques, Porto Rico, du 6 au 8 décembre a participé à l'exercice de guerre anti-sous-marine (ASWEX ) ar gamme acoustique St. Croix du 9 au 12 décembre Retour à la maison le 15 décembre.

25 mai 1990 Le capitaine Stephen R. Woodall a relevé le capitaine David S. Bill, III en tant que commandant du CG 53.

En juin, l'USS Mobile Bay a déplacé son port d'attache de Mayport, en Floride, à Yokosuka, au Japon.

Août ?, l'USS Mobile Bay a quitté la base navale de Yokosuka pour un déploiement intensif au Moyen-Orient.

Début janvier 1991, le Mobile Bay amarré aux côtés de l'USS Acadia (AD 42), ancré au large de Masirah, Oman, pour un entretien de quatre jours. Il est entré dans le golfe Persique le 11 janvier.

Du 18 au 20 janvier, l'USS Mobile Bay a lancé 22 missiles d'attaque terrestre Tomahawk (TLAM), depuis la station du NAG, à l'appui de l'opération Desert Storm.

Du 21 janvier au 11 mars, le CG 53 a servi d'unité de contrôle aérien de guerre anti-surface dans le nord du golfe Persique, détectant et détruisant 38 navires de guerre irakiens.

Le 14 février, le Mobile Bay a assumé les fonctions de commandant de la Force de combat anti-aérien et, le 15 février, est devenu le premier navire à contrôler une force opérationnelle à quatre porte-avions.

15 avril, l'USS Mobile Bay est retourné au port d'attache après un déploiement de combat de huit mois à l'appui des opérations Desert Shield et Desert Storm.

Le 21 juin, le Mobile Bay est arrivé dans les environs de Subic Bay, République des Philippines, pour participer à l'opération Fiery Vigil, l'évacuation de milliers de personnes déplacées par l'éruption volcanique du mont Pinatubo. croiseur est arrivé à Guam pour décharger des munitions.

Le 1er septembre, l'USS Mobile Bay est entré en cale sèche au chantier naval de Yokosuka pour une mise en cale sèche de deux mois à disponibilité restreinte sélectionnée (DSRA) En cours le 6 décembre Brève escale à Subic Bay pour le chargement de munitions le 12 décembre avant de mener des opérations avec l'USS Independence (CV 62) BG au large d'Okinawa Retourné à Yokosuka le 20 décembre.

10 février 1992 Le croiseur lance-missiles a quitté la base navale de Yokosuka à l'appui des qualifications du porte-avions pour l'USS Independence. À la mi-mars, le groupe Batthe est arrivé à Subic Bay, aux Philippines, pour aider au transfert de matériel avant la fermeture de la station navale américaine de Subic Bay et de la base aéronavale de Cubi Point.

15 avril, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu dans le golfe Persique dans le cadre de l'Independence BG.

Le 1er mai, le Mobile Bay est arrivé à Sydney, en Australie, pour une escale de quatre jours dans le cadre de la célébration du 50e anniversaire de la bataille de la mer de Corail. Naviguant dans le détroit d'Ormuz fin mai, le navire a commencé ses fonctions en tant que commandant de la guerre anti-aérienne du golfe Persique. Le CG 53 a également joué un rôle essentiel dans l'opération Southern Watch, l'application de la "zone d'interdiction de vol" mandatée par l'ONU sur le sud de l'Irak.

Le 6 juillet, l'USS Mobile Bay a fait escale à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, pour sa première visite portuaire après deux mois de navigation.

8 juillet, le capitaine Steven G. Smith a relevé le capitaine Stephen R. Woodall en tant que commandant de la baie Mobile lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à Abu Dhabi.

27 juillet, le croiseur lance-missiles est arrivé à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour un entretien de huit jours avec l'USS Acadia (42 après JC).

En août, l'USS Mobile Bay a visité Ad Damnan, en Arabie saoudite, et est retourné à Jebel Ali pour une autre disponibilité d'une semaine, cette fois avec l'USS Dixon (AS 37).

Fin septembre, le CG 53 a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une escale de quatre jours, escale à Hong Kong du 8 au 11 octobre pour embarquer des "Tigres".

13 octobre, l'USS Mobile Bay est retourné à Yokosuka, au Japon, après un déploiement de six mois.

Début novembre, le Mobile Bay est parti pour ANNUALEX '92, un exercice naval majeur impliquant des unités de la marine américaine et de la force d'autodéfense maritime japonaise.

Le 15 janvier 1993, l'USS Mobile Bay est arrivé à Nagasaki, au Japon, pour une escale prévue au port.

Du 31 mars au 2 avril, le CG 53 était en route pour des essais en mer après une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de deux mois.

Le 10 mai, l'USS Mobile Bay a quitté Yokosuka pour participer à un exercice multinational Spring Training '93, dans le cadre du groupe de combat USS Independence, avec les marines royale australienne et singapourienne au large du port de l'Australie-Occidentale en visite à Perth fin mai.

12 juin Le croiseur lance-missiles est arrivé à Darwin, en Australie, pour une escale prévue au port.

Le 21 septembre, le Mobile Bay a quitté Vladivostok, en Russie, après une visite portuaire de bonne volonté. Il a participé à ANNUALEX '93 avant de retourner à Yokosuka le 15 octobre.

17 novembre, USS Mobile Bay, avec un escadron d'hélicoptères anti-sous-marins léger (HSL) 51 Det. 1, a quitté le port d'attache pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 1er décembre, l'USS Mobile Bay s'est rendu à Singapour pour une escale de quatre jours. Visite du port à Karachi, au Pakistan, du 16 au 19 décembre.

Le 21 décembre, la baie de Mobile est entrée dans le golfe Persique et a immédiatement assumé les fonctions de commandant de la force de combat ZULU Anti-Air Warfare ("ZW"), de la plate-forme de patrouille de frappe et de coordinateur conjoint Link-11 pour toutes les forces navales alliées. 22-28 et 7-12 janvier 1994.

Le 26 janvier, le CG 53 a amarré aux côtés de l'USS Acadia à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une escale de neuf jours afin d'obtenir des services de soutien aux appels d'offres. Brève escale à Bahreïn avant de quitter le golfe Persique le 14 février.

22 février Le croiseur lance-missiles est arrivé à la base navale britannique de Sembawang à Singapour pour une escale d'une semaine afin d'effectuer des réparations après avoir rencontré le grave problème du système de distribution 60 Hz. Visite du port à Hong Kong du 7 au 12 mars.

le 17 mars, l'USS Mobile Bay est retourné à Yokosuka après une période de quatre mois en cours.

23 avril, The Mobile Bay en cours pour participer à MISSILEX 94-2 au large de l'escale du port d'Okinawa à Pusan, ROK, du 5 au 9 mai Retour à la maison le 11 mai En cale sèche du 14 au 28 mai pour remplacer la section d'acier sur le coque.

Le 31 mai, l'USS Mobile Bay a quitté la base navale de Yokosuka pour participer à un exercice RIMPAC d'un mois dans le milieu du Pacifique impliquant plus de 50 navires de guerre de cinq pays du Pacifique.

Le 18 juin, le CG 53 s'est arrêté à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une escale de quatre jours. Il est rentré chez lui le 5 juillet.

17 août, le capitaine Garry Holmstrom a relevé le capitaine Steven G. Smith en tant que 5e commandant de Mobile Bay.

Du 20 au 26 août, le Mobile Bay était en route pour un entraînement de routine dans le cadre de l'opération d'Okinawa. Zone en cours le 12 septembre, escale à Hong Kong du 17 au 21 septembre Retour à la maison le 26 septembre.

Le 18 octobre, l'USS Mobile Bay a jeté l'ancre au large de l'île de Leyte, aux Philippines, près de Tacloban City, pour soutenir les cérémonies commémoratives du 50e anniversaire du débarquement du général McArthur dans le golfe de Leyte.

22 octobre Le croiseur lance-missiles a jeté l'ancre dans le port de Manille pour une visite de cinq jours en République des Philippines. Visite du port de Kota Kinabalu, en Malaisie, du 29 octobre au 1er novembre.

5 novembre, le Mobile Bay a jeté l'ancre au large de Penang, en Malaisie, pour une escale de cinq jours au port Escale à Singapour du 11 au 15 novembre Retour à la maison le 22 novembre En cours pour les opérations Group Sail avec l'USS Constellation (CV 64) BG de Du 6 au 14 décembre Début d'un SRA de trois mois le 15 décembre Disponibilité des appels d'offres avec l'USS Holland (AS 32) du 8 au 23 février.

Du 21 au 24 mars 1995, l'USS Mobile Bay était en cours pour des essais en mer et le chargement de munitions est parti pour MISSILEX le 11 avril Inport White Beach Naval Facility, Okinawa, du 13 au 14 avril a effectué un appui naval au large d'Okino Daito le 14 avril escale au port à Hong Kong du 23 au 28 avril.

Le 11 mai, le CG 53 a jeté l'ancre au large de Pattaya, en Thaïlande, pour une visite de cinq jours après avoir effectué un entraînement de routine avec le Groupement tactique de l'indépendance, dans le golfe de Thaïlande. 7.

4 août, l'USS Mobile Bay a quitté Yokosuka pour un déploiement prévu dans le golfe Persique à l'appui de l'opération Southern Watch, avec les détachements combinés d'un SH-60B embarqué du HSL-51 et du SH-60F du HS-14.

Le 16 août, le Mobile Bay a jeté l'ancre au large de Jakarta, en Indonésie, dans une formation de plus de 80 navires de 24 pays, pour une escale de six jours, afin de participer à la célébration des 50 ans de l'indépendance de l'Indonésie, une escale à Singapour du 24 août. 28.

10 septembre, le croiseur lance-missiles s'est rendu à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, pour des réparations pendant le voyage. En raison du chargement du port, le navire s'est déplacé vers Dubaï le 13 septembre pour trois jours supplémentaires.

Le 27 septembre, l'USS Mobile Bay est de nouveau arrivé à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour une escale d'une semaine au port.

Le 14 octobre, le Mobile Bay a effectué une rotation avec l'USS Vicksburg (CG 69) et a transité par le détroit d'Ormuz le 15 octobre. Le navire a reçu l'ordre de retourner dans le Golfe, avec l'USS Fife (DD 991), le 16 octobre. la côte de Manama, Bahreïn, du 18 au 20 octobre Escales à Dubaï du 29 octobre au 4 novembre et du 11 au 14 novembre.

Le 21 novembre, le CG 53 a jeté l'ancre au large de la plage de Patong pour une visite de quatre jours à Phuket, en Thaïlande, escale à Singapour du 27 au 30 novembre.

7 décembre, l'USS Mobile Bay est retourné à la base navale de Yokosuka après un déploiement de quatre mois.

8 janvier 1996 Le Mobile Bay est entré dans la cale sèche n° 6 ant Yokosuka Naval Shipyard pour une cale sèche prolongée Selected Restricted Availability (E-DSRA) A quitté la cale sèche le 21 mai En cours pour le chargement de munitions le 7 août En cours pour les essais en mer à partir d'août 12-15 En cours pour l'entraînement de routine du 26 au 29 août Croisière pour les amis et la famille à Tokyo Wan le 30 août.

Le 9 septembre, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour une patrouille du Pacifique occidental dans le cadre du groupe de combat USS Independence Inport Subic Bay, Philippines, du 20 au 24 septembre Visite du port à Hong Kong du 27 au 30 septembre Est rentré chez lui le 4 octobre En cours pour les exercices Foal Eagle/Keen Sword et ANNUALEX le 16 octobre.

Le 9 novembre, le Mobile Bay a relevé l'USS Bunker Hill (CG 52) en tant que commandant principal de la guerre anti-aérienne pour l'indépendance (CV 62). Le BG est retourné à Yokosuka le 12 novembre pour éviter le super typhon Violet.

20 novembre, le capitaine Joseph M. Volpe, Jr., a relevé le capitaine Garry Holmstrom en tant que commandant du CG 53 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Du 2 au 13 décembre, la baie mobile était en cours pour MISSILEX 97-1 au large de la base navale d'Okinawa Inport Sasebo, au Japon, du 4 au 7 décembre.

Du 24 au 31 janvier 1997, l'USS Mobile Bay était en cours pour soutenir les qualifications des transporteurs pour l'USS Independence.

14 Février, USS Mobile Bay a quitté Yokosuka, Japon, pour une patrouille de quatre mois "Southern Swing" a participé à l'ASWEX 97-2JA jusqu'au 26 février Inport Apra Harbor, Guam, du 26 au 28 février a participé à MISSILEX au large de l'île Farallon de Medinilla, environ 45 nm au nord-est de Saipan, du 1er au 2 mars.

26 mars, le Mobile Bay amarré à l'installation navale de Garden Island à Sydney, Australie, pour une escale d'une semaine après avoir participé à l'exercice Tandem Thrust, à la Grande Barrière de Corail, du 10 au 24 mars.

11 avril, le croiseur lance-missiles s'est à nouveau rendu dans le port d'Apra pour une escale de 18 jours pour la disponibilité de la maintenance et la préparation de la certification d'ingénierie. Visite du port à Hong Kong du 27 au 30 mai Brève escale à White Beach, Okinawa, du 2 au 3 juin Escale à Sasebo, Japon, du 4 au 7 juin.

10 juin, l'USS Mobile Bay est retourné au port d'attache après une période de quatre mois en cours.

Le 1er juillet, le Mobile Bay est arrivé à Vladivostok, en Russie, pour une visite portuaire de quatre jours. En cours pour un entraînement de routine du 22 au 28 août. Brève escale à Okinawa du 25 au 26 août.

Le 5 septembre, le CG 53 est arrivé à Otaru, au Japon, pour une visite portuaire de quatre jours. Retourné à Yokosuka le 26 septembre après avoir participé à l'ASWEX 97-6JA et à l'exercice Valiant Blitz au large d'Okinawa.

Du 14 octobre au 14 novembre, le Mobile Bay était en cours pour les exercices Foal Eagle '97, ANNUALEX 09G et Cope North 98-1 Port à Busan, ROK, du 18 au 21 octobre.

Le 7 janvier 1998, l'USS Mobile Bay a quitté Yokosuka à l'appui de la visite du secrétaire américain à la Défense à la base navale d'Inport Sembawang de Singapour du 13 au 19 janvier Escale à Hong Kong du 22 au 27 janvier Brève escale à Okinawa du 29 au 30 janvier Inport Apra Harbor, Guam, du 5 au 9 février Rentré chez lui le 12 février En cours pour des essais en mer après une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de deux mois du 6 au 7 mai En cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 25 mai .

Le 1er juin, l'USS Mobile Bay a quitté Yokosuka pour une patrouille d'été à l'appui de l'exercice CARAT Inport Guam du 5 au 6 juin.

Le 11 juin, le Mobile Bay est arrivé à Townsville, en Australie, pour une escale de quatre jours à destination de Darwin du 18 au 23 juin.

28 juin Le croiseur lance-missiles s'est arrêté à Lumut, en Malaisie, pour une escale de trois jours avant de participer à la phase en mer de l'exercice de préparation et d'entraînement à la coopération à flot (CARAT).

Le 6 juillet, l'USS Mobile Bay a jeté l'ancre au large de Sattahip pour une phase d'une semaine dans le port de CARAT Thaïlande escale à Singapour du 20 au 27 juillet pour le troisième exercice CARAT Inport Singapour à nouveau du 30 juillet au 2 août escale à White Beach Naval Facility, Okinawa, du 7 au 9 août.

Le 10 août, le CG 53 a jeté l'ancre au large de Nagoja, au Japon, pour une escale de quatre jours.

25 septembre, le capitaine Edward J. Rogers, III a relevé le capitaine Joseph M. Volpe, Jr., en tant que commandant du Mobile Bay.

Le 12 octobre, l'USS Mobile Bay s'est arrêté à Busan, en République de Corée, pour une escale de quatre jours pour la célébration de la Semaine de la flotte d'urgence pour éviter le typhon Zeb le 15 octobre Ancré au large d'Inchon, ROK, du 22 au 26 octobre avant de participer à exercices Foal Eagle '98 et ANNUALEX 10G Retour à la maison le 13 novembre En cours pour MISSILEX du 1er au 11 décembre Inport Okinawa du 3 au 6 décembre.

15 janvier 1999 Le Mobile Bay a quitté la base navale de Yokosuka pour les qualifications NSFS et MISSILEX au large du port d'Okinawa escale à Hong Kong du 28 janvier au 1er février Est rentré chez lui le 5 février En cours pour ECERT du 25 au 26 février.

Le 15 mars, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour une patrouille de printemps dans le cadre de l'USS Kitty Hawk (CV 63) BG Bref arrêt à Guam avant de participer à l'exercice Tundem Thrust '99 Ordonné de retourner à Yokosuka le 15 avril pour un entretien de dix jours Reprise le 26 avril.

Début mai, le Mobile Bay s'est rendu à Singapour pour participer à l'Exposition internationale de défense maritime (IMDEX) Asie 1999 Après une escale à Pattaya Beach, le Mobile Bay a participé à l'exercice Cobra Gold, dans le golfe de Thaïlande, du 18 au 23 mai. arrêt à Okinawa avant de retourner à Yokosuka le 5 juin.

Le 17 juin, l'USS Mobile Bay reprend sa route, dans les 25 heures suivant la notification, pour calmer un différend sur une zone de pêche dans les eaux de pêche de la Corée du Nord. Brève escale à Sasebo avant une visite de quatre jours à Busan, en République de Corée. Rentré chez lui le 2 juillet.

Au 23 août, le Mobile Bay déployé à l'appui de l'exercice Crocodilo '99, au large de Dili, au Timor oriental. Après quatre jours d'opérations avec l'USS O'Brien (DD 975) et le HMAS Anzac (FFH 150), il reçut l'ordre de se rendre à Darwin, en Australie, pour se préparer à l'opération Stabilise.

Après quatre semaines en cours au large du Timor oriental, l'USS Mobile Bay a été détaché en tant que commandant des forces INTERFET et a visité les ports de Singapour et de Pattaya, en Thaïlande. Arrivé à Kagoshima, au Japon, fin octobre pour une visite de bonne volonté avant de participer à ANNUALEX 11G. au 9 novembre.

Dans juillet 2000, l'USS Mobile Bay a changé son port d'attache de la base navale de Yokosuka, au Japon, à la base navale de San Diego, en Californie.

25 mai 2001 CG 53 a terminé une période de sept mois de mise en cale sèche prolongée (E-DSRA) au chantier naval NASSCO à San Diego. Arrivée au Naval Surface Warfare Center de Port Hueneme, Californie, fin août pour un combat intensif de trois semaines et le toilettage des systèmes d'armes, suivi d'un CSSQT et d'un exercice conjoint de suivi des missiles balistiques de théâtre.

Le 11 septembre, le Mobile Bay a reçu l'ordre de procéder au large de la côte de San Francisco, en Californie, pour assurer une couverture aérienne.

Le 21 décembre, le détachement d'application de la loi des garde-côtes américains (CGLED), opérant à partir de la baie de Mobile, a saisi 10,5 tonnes de cocaïne à environ 800 miles au sud-ouest d'Acapulco, au Mexique. Le croiseur lance-missiles est parti le 14 décembre à l'appui de l'opération Caper Focus.

Du 18 janvier au 7 février 2002, la baie mobile a participé à COMPTUEX en cours pour la démonstration d'ingénierie en cours du 4 au 5 avril.

10 avril, le capitaine W. James Kear a relevé le capitaine Edward J. Rogers, III en tant que commandant de l'USS Mobile Bay lors d'une cérémonie de passation de commandement à la base navale de San Diego's Pier 2.

Le 19 avril, le croiseur lance-missiles en cours pour le chargement de munitions à la Naval Weapons Station Seal Beach, Californie, avant de participer à un exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) a terminé l'évaluation du Conseil d'inspection et d'enquête (INSURV) le 14 juin en cours pour un Croisière entre amis et famille le 18 juillet.

24 juillet, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu, dans le cadre du groupement tactique USS Abraham Lincoln (CVN 72), à l'appui de l'opération Enduring Freedom Brief stop à Pearl Harbor, Hawaï, le 1er août avant d'entrer dans la 5e flotte américaine AoR, le navire a visité Guam, Singapour et la Thaïlande.

6 septembre, Alors qu'il volait à l'appui des opérations d'interdiction maritime (MIO), l'un des hélicoptères SH-60 de Mobile Bay s'est écrasé dans le golfe Persique. Un caméraman de télévision civil a été tué et quatre marins de la marine américaine ont été blessés. Le caméraman, de KCBS-TV Los Angeles, filmait un reportage sur la marine américaine. L'hélicoptère survolait un navire battant pavillon syrien pour observer l'arraisonnement d'une inspection sanitaire maritime lorsque ses pales de rotor ont heurté le mât du navire.

Le 22 mars 2003, l'USS Mobile Bay a lancé ses premiers missiles d'attaque terrestre Tomahawk (TLAM) à l'appui de l'opération Iraqi Freedom.

25 avril, l'USS Mobile Bay est retourné à San Diego après un déploiement de combat record de neuf mois. C'est le premier navire à faire partie d'Optimal Manning, une directive qui a été introduite par le chef des opérations navales (CNO), où l'équipage a été réduit de 17%.

4 septembre, Arrière Adm. Jacob L. Shuford, Commandant, Cruiser Destroyer Group (CCDG) 3, relevé de son commandement, le Capitaine Kear en raison d'une "perte de confiance en sa capacité de commander." Le XO Le lieutenant Cmdr. Joseph P. Naman a assumé le commandement temporaire de la baie de Mobile.

16 septembre, le capitaine Neal J. Kusumoto a soulagé le lieutenant Cmdr. Joseph P. Naman comme commandant du CG 53.

Le 11 octobre, le CG 53 est récemment arrivé à San Francisco, en Californie, pour la célébration de la 22e Fleet Week.

18 mars 2004 Le capitaine Kusumoto a été relevé de ses fonctions de commandant de l'USS Mobile Bay en raison d'un "comportement personnel". Le XO Lt. Cmdr. Joseph P. Naman assuma temporairement le commandement du navire.

28 mars, le capitaine Daniel P. Keller a soulagé le lieutenant Cmdr. Joseph P. Naman comme commandant du Mobile Bay.

17 juin, l'USS Mobile Bay, avec l'USS Preble (DG 88), a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement intensif dans le Pacifique occidental et les zones de responsabilité du commandement central (AoR) à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme. Les navires rejoindront le groupe expéditionnaire USS Belleau Wood (LHA 3) (ESG) qui a quitté San Diego le 27 mai.

17 décembre, l'USS Mobile Bay est retourné à San Diego après un déploiement de six mois à l'appui des opérations de sécurité maritime (OSM) et de l'opération Iraqi Freedom. Le navire a passé la plupart du temps dans le nord du golfe Persique pour assurer la sécurité d'Al Basra et des terminaux pétroliers de Khawr Al Amaya.

8 octobre 2005 Le Mobile Bay s'est récemment rendu à San Francisco pour participer à la célébration annuelle de la Fleet Week.

3 mars 2006 L'USS Mobile Bay a quitté San Diego pour un déploiement prévu, avec l'Abraham Lincoln Carrier Strike Group, à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme et les opérations de sécurité maritime (MSO).

Du 24 au 31 mars, l'USS Mobile Bay a participé à l'exercice annuel combiné et conjoint Foal Eagle, qui a impliqué plus de 70 navires de la marine américaine et de la ROK et plus de 100 avions de tous les services des forces armées américaines et de la ROK.

10 avril Le croiseur lance-missiles a participé à des opérations aériennes avec le Hong Kong Governmental Flight Service dans l'ouest de l'océan Pacifique. Le HKGFS se compose d'hélicoptères et d'avions à voilure fixe, et sa mission principale est de fournir un transport aérien d'urgence et de recherche et sauvetage dans les eaux locales et côtières de Hong Kong.

Du 19 au 23 juin, le Mobile Bay a participé à l'exercice Valiant Shield '06, au large de Guam.

Le 5 juillet, le Mobile Bay a quitté Pearl Harbor pour participer à l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) 2006. Huit pays participent à l'exercice RIMPAC 2006, le plus grand exercice maritime biennal au monde.

4 août, l'USS Mobile Bay est retourné à la base navale de San Diego après un déploiement de cinq mois dans le Pacifique occidental.

Le 26 octobre, l'USS Mobile Bay est actuellement en cours pour le programme "Leaders to Sea".

7 juin 2007 Le Mobile Bay, commandé par le capitaine Thomas Carney, amarré à l'extérieur du USS Bunker Hill (CG 52) à Portland, Oregon, pour une escale de trois jours afin de participer aux festivités de la Fleet Week lors de la 100e édition de Portland Fête des roses.

12 novembre, le croiseur lance-missiles est actuellement en cours au large des côtes du sud de la Californie, participant à un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX), dans le cadre de l'Abraham Lincoln Carrier Strike Group.

23 janvier 2008 Le CG 53 participe actuellement à un exercice de force opérationnelle interarmées (JTFEX) dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone.

le 17 mars, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu dans la 5e et 7e AoR de la flotte américaine est retourné à San Diego le 8 octobre.

3 février 2009 USS Mobile Bay, commandé par le capitaine Denny Wetherlad, est actuellement en cours pour les opérations de voile de groupe dans le cadre du Carrier Strike Group (CSG) 9.

19 avril 2010 Le croiseur lance-missiles a terminé sa disponibilité de modernisation de chantier naval de 10 mois dans les installations de réparation navale de BAE Systems à San Diego.

Le 17 juillet, l'USS Mobile Bay a jeté l'ancre à Monterey Harbor, en Californie, pour soutenir le programme de bourses d'études pour la science, les mathématiques et la recherche pour la transformation (SMART) établi par le ministère de la Défense (DoD) et administré par l'American Society for Engineering Education (ASEE ) et l'École supérieure navale. Retourné à la base navale de San Diego le 18 juillet.

Le 4 février 2011, le CG 53 a quitté son port d'attache pour des opérations locales dans le cadre de l'USS John C. Stennis (CVN 74) CSG a terminé l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX) le 27 mai.

28 mai, le capitaine Thomas G. Halvorson a relevé le capitaine James J. Housinger en tant que commandant de la baie mobile au cours d'une cérémonie de passation de commandement à la base navale de San Diego.

29 juillet, l'USS Mobile Bay a quitté San Diego pour un déploiement prévu, dans le cadre du Stennis CSG, dans les 5e et 7e AoR de la flotte américaine.

Le 4 septembre, The Mobile Bay s'est rendu à Port Klang, en Malaisie, pour une visite de quatre jours à Kuala Lumpur.

26 janvier 2012 Le croiseur lance-missiles est entré dans la base navale de Changi pour une escale prévue au port de Singapour.

27 février, l'USS Mobile Bay est retourné au port d'attache après un déploiement de sept mois.

1er septembre, USS Mobile Bay a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement de pointe dans le cadre de l'USS John C. Stennis Carrier Strike Group.

Le 30 septembre, le CG 53 a amarré à la base navale de Sepanggar pour une escale de quatre jours à Kota Kinabalu, en Malaisie.

Le 7 octobre, le Mobile Bay a jeté l'ancre au large de Phuket, en Thaïlande, pour une visite portuaire de trois jours.

Le 24 novembre, l'USS Mobile Bay a quitté le Royaume de Bahreïn après une escale de quatre jours. Une autre visite de routine à Bahreïn le 8 décembre.

1er février 2013 Le croiseur lance-missiles est arrivé à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de quatre jours à Dubaï.

8 mars, le capitaine Timothy J. Kott a relevé le capitaine Thomas G. Halvorson en tant que commandant de la baie Mobile lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire en mer d'Oman.

Le 13 mars, le Mobile Bay s'est arrêté à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une escale de quatre jours.

Le 1er avril, le CG 53 a amarré à la base navale de Changi à Singapour pour une visite portuaire de trois jours à Inport Pearl Harbor du 21 au 24 avril.

29 avril, l'USS Mobile Bay est retourné à San Diego après un déploiement de huit mois dans les 5e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine.

Le 7 octobre, le Mobile Bay a quitté la base navale de San Diego pour participer à un exercice de groupe opérationnel (TGEX), avec les navires de la marine américaine et canadienne, du 7 au 11 octobre.

1er novembre ?, USS Mobile Bay amarré à BAE Systems San Diego Ship Repair pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de six mois.

22 août 2014 Le croiseur lance-missiles est rentré au port d'attache après avoir été mis en route pour des opérations locales.

30 janvier 2015, l'USS Mobile Bay est retourné à la base navale de San Diego après une brève en cours au large des côtes du sud de la Californie.

Le 23 février, le Mobile Bay amarré à Bravo Pier, Naval Air Station North Island pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de partir pour les opérations locales.

3 mars, le capitaine Sean G. McLaren a relevé le capitaine Timothy J. Kott en tant que 17e commandant de Mobile Bay lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire au quai 3, base navale de San Diego.

Le 30 mars, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour quatre jours en cours pour les opérations de Group Sail.

11 avril, CG 53 amarré au quai 2, Pier 7 sur la base navale de San Diego après une brève en cours dans le SOCAL Op. Zone en cours à nouveau le 13 avril.

Le 13 avril, l'USS Mobile Bay amarré au quai 4 à Port Hueneme, Californie, pour un toilettage de systèmes de combat de 11 jours avec le Naval Surface Warfare Center (NSWC) en cours pour Group Sail et à l'appui de l'exercice de certification de déploiement indépendant (IDCERTEX), dans le cadre de l'USS John C. Stennis (CVN 74) CSG, du 25 avril au 3 mai Amarré au quai 2, quai 3 le 4 mai En cours pour des missions d'escorte de porte-avions du 15 au 18 juin En cours à nouveau le 22 juin.

Le 26 juin, le Mobile Bay a quitté la base navale d'armes de Seal Beach, en Californie, après le chargement des munitions. le 8 juillet En cours pour une évaluation du Conseil d'inspection et d'enquête le 13 juillet En cours pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) et un exercice de force opérationnelle interarmées (JTFEX) du 28 juillet au 27 août.

Le 7 décembre, l'USS Mobile Bay a quitté le quai 2, quai 3 pour un entraînement de routine à la suite d'une disponibilité de maintenance continue (CMAV) de trois mois.

19 janvier 2016 L'USS Mobile Bay a quitté San Diego pour un déploiement prévu, dans le cadre de l'USS John C. Stennis CSG-3.

14 février Le croiseur lance-missiles amarré au quai 2, quai Tango dans le port d'Apra, Guam, pour une visite du port de trois jours.

Le 13 mars, l'USS Mobile Bay a amarré au terminal de Newport à Mokpo, en République de Corée, pour une escale de cinq jours avant de participer à l'exercice conjoint annuel Foal Eagle.

19 avril, le Mobile Bay amarré au quai 2 de la base navale de Changi à Singapour pour une visite du port Liberty de cinq jours.

Le 21 mai, l'USS Mobile Bay amarré au quai 3, quai 15 à Manille South Harbor, République des Philippines, pour une escale d'une semaine.

9 juin, CG 53 amarré à Tategami Pier 2E dans Fleet Activities Sasebo, Japon, pour une escale de cinq jours avant de participer à la phase en mer d'un exercice trilatéral Malabar 2016.

28 juin, USS Mobile Bay amarré au quai B25 sur Joint Base Harbor-Hickam Pearl, Hawaï, pour une escale de deux semaines pour participer à un exercice multinational biennal Rim of the Pacific (RIMPAC) en cours pour la phase en mer le 12 juillet Amarré hors-bord de l'USS Princeton (CG 59) au quai B25 du 2 au 4 août.

11 août, USS Mobile Bay amarré au quai 5, Pier 10 sur la base navale de San Diego à la suite d'un déploiement de sept mois aux États-Unis 3e et 7e Flotte AoR.

Le 30 septembre, le Mobile Bay a amarré au quai 2, Pier 2 sur la base navale de San Diego après en cours pour les opérations locales En cours à nouveau le 5 octobre Ancré dans la baie de San Francisco pour un bref arrêt avant de participer à la parade des navires le 7 octobre.

Le 7 octobre, l'USS Mobile Bay a amarré au Pier 35 South à San Francisco, Californie, pour une visite portuaire de quatre jours afin de participer à la célébration annuelle de la Fleet Week.

13 octobre, le croiseur lance-missiles amarré au quai 5, quai 10 sur la base navale de San Diego.

20 octobre, le capitaine James L. Storm a relevé le capitaine Sean G. McLaren en tant que commandant de l'USS Mobile Bay lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire au quai 10.

Le 4 novembre, l'USS Mobile Bay est retourné à son port d'attache après quatre jours en cours au large des côtes du sud de la Californie en cours pour le déchargement de munitions à la NWS Seal Beach le 16 novembre Amarré au quai 5, quai 3 le 21 novembre.

24 janvier 2017 Le Mobile Bay a déménagé "dead-stick" de la base navale de San Diego au chantier naval de Huntington Ingalls Industries (HII) Continental Maritime de San Diego pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) a déménagé au quai 6, quai 12 le 10 juillet.

14 août, USS Mobile Bay amarré à Bravo Pier, NAS North Island pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de commencer pour des essais en mer. Retourné à la maison le 18 août En cours de nouveau le 25 septembre Amarré au quai 311 sur NWS Seal Beach pour le chargement de munitions de 29-30 septembre.

Le 2 octobre, le Mobile Bay amarré au quai 6, Pier 12 sur la base navale de San Diego Brief en cours pour la Semaine de la flotte de San Diego Sea and Air Parade le 14 octobre en cours pour les essais de qualification du navire des systèmes de combat (CSSQT), à la plage d'essai de Point Mugu , le 16 octobre.

26 octobre, USS Mobile Bay amarré au quai 311 sur NWS Seal Beach pour un chargement de munitions d'une journée Amarré au quai 2, quai 3 le 27 octobre En cours pour un entraînement de routine du 6 au 9 novembre et du 13 au 17 novembre.

Le 1er décembre, CG 53 amarré au quai 2, quai 8 sur la base navale de San Diego après quatre jours en cours au large des côtes du sud de la Californie En cours le 6 décembre Amarré au quai 6, quai 3 le 8 décembre.

Le 6 février 2018, l'USS Mobile Bay a quitté son port d'attache pour quatre jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours à nouveau le 20 février Amarré au quai 4 à Port Hueneme, Californie, pour le préparateur de systèmes de combat du 23 février au 2 mars Amarré au quai 2, quai 3 le 5 mars En cours pour l'entraînement de routine du 26 au 30 mars En cours à nouveau le 2 avril.

2 avril, The Mobile Bay amarré au quai 311 sur NWS Seal Beach pour un chargement de munitions de quatre jours. Rentré chez lui le 6 avril.

Le 30 avril, l'USS Mobile Bay amarré au quai 1, Pier 7 sur la base navale de San Diego après deux semaines en cours pour l'exercice d'entraînement tactique avancé de guerre de surface (SWATT), dans le cadre de l'USS John C. Stennis CSG.

11 mai, la baie mobile amarré au quai 2, quai 10 sur la base navale de San Diego après 10 jours en cours pour Group Sail Underway à nouveau du 12 au 13 juin Journée en cours pour l'évaluation INSURV le 20 juin.

Le 26 juin, l'USS Mobile Bay a récemment quitté son port d'attache pour un entraînement de routine dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone Amarrée à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions le 27 juin Retour à la maison le 29 juin En route à nouveau le 26 juillet Amarré au quai 1, Pier 10 le 27 juillet.

Le 1er août, le Mobile Bay a récemment quitté la base navale de San Diego pour un exercice de missiles (MISSILEX) à la plage d'essai de Point Mugu a commencé le COMPTUEX/JTFEX le 7 août amarré au quai 311, NWS Seal Beach pour le chargement de munitions du 10 au 14 septembre Amarré au quai 1, quai 3 le 14 septembre.

2 octobre ?, l'USS Mobile Bay a quitté San Diego pour un déploiement programmé.

Le 16 novembre, le Mobile Bay a participé à un exercice photo (PHOTOEX) avec les USS John C. Stennis (CVN 74), USS Ronald Reagan (CVN 76), USS Chancellorsville (CG 62), USS Stockdale (DDG 106) et USS Spruance (DDG 111), comme une « démonstration de force » en mer des Philippines.

24 novembre, USS Mobile Bay amarré au quai 6, RSS Singapura pour une visite du port de liberté de quatre jours à Singapour A traversé le détroit de Malacca en direction nord du 28 au 29 novembre.

Le 14 décembre, le Mobile Bay a participé à un PHOTOEX avec l'USS John C. Stennis, l'USS Essex (LHD 2) et l'USS Decatur (DDG 73), en tant que "démonstration de force" dans le golfe d'Oman a traversé le détroit d'Ormuz en direction nord le décembre 21.

22 décembre, le capitaine Robert T. Bryans, Jr., a relevé le capitaine James L. Storm en tant que commandant du CG 53, lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire, alors qu'il était en cours dans le golfe Persique.

Le 24 décembre, l'USS Mobile Bay a amarré au quai 5, port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour une visite de liberté de six jours à Manama pour célébrer le jour de Noël.

20 janvier 2019 Le croiseur lance-missiles a traversé le détroit d'Ormuz en direction du sud A traversé le détroit de Lombok en direction du nord le 4 février A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Guadalupe (T-AO 200), dans le golfe de Thaïlande, le février 9 Inport Laem Chabang, Thaïlande, du 10 au 14 février.

Le 24 février, l'USS Mobile Bay a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Walter S. Diehl (T-AO 193), alors qu'il était en cours dans la mer de Chine méridionale à l'appui d'une mission nationale. A traversé le détroit de Singapour en direction ouest le 5 mars. d'Ormuz en direction nord le 22 mars.

Le 23 mars, le Mobile Bay a amarré au quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite libre de six jours à Dubaï.

Le 24 avril, l'USS Mobile Bay a participé à un PHOTOEX avec l'USS John C. Stennis, l'USS Abraham Lincoln (CVN 72), l'USS Leyte Gulf (CG 55), l'USS Bainbridge (DDG 96), le HMS Duncan (D37), le SPS Mendez Nunez (F 104), FS Languedoc (D653) et USNS Arctic (T-AOE 8), alors qu'ils faisaient route au large de Tripoli, en Libye.

Le 27 avril, l'USS Mobile Bay amarré au quai 3, Mole H dans le port de Marseille, France, pour une visite de liberté de quatre jours a traversé le détroit de Gibraltar en direction ouest le 3 mai.

20 mai, le CG 53 jette l'ancre au large de Colon, Panama, pour une brève escale Achevé le transit vers le sud du canal de Panama, juste après minuit, le 21 mai.

28 mai, USS Mobile Bay amarré au quai 1, Pier 10 sur la base navale de San Diego à la suite d'un déploiement de sept mois autour du monde.

Le 24 juillet, le Mobile Bay a récemment quitté son port d'attache en direction de Seattle, Washington, pour participer à la célébration annuelle de la Semaine de la flotte Seafair. Amarré au quai 1, Alpha Pier sur la base navale d'Everett du 27 au 29 juillet. au terminal de croisière de Bell Street au centre-ville de Seattle du 29 juillet au 2 août.

Le 2 août, le USS Mobile Bay a amarré au quai 1C de la base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt, en Colombie-Britannique, pour une escale de quatre jours.

Le 13 septembre, le Mobile Bay amarré au quai 1, Pier 10 sur la base navale de San Diego après quatre jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours à nouveau du 23 au 24 septembre.

Le 6 novembre, BAE Systems San Diego Ship Repair a remporté un bon de livraison de 33,9 millions de dollars N55236-20-F-4001 dans le cadre d'un contrat à attributions multiples (N00024-16-D-4416) pour la disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de l'USS Mobile Bay. . Les travaux devraient être terminés d'ici octobre 2020.

Le 12 janvier 2020, l'USS Mobile Bay a quitté le port d'attache pour décharger des munitions à la station d'armes navales Seal Beach amarré au quai 311 du 13 au 17 janvier Amarré au quai 1, quai 10 le vendredi après-midi. 4.

29 juillet, le capitaine Jeremy Gray a relevé le capitaine Robert T. Bryans, Jr., en tant que 20e commandant de Mobile Bay lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 26 octobre, l'USS Mobile Bay a déménagé "dead-stick" du chantier naval BAE Systems à Berth 2, Pier 3 sur la base navale de San Diego En cours pour des essais en mer du 23 au 25 novembre En cours le 19 février Amarré au quai 311, NWS Seal Beach pour chargement de munitions du 2 au 25 février.

26 février 2021 USS Mobile Bay amarré au quai 2, Pier 3 sur la base navale de San Diego en cours du 8 au 12 mars, du 22 au 26 mars, du 17 au 20 mai et du 24 au 27 mai amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt à charger des munitions avant de partir pour un entraînement de routine le 1er juin Rentré chez lui le 4 juin.

Le 13 juin, le Mobile Bay amarré au quai 2, Pier 3 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours à nouveau du 15 au 17 juin.


Historique d'entretien

La Seconde Guerre mondiale

Après un shakedown de la baie de Chesapeake et une brève croisière d'entraînement vers la baie de Casco, Mobile est parti pour le Pacifique, arrivant à Pearl Harbor le 23 juillet 1943 pour un mois de formation supplémentaire. Le 22 août, elle a navigué vers l'ouest, rejoignant la Task Force 15 (TF 15) le lendemain pour un raid sur l'Île Marcus le 31 août. Elle a participé à deux autres raids aéronavals depuis Hawaï avant de rejoindre la 5e flotte pour la campagne des Gilberts. Elle protégea les navires de la TF 15 lorsqu'ils frappèrent l'atoll de Tarawa le 18 septembre, et les navires de la TF 14 frappant Wake les 5 et 6 octobre. Le 21 octobre, elle a navigué à l'ouest de nouveau dans le Groupe de Tâche 53.3 (TG 53.3). Le 8 novembre, il était au large de l'île de Bougainville et couvrait les débarquements de renfort. De là elle a fumé à Espiritu Santo, où elle a rejoint TG 53.7 pour l'assaut et l'occupation de Tarawa. Depuis les débarquements à Betio du 20 au 28, il est resté dans la zone soutenant les forces d'assaut des Marines alors qu'elles combattaient la première opposition vigoureuse de tête de pont à un débarquement amphibie américain.

Le 1er décembre, Mobile est réaffecté à la TF 50 (Fast Carrier Forces, Pacific Fleet), le noyau de ce qui deviendra la TF 38/58. Depuis les Gilberts, cette force s'est déplacée vers le nord pour des attaques aériennes sur Kwajalein et Wotje dans les Marshalls. De là, la force est retournée à Pearl Harbor. Mobile a continué à San Diego, où elle est arrivée et s'est présentée pour le devoir d'escorte aux Forces Amphibies, la 5ème Flotte le 29 décembre.

Quinze jours plus tard, naviguant avec le TG 53,5, il commence à regagner les Marshall. Détaché le 29 janvier 1944, Mobile, avec d'autres de la Cruiser Division 13 (CruDiv 13), ont bombardé Wotje puis ont rejoint leur force opérationnelle pour l'assaut et l'occupation de Kwajalein. Jusqu'au 6 février, il effectue des missions d'appui-feu et de filtrage de porte-avions au large de Roi et de Namur. Elle se dirige ensuite vers Majuro où, le 12, elle rejoint la TF 58.

La mission des forces de porte-avions rapides avait à cette époque évolué vers le bouclage des atolls et des îles désignés détenus par l'ennemi que les Alliés avaient l'intention de prendre et en interdisant aux autres d'isoler et de réduire au minimum la résistance japonaise sur la cible. Maintenant, une troisième mission devait être ajoutée, le pilonnage des principales bases ennemies sans l'aide d'avions basés à terre, ne laissant que peu ou pas besoin d'une visite de retour. Ainsi, pour faciliter l'occupation d'Eniwetok et aider à l'encerclement de Rabaul, la TF 58 a quitté Majuro et a navigué pour les Carolines. Du 16 au 17, ils dévastent Truk, le meilleur mouillage de la flotte des Territoires sous mandat, la base de la flotte combinée japonaise et le centre des communications aériennes et maritimes entre le Japon et l'archipel de Bismarck. La force a ensuite navigué au nord-ouest vers les îles Mariannes pour des frappes sur Saipan, Tinian et Guam, rencontrant une forte résistance aérienne là-bas les 21 et 22. Après un bref répit pour se ravitailler à Majuro, Mobile navigué à Espiritu Santo, où les navires de TG 58.1 ont été réorganisés comme TG 36.1 le 12 mars. Le 15, ils se dirigent vers le nord-ouest pour couvrir les forces des Marines lorsqu'ils débarquent sur Emirau le 20 mars.

Le 24, Mobile ' s premier anniversaire, elle avait parcouru plus de 70 000 milles et participé à 11 opérations contre l'ennemi. Trois jours plus tard, son groupe redevient TG 58.1 et se prépare à d'autres frappes sur les installations ennemies. Du 29 mars au 3 avril, ils frappent le Palaus, le Yap et le Woleai, retournant à Majuro le 5. Ensuite, ils ont soutenu les débarquements alliés à Aitape, Humboldt Bay et Tanah Merah Bay en Nouvelle-Guinée, et ont bombardé Wake Island et l'aérodrome de Sawar les 21 et 22 avril. De là, ils retournent aux Carolines où ils mènent des frappes aériennes sur Truk et bombardent Satawan les 29-30 avril, frappent Ponape le 1er mai, puis retournent à Majuro pour se reconstituer et se réarmer en vue de la campagne des Mariannes.

Le 6 juin, la force aéronavale est de nouveau sortie de Majuro. Le 11, ils étaient dans les Mariannes, frappant à Saipan, Tinian, Guam et Rota. À partir de là et jusqu'au 17, ses avions et ses navires allaient des îles Volcano et Bonin aux îles Mariannes les plus au sud, soutenant l'assaut sur Saipan et empêchant les renforts japonais d'atteindre cette île assiégée et la prochaine cible, Guam. Le 18, recherche d'une flotte japonaise, en route des Philippines, a commencé à l'ouest des Mariannes. Le lendemain, la bataille de la mer des Philippines s'est ouverte avec une attaque d'avions japonais basés sur des porte-avions contre les navires couvrant l'assaut de Saipan. Dans la bataille qui s'ensuit, Mobile a continué son rôle de gardienne des porte-avions, envoyant souvent ses OS2U Kingfisher dans des missions anti-sous-marines et de sauvetage, tandis que les avions des porte-avions ont infligé des dommages irréparables à la force des avions japonais et ont coulé Salut le 20, portant à trois le nombre de porte-avions japonais perdus, Shōkaku et Taihu ayant été coulé par Cavalla et Germon le 19.

Se retirant de la région le 23, la force aéronavale se dirigea vers l'île de Pagan, contre laquelle des frappes furent lancées le 24, puis se dirigea vers Eniwetok. De là, le 30, ils partirent pour d'autres frappes sur les îles Bonin et Volcano le 4 juillet, avant de repartir vers le sud pour continuer la couverture de la campagne des Mariannes. Commençant des frappes quotidiennes sur Guam et Rota le 6 juillet, la force est restée dans la région jusqu'après le débarquement à Guam. Le 23, TG 58.1 avec Mobile dans l'anneau de protection intérieur, navigué vers le sud-ouest pour des raids dans les Carolines occidentales. Trois jours plus tard, ils ont pilonné Yap, Ulithi et Fais, tandis que les TG 58.2 et 58.3 ont frappé le Palaus. Le 30, la TF 58 se retire à Saipan et arrive le 2 août.

Reprenant la route le même jour, ils regagnent les îles Bonin et Volcano. Alors que des avions de transport bombardaient des installations ennemies sur Iwo, Chichi, Ani et Haha Jimas le 4 août, Mobile a été détaché avec CruDiv 13 et Destroyer Division 46 (DesDiv 46)) pour effectuer un balayage anti-navigation dans la région de Chichi Jima. Dans les heures qui ont suivi, Mobile a aidé au naufrage d'un destroyer et d'un grand cargo. Le lendemain, elle participe au bombardement de Chichi Jima, puis met le cap sur Eniwetok.

Mobile Le groupe de porte-avions rapide, maintenant désigné TG 38.3, a commencé en septembre par des frappes sur le Palaus du 6 au 8, puis a navigué vers l'ouest, attaquant Mindanao les 9 et 10 et les Visayas les 12 et 13. Le 15, le groupe retourne au Palaus pour couvrir les débarquements sur Peleliu et Angaur. Le 18, les navires du TG 38.3 retournaient aux Philippines. Le 21, les avions de la force ont frappé la région de Manille et le 24, ont de nouveau balayé les Visayas.

La force est sortie d'Ulithi une fois de plus le 6 octobre pour ouvrir la voie aux prochaines opérations aux Philippines. Après que les avions porteurs eurent frappé les installations ennemies dans les Ryūkyūs, Mobile a été détaché avec Gatling et Cotten rechercher et détruire deux navires ennemis à 30 milles de distance de la force. En atteignant la zone, ils n'ont découvert qu'un seul gros cargo, l'autre navire ayant été éliminé par plusieurs des avions porteurs. Les trois vaisseaux de guerre coulent rapidement le cargo et rejoignent la TF 38 pour des frappes sur Formose et les Pescadores.

Le 13, Mobile a de nouveau été détachée et avec d'autres de sa division a formé un écran autour Canberra et Houston, ironiquement désigné "Cripple Division 1" (CripDiv 1). Mobile et ses compagnons, jouant sur les rapports erronés émis par les Japonais quant au degré de dommages infligés à « la force américaine vaincue et en fuite », espéraient entraîner les Japonais à la poursuite, afin que la force opérationnelle des porte-avions puisse les détruire. Avec la découverte de la force américaine en attente par les avions de reconnaissance japonais, les ordres ont été modifiés. Canberra et Houston ont été remorqués vers l'est pour des réparations et Mobile rejoint le TG 38.3 le 17 octobre.

Le lendemain, la force croisa à l'est du nord des Philippines et, le 20, garda les approches aériennes nord de Leyte alors que les forces américaines affluaient à terre. Au cours des jours suivants, des frappes ont été menées dans l'ensemble des Visayas et dans le sud de Luzon. Le 24, TG 38.3 a été attaqué par des avions de la flotte mobile du vice-amiral Jisaburō Ozawa alors qu'ils se tenaient à côté. Princeton. Alors que la bataille du golfe de Leyte faisait rage aux Philippines, la TF 38.3 a combattu dans la bataille du cap Engaño le 25, puis a poursuivi la flotte mobile vers le Japon. Affecté à la recherche et à la destruction des navires ennemis paralysés et de leurs escortes, Mobile aidé à couler Chiyoda et Hatsuzuki, puis a tourné vers le sud pour rejoindre le corps principal de la TF 38.

Pendant les 2 mois suivants, le croiseur a continué à opérer à l'appui de la campagne des Philippines, gardant les porte-avions alors qu'ils envoyaient leurs avions pour couvrir les forces d'assaut alliées dans les Visayas et sur Mindoro. Le 26 décembre, elle a quitté Ulithi pour la côte ouest, en arrivant 16 jours plus tard à Terminal Island Californie, pour la révision et les modifications.

De retour à Ulithi le 29 mars, elle a continué à Okinawa, arrivant le 3 avril, deux jours après les attaques initiales sur ce bastion japonais. Affecté à la TF 51, Forces amphibies, Flotte du Pacifique, pendant les deux mois suivants, il a fourni un appui-feu, a servi dans des patrouilles antiaériennes et anti-sous-marines et a servi comme une unité de groupes de "flycatchers" affectés à la détection et à la destruction. Shinyo kamikaze bateaux avant qu'ils ne causent des dommages. À la fin du mois de mai, elle est arrivée à Leyte où elle a rejoint TG 95.7, le groupe d'entraînement philippin, avec lequel elle a opéré pour le reste de la guerre.

Après la guerre

Le 20 août, elle a dégagé la Baie de San Pedro et s'est dirigée au nord vers Okinawa et le Japon pour le devoir soutenant l'occupation. En septembre, il a effectué plusieurs croisières entre le Japon et Okinawa, transportant des prisonniers de guerre libérés lors de la première étape de leur retour aux États-Unis. Le mois suivant, elle a navigué dans la région de Sasebo et le 18 novembre, avec des hommes du Corps des Marines et de la Marine embarqués, elle est partie pour San Diego. En arrivant le 2 décembre, elle a dirigé une autre course "Magic Carpet" avant de se rendre à Puget Sound pour l'inactivation. Désarmé le 9 mai 1947, il est entré dans la Flotte de Réserve à Bremerton et y est resté, en réserve, jusqu'au 1er mars 1959, date à laquelle il a été rayé du Naval Vessel Register. Il a été vendu pour démolition à Zidell Explorations, Inc., le 16 décembre 1959, et a été remorqué pour démolition le 19 janvier 1960.


Navires similaires ou similaires à l'USS Mobile (CL-63)

Croiseur léger de la marine des États-Unis, le troisième navire à porter ce nom. Mis en place par la Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginie, le 28 juin 1943 lancé le 20 septembre 1944 parrainé par Mme Marian M. Dale et Mme Sarah B. Leigh, et commandé le 25 juin 1945, le capitaine Heber B. Brumbaugh aux commandes. Wikipédia

Le troisième navire de la marine des États-Unis nommé d'après la ville de Vicksburg, Mississippi. D'abord posé sous le nom de Cheyenne le 26 octobre 1942 à Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginie, mais, exactement un mois plus tard, a été rebaptisé Vicksburg. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis. Lancé le 13 janvier 1944 par Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, Newport News, Virginie parrainé par Mme EH Hatch, épouse du maire de Duluth, Minnesota et commandé le 18 septembre 1944, capitaine Donald Roderick Osborn, Jr., classe de l'US Naval Academy de 1920, au commandement. Wikipédia

USS Pasadena (CL-65), un croiseur léger de la marine des États-Unis, le deuxième navire à porter le nom. Mis en place par la Bethlehem Steel Co., Quincy, Mass. Wikipedia

Le troisième navire de la marine américaine porte le nom de la ville de Houston, au Texas. Actif dans la guerre du Pacifique pendant plusieurs mois, et a survécu à deux torpilles aériennes distinctes en octobre 1944. Wikipedia

L'un des 26 croiseurs légers de la marine des États-Unis achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale. Nommé pour la ville de Miami, en Floride. Wikipédia

USS Topeka (CL-67), un croiseur léger en service dans la marine des États-Unis de 1944 à 1949. Converti en croiseur lance-missiles et redésigné CLG-8. Wikipédia

L'un des 26 croiseurs légers de la marine des États-Unis achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale. Nommé pour la ville de Columbia, Caroline du Sud. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis, le dernier de la classe à voir l'action dans la Seconde Guerre mondiale. Déposé le 3 mars 1943 à Newport News, Virginie, par la Newport News Shipbuilding & Dry Dock Company, lancé le 25 avril 1944, parrainé par Mme William E. Hasenfuss , et mis en service au Norfolk Navy Yard Portsmouth, Virginie, le 8 Janvier 1945, capitaine Andrew P. Lawton aux commandes. Wikipédia

Le premier navire de la marine des États-Unis à porter le nom de la ville de Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Mis sur cale le 7 juin 1941 par la New York Shipbuilding Co. de Camden, New Jersey, lancé le 10 juin 1942, parrainé par Mlle Caroline T. Chavez, et mis en service le 24 novembre 1942, commandé par le capitaine Russell S. Berkey. Wikipédia

L'un des 27 croiseurs légers de la marine des États-Unis achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale. Le deuxième navire de l'US Navy à porter le nom de la ville de Montpellier, Vermont. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis. Mis sur cale le 6 septembre 1941 à la William Cramp & Sons Shipbuilding Company, Philadelphie, sous le nom de Wilkes-Barre. Wikipédia

Croiseur léger de la marine américaine. Nommé pour Boise, la capitale de l'état de l'Idaho. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis. Nommé d'après la ville de Dayton, Ohio. Wikipédia

Croiseur léger pendant la Seconde Guerre mondiale. Le quatrième navire de la Marine nommé d'après la ville d'Atlanta, en Géorgie. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis qui a ensuite été converti en croiseur lance-missiles. Lancé par William Cramp & Sons Shipbuilding Company, Philadelphie le 22 avril 1945, parrainé par Mme Clark Wallace Thompson. Wikipédia

Croiseur léger actif dans la guerre du Pacifique (Seconde Guerre mondiale). Lancé en 1937 et mis en service en 1938. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis qui a servi au cours de la dernière année de la Seconde Guerre mondiale. Nommé d'après la ville de Wilkes-Barre, Pennsylvanie. Wikipédia

Le navire de tête et l'un des 27 croiseurs légers de la marine des États-Unis ont été achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale. Le deuxième navire à être nommé pour la ville de Cleveland, Ohio. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis qui a combattu dans le Pacifique pendant la seconde moitié de la Seconde Guerre mondiale. Initialement posé sous le nom de Flint le 7 mars 1942 au Bethlehem Shipbuilding Corporation&# x27s Fore River Shipyard à Quincy, Massachusetts. Wikipédia

Croiseur léger. Denver lancé le 4 avril 1942 par New York Shipbuilding Corp., Camden, New Jersey, parrainé par Mlle L. J. Stapleton, fille du maire de Denver et commandé le 15 octobre 1942, commandé par le capitaine Robert Carney. Wikipédia

Le cinquième navire de la marine des États-Unis nommé d'après la ville de St. Louis, Missouri. Très actif dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale, gagnant onze étoiles de bataille. Wikipédia

Le deuxième navire de la marine des États-Unis porte le nom de la ville de Huntington, en Virginie-Occidentale. Construit pendant la Seconde Guerre mondiale mais n'a été achevé qu'après la fin de la guerre et n'a été utilisé que pendant quelques années. Wikipédia

L'un des 27 croiseurs légers construits pour la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Le troisième navire de l'US Navy à porter le nom de Springfield, Illinois. Wikipédia

L'un des 27 croiseurs légers de la marine des États-Unis achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale, et l'un des six à être convertis en croiseurs lance-missiles. Le premier navire de l'US Navy à porter le nom d'Oklahoma City, Oklahoma. Wikipédia

Croiseur léger de la marine des États-Unis, l'un des 27 achevés pendant ou peu après la Seconde Guerre mondiale, et l'un des six à être converti en croiseurs lance-missiles. Le premier navire de l'US Navy à porter le nom de Little Rock, Arkansas. Wikipédia

Déposé à la Newport News Shipbuilding and Dry Dock Company de Newport News, Virginie, le 17 février 1941 et lancé le 20 mars 1942 par Mme Cooper Green, épouse du président de la Birmingham City Commission. Mise en service le 29 janvier 1943, commandée par le capitaine John Wilkes. Wikipédia

Croiseur léger et quatrième navire de la marine américaine à porter le nom de la ville de Providence, Rhode Island. Commandé entre 1945 et 1949. Wikipédia

Le navire de tête de sa classe de croiseurs légers de la marine américaine, dont la plupart ont été annulés en raison de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Superstructure pyramidale plus compacte avec un seul entonnoir à canon, destinée à améliorer les arcs de tir des canons antiaériens. Wikipédia

Mis en place le 25 septembre 1944 par la Bethlehem Shipbuilding Corporation&# x27s Fore River Shipyard, Quincy, Massachusetts lancé le 5 mars 1946 parrainé par Mme Ernest J. Gladu et mis en service le 29 octobre 1946, sous le commandement du capitaine Peter G. Hale. Manchester a terminé sa croisière d'essai dans les Caraïbes et est retournée à Boston, son port d'attache, le 26 mars 1947. Wikipedia


MOBILE LKA 115

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Navire cargo amphibie de classe Charleston
    Quille posée le 15 janvier 1968
    Lancé le 19 octobre 1968 sous le nom de Attack Cargo Ship (AKA)
    Navire cargo amphibie redésigné (LKA) le 1er janvier 1969

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire.Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque nom de navire (par exemple, Bushnell AG-32 / Sumner AGS-5 sont des noms différents pour le même navire, il devrait donc y avoir un ensemble de pages pour Bushnell et un ensemble pour Sumner) . Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque nom et/ou période de mise en service. À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.

Type de cachet de la poste
---
Texte de la barre de tueur

Bureau de poste créé le 20 septembre 1969 - supprimé le 4 février 1994

Type de lieu
FDC 2(n+) 20 sept. 1969

Mise en service. Cachet déclare AKA-115 par erreur. Cachet par USS Cleveland Chapitre n° 25, USCS

Type de lieu
FDC 2(n+) 20 sept. 1969

Mise en service. Cachet indique correctement LKA-115. Cachet par Morris W. Beck

Type de lieu
PMA 2-1(n+) 4 février 1994

Les autres informations

MOBILE a remporté quatre étoiles de campagne pour le service au Vietnam
* Contre-offensive vietnamienne - Phase VII
23-26 juillet 1970
9-12 août 1970
8-10 septembre 1970
12-14 septembre 1970
19-23 septembre 1970
15-18 avril 1971
* Consolidation I
30 octobre au 3 novembre 1971
17-19 novembre 1971
* Consolidation II
17-22 janvier 1972
6-20 février 1972
* Cessez-le-feu au Vietnam
30 mars au 3 avril 1972
8 avril au 27 mai 1972
14-16 juin 1972
19-21 juin 1972
24 juin au 15 juillet 1972

MOBILE a remporté le ruban d'action de combat, le ruban de mention élogieuse de l'unité de la Marine, le ruban de mention élogieuse de l'unité méritoire de la Marine, trois rubans de la bataille "E" de la Marine, deux médailles du service de la défense nationale, la médaille expéditionnaire des forces armées, la médaille du service vietnamien (avec 4 étoiles de campagne ), la Médaille du service en Asie du Sud-Ouest, la Médaille du service humanitaire et la Médaille de la campagne de la République du Vietnam au cours de sa carrière navale.

HOMONYME - Une ville du sud-ouest de l'Alabama, située à l'embouchure de la Mobile River et à la tête de Mobile Bay.

Il y a eu quatre navires de l'US Navy nommés MOBILE - USS Mobile (Side-wheel Steamer 1863), USS Mobile ID-4030, USS Mobile CL-63 et USS Mobile LKA-115.

Si vous avez des images ou des informations à ajouter à cette page, contactez le conservateur ou modifiez cette page vous-même et ajoutez-la. Voir Modification des pages de navire pour des informations détaillées sur la modification de cette page.


Voir la vidéo: Mercedes CL 63 mit HMS-Tuning Klappenabgasanlage (Janvier 2022).