Informations

Morris DD-417 - Histoire


Morris
(DD-417; dp. 1570; 1. 348'2"; n. 36'1"; dr. 13'6"; sp. 35 k.; cpl. 192; a. 5 5'', 8 21' ' tt. cl. Sims)

Morris ( DD-417) a été déposé au chantier naval de Norfolk, en Virginie, le 7 juin 1938; lancé le 1er juin 1939; parrainé par Mme Charles R. Nutter, arrière-petite-fille du commodore Charles Morris, et commandé le 5 mars 10, Comdr. H. B. Jarrett aux commandes.

Morris , navire amiral de DesRon 2, a suivi son shakedown avec des programmes d'entraînement de routine jusqu'à l'été 1941 ~ lorsqu'elle a rejoint la patrouille de l'Atlantique Nord. Avec l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, il est entré dans le Navy Yard de Charleston, en Caroline du Nord, où il a été équipé du premier radar de conduite de tir à être installé sur un destroyer. Le 3 janvier 1942, il était en route pour Pearl Harbor, y rejoignant son escadron fin février. Attaché à la TF 17, le destroyer a navigué le 16 mars pour Nouméa et dans son premier engagement ennemi majeur, la bataille de la mer de Corail. Avant la bataille, elle gardait les transporteurs de la force opérationnelle pendant que leurs avions frappaient les navires ennemis dans le port de Tulagi et dans l'archipel de Lousiade. Au cours de la bataille de 4 jours, du 4 au 8 mai, il a éclaboussé un avion ennemi et en a endommagé deux tout en protégeant Yorktown et Lexington et, lorsque ce dernier a été lourdement endommagé, il a accosté pour sauver quelque 500 survivants. Les dommages subis pendant le sauvetage l'ont forcée à retourner à Pearl Harbor où des réparations précipitées l'ont remise en état pour la bataille de Midway un mois plus tard. Au cours de cette action, elle a de nouveau tiré aux côtés d'un porte-avions en train de couler, le Yorktown, pour secourir plus de 500 survivants.

L'action suivante de Morris eut lieu fin août lorsqu'elle rejoignit la TF 81 pour soutenir la campagne de Guadalcanal. Pendant les 2 mois suivants, elle a passé au crible les porte-avions et patrouillé parmi les Salomon. Le 25 octobre, à la suite d'un balayage indépendant de 3 jours à travers les Gilbert, il rejoint la TF 17 et participe à la bataille des îles Santa Cruz. Au cours de l'action, elle détruisit six avions et vint une fois de plus au secours d'un porte-avions en train de couler, cette fois Hornet dont elle embarqua 550 survivants. Comme lors d'autres opérations de sauvetage, sa superstructure a été endommagée, mais, après des réparations à Espiritu Santo, il était de retour dans la région de Guadalcanal, opérant d'abord avec l'Enterprise, puis comme escorte de l'unité de ravitaillement jusqu'au Ruseel.

En mai 1943, Morris a quitté le Pacifique sud et a navigué vers le nord pour soutenir la capture et l'occupation d'Attu et de Kiska, l'extrémité aléoutienne de la défense japonaise en ruban. De là, après l'opération Riska, il est retourné à San Francisco pour une révision de 7 semaines. En novembre, il rejoint à nouveau un groupe de soutien aérien escortant Lisoome Bay, Coral Sea et Corregidor lors de l'offensive des îles Gilbert, au cours de laquelle, pour la quatrième fois, il aide un porte-avions en train de couler, le Liscome Bag. Alors que les forces opérationnelles s'avançaient plus loin dans le Pacifique central, Morris a navigué avec elles dans les Marshalls. Le 30 janvier 1944, il dirigea une colonne de navires de guerre lors d'une mission de bombardement à terre contre Wotje. De là, il se dirigea vers l'atoll de Kwajelein, où, tout en fournissant un appui-feu rapproché au large de Namur, il anéantit une force de contre-attaque japonaise d'une île adjacente. À la mi-février elle a quitté Kwajelein et s'est déplacée avec TG 51.11 pour soutenir la saisie et l'occupation d'Eniwetok En arrivant le 17, elle a continué des opérations de porte-avions jusqu'au 24 quand elle a navigué pour Pearl Harbor.

Le DD-417 est retourné au combat en avril 1944, lorsqu'une unité de la 7e flotte, il a participé à tous les débarquements de l'ouest de la Nouvelle-Guinée, à commencer par Hollandia. En mai et juin, elle apporte son soutien dans les zones de Toem-Wakde-Sarmi puis lors de l'opération sur l'île de Biak. En juillet, il affronta les canons ennemis sur l'île de Noemfoor, puis au cap Sansapor. En août elle a participé aux opérations contre Halmahera et Morotai et a commencé alors des préparations pour l'invasion initiale des Philippines.

Le 16 octobre, avec TG 8.G, elle est devenue en route pour le Golfe de Leyte. Délivrant en toute sécurité ses charges, les transports avec les premiers groupes de renfort à bord, le 21, elle a pris position antiaérienne et, pendant plusieurs jours, a connu des rencontres avec la nouvelle tactique japonaise, le kamikaze. Tout au long du mois suivant, elle a continué à escorter des troupes et fournitures à Leyte. À l'aube de la nouvelle année 1945, il était en route vers le nord pour les opérations de Luwn. En arrivant dans la semaine, il a participé au bombardement de pré-invasion et a ensuite fourni un appui-feu lors des débarquements du 9. Pendant 18 jours, elle a patrouillé, bombardé et repoussé les kamikazes.

Détaché de la 7e flotte après Luson, Morris rejoint la 5e flotte et se prépare pour Okinawa. Le 1er avril elle est arrivée de Kerama Retto avec TG 51.11. Pendant les 5 jours suivants elle a escorté des transports et des pétroliers et a croisé dans divers secteurs assignés sur des patrouilles antiaériennes et anti-sous-marines. Le 6, alors qu'il patrouillait à la station A-11, un "Kete", porteur d'une bombe lourde ou d'une torpille, s'est rapproché d'elle. Les pistolets Morris ont marqué des coups et ont mis le feu à l'avion, mais n'ont pas pu l'arrêter. Peu après 1815, il s'écrasa sur le navire à bâbord, entre les canons n° 1 et n° 2. Les incendies provoqués par les explosions se sont propagés rapidement. Deux heures ont été nécessaires pour les maîtriser et encore 30 minutes pour les éteindre. Morris est ensuite retourné à Kerama Retto où des réparations temporaires ont quelque peu corrigé sa proue démolie et son tirant d'eau ultérieur de 18 pieds 3 pouces, sa grande saillie de placage sur le côté tribord et sa direction endommagée. Le 22 mai, il a traversé le Pacifique et est entré le 18 juin dans la cale sèche de Hunters Point, à San Francisco. Déclaré ni navigable ni habitable, il a été désarmé le 9 novembre, frappé du registre naval le 28 novembre; mis au rebut et vendu à Franklin Shipwrecking le 2 août 1947, puis revendu à la National Metal & Steel Corp., Terminal Island, Californie, le 17 juillet 1949.

Morris a reçu 15 étoiles de bataille pour son action pendant la Seconde Guerre mondiale.


Morris DD-417 - Histoire

Une boîte de conserve marins
Historique des destroyers

Le DD-417 était le septième navire nommé en l'honneur de Robert Morris, patriote, signataire de la Déclaration d'indépendance et financier de la Révolution américaine. Il est lancé le 1er juin 1939 et mis en service le 5 mars 1940.

En tant que navire amiral du Destroyer Squadron 2, le MORRIS s'est joint à la patrouille de l'Atlantique Nord à l'été 1941 et au début de novembre, il a escorté avec l'escadron un important convoi transportant 22 000 soldats britanniques de la Grande-Bretagne à la Nouvelle-Écosse, la première étape de son voyage vers Bassora au Proche-Orient. Après Pearl Harbor, il entre dans le chantier naval de Charleston pour être équipé du premier radar de conduite de tir installé sur un destroyer et le 3 janvier 1942, il est en route pour le Pacifique. Le MORRIS a rejoint la Task Force 17 et, le 16 mars, a navigué vers la mer de Corail pour protéger les porte-avions alors que leurs avions frappaient les navires ennemis à Tulagi et dans l'archipel de Lousiade. Lors de la bataille de la mer de Corail, du 4 au 8 mai, il éclabousse un avion ennemi et en endommage deux autres tout en masquant le YORKTOWN (CV-5) et le LEXINGTON (CV-2). Lorsque ce dernier a été lourdement endommagé, il a accosté pour secourir quelque 500 survivants. Les dommages subis pendant le sauvetage l'ont forcée à retourner à Pearl Harbor où des réparations précipitées l'ont préparée pour la bataille de Midway un mois plus tard. Dans cette action, elle est de nouveau allée au secours d'un porte-avions en train de couler et a secouru plus de 500 survivants du YORKTOWN.

Fin août 1942, il rejoint la Task Force 61 pour le débarquement à Guadalcanal. Pendant les deux mois suivants, elle a passé au crible les porte-avions et patrouillé parmi les Salomon. Le 25 octobre, après un balayage indépendant de trois jours à travers les Gilberts, elle a rejoint la Force opérationnelle 17 et a participé à la bataille de Santa Cruz. Au cours de la bataille, elle détruisit six avions et sauva une nouvelle fois l'équipage d'un porte-avions en train de couler, cette fois le HORNET, dont elle embarqua 550 survivants. Après s'être retiré à Espiritu Santo pour réparer sa superstructure endommagée lors du sauvetage, il est de retour dans la région de Guadalcanal, en tant que garde d'écran et d'avion pour l'ENTERPRISE (CV-6) et en service d'escorte avec le RUSSELL (DD-414).

En mai 1943, il participa à la capture et à l'occupation d'Attu et de Kiska dans les Aléoutiennes, puis retourna à San Francisco pour une révision. En novembre, il rejoint les FRANKS (DD-554), HUGHES (DD-410), MAURY (DD-401), GRIDLEY (DD-380) et HULL (DD-350), escortant le LISCOME BAY, CORAL SEA, et CORREGIDOR lors de l'offensive des îles Gilbert. Pour la quatrième fois, il est appelé à secourir les survivants d'un porte-avions condamné lorsque, le 23 novembre 1943, un sous-marin ennemi torpille le LISCOME BAY, entraînant au fond 650 de son équipage.

Le MORRIS a continué avec le groupe de travail alors qu'il se dirigeait vers le nord jusqu'aux îles Marshall. Là, le 30 janvier 1944, elle a dirigé une colonne de navires de guerre dans une mission de bombardement à terre contre Wotje. Plus tard, en action au large de l'atoll de Kwajalein, il a fourni un appui-feu rapproché au large de Namur, éliminant une force japonaise tentant une contre-attaque depuis une île adjacente. À la mi-février, le MORRIS a quitté Kwajalein et a navigué avec le groupe opérationnel 51.11 pour soutenir l'occupation d'Eniwetok. En arrivant le 17 février, elle a continué des opérations de porte-avions jusqu'au 24 quand elle a navigué pour Pearl Harbor.

Le 16 octobre 1944, avec le Groupe opérationnel 8.6, elle escorte des transports à destination du golfe de Leyte. Après avoir livré sains et saufs les transports et leurs renforts le 21, il reprend son poste antiaérien et fait face pendant plusieurs jours à ses premières attaques kamikazes. Tout au long du mois suivant, le MORRIS a continué à escorter des troupes et des fournitures à Leyte. A l'aube de 1945, elle était en route pour Luçon. Arrivé début janvier, il participe au bombardement de pré-invasion puis fournit un appui-feu lors des débarquements du 9 janvier. Pendant 18 jours, elle a patrouillé, bombardé et repoussé les kamikazes.


Dictionnaire des navires de combat de la marine américaine

Morris ( DD-417) a été déposé au chantier naval de Norfolk, en Virginie, le 7 juin 1938 lancé le 1er juin 1939 parrainé par Mme Charles R. Nutter, arrière-petite-fille du commodore Charles Morris, et commandé le 5 mars 1940, Comdr. H. B. Jarrett aux commandes.

Morris, navire amiral de DesRon 2, a suivi son shakedown avec des programmes d'entraînement de routine jusqu'à l'été 1941, lorsqu'elle a rejoint la patrouille de l'Atlantique Nord. Avec l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, il est entré dans le Navy Yard de Charleston, en Caroline du Nord, où il a été équipé du premier radar de conduite de tir à être installé sur un destroyer. Le 3 janvier 1942, il était en route pour Pearl Harbor, y rejoignant son escadron fin février. Attaché à la TF 17, le destroyer a navigué le 16 mars pour Nouméa et dans son premier engagement ennemi majeur, la bataille de la mer de Corail. Avant la bataille, elle gardait les porte-avions de la force opérationnelle pendant que leurs avions frappaient les navires ennemis dans le port de Tulagi et dans l'archipel de Lousiade. Au cours de la bataille de 4 jours, du 4 au 8 mai, elle a éclaboussé un avion ennemi et en a endommagé deux en protégeant Yorktown et Lexington et, lorsque ce dernier a été lourdement endommagé, a accosté pour sauver quelque 500 survivants. Les dommages subis pendant le sauvetage l'ont forcée à retourner à Pearl Harbor où des réparations précipitées l'ont remise en état pour la bataille de Midway un mois plus tard. Dans cette action, elle a de nouveau tiré le long d'un porte-avions en train de couler, Yorktown, pour sauver plus de 500 survivants.

celui de Morris l'action suivante est venue à la fin d'août quand elle a rejoint TF 81 à l'appui de la campagne Guadalcanal. Pendant les 2 mois suivants, elle a passé au crible les porte-avions et a patrouillé parmi les Salomon. Le 25 octobre, après un balayage indépendant de 3 jours à travers les Gilberts, elle a rejoint la TF 17 et a participé à la bataille des îles Santa Cruz. Au cours de l'action, elle détruisit six avions et vint une fois de plus au secours d'un porte-avions en train de couler, cette fois Frelon, dont elle a pris 550 survivants. Comme dans d'autres opérations de sauvetage, sa superstructure a été endommagée, mais, après des réparations à Espiritu Santo, elle était de retour dans la région de Guadalcanal, opérant d'abord avec Entreprise puis en tant qu'escorte de l'unité de ravitaillement jusqu'au Russel.

En mai 1943 Morris a quitté le Pacifique sud et a navigué vers le nord pour soutenir la capture et l'occupation d'Attu et de Kiska, l'extrémité aléoutienne de la défense japonaise en ruban. De là, après l'opération Kiska, il est retourné à San Francisco pour une révision de 7 semaines. En novembre, elle a de nouveau rejoint un groupe de soutien aérien escortant Baie de Liscome, Mer de Corail, et Corregidor à l'offensive des îles Gilbert, au cours de laquelle, pour la quatrième fois, il est allé au secours d'un porte-avions en train de couler, Baie de Liscome. Alors que les groupes de travail s'avançaient plus loin dans le Pacifique central, Morris navigué avec eux dans les Marshalls. Le 30 janvier 1944, il dirigea une colonne de navires de guerre lors d'une mission de bombardement à terre contre Wotje. De là, il se dirigea vers l'atoll de Kwajelein, où, tout en fournissant un appui-feu rapproché au large de Namur, il anéantit une force de contre-attaque japonaise d'une île adjacente. À la mi-février elle a quitté Kwajelein et s'est déplacée avec TG 51.11 pour soutenir la saisie et l'occupation d'Eniwetok. En arrivant le 17, elle a continué des opérations de porte-avions jusqu'au 24 quand elle a navigué pour Pearl Harbor.

Le DD-417 est retourné au combat en avril 1944, quand, en tant qu'unité de la 7e flotte, il a participé à tous les débarquements de l'ouest de la Nouvelle-Guinée, à commencer par Hollandia. En mai et juin, elle apporte son soutien dans les zones de Toem-Wakde-Sarmi puis lors de l'opération sur l'île de Biak. En juillet, il affronta les canons ennemis sur l'île de Noemfoor, puis au cap Sansapor. En août elle a participé aux opérations contre Halmahera et Morotai et a commencé alors des préparations pour l'invasion initiale des Philippines.

Le 16 octobre, avec TG 8.G, elle est devenue en route pour le Golfe de Leyte. Délivrant en toute sécurité ses charges, transporte avec les premiers groupes de renfort à bord, le 21, il prend son poste anti-aérien et, pendant plusieurs jours, connaît des rencontres avec la nouvelle tactique japonaise, le kamikaze. Tout au long du mois suivant, elle a continué à escorter des troupes et des fournitures à Leyte. À l'aube de la nouvelle année 1945, il était en route vers le nord pour les opérations de Luzon. En arrivant dans la semaine, il a participé au bombardement de pré-invasion et a ensuite fourni un appui-feu lors des débarquements du 9. Pendant 18 jours, elle a patrouillé, bombardé et repoussé les kamikazes.

Détaché de la 7e Flotte après Luçon, Morris rejoint la 5e flotte et se prépare pour Okinawa. Le 1er avril elle est arrivée de Kerama Retto avec TG 51.11. Pendant les 5 jours suivants elle a escorté des transports et des pétroliers et a croisé dans divers secteurs assignés sur des patrouilles antiaériennes et anti-sous-marines. Le 6, alors qu'il patrouillait à la station A-11, un « Kate », portant soit une bombe lourde soit une torpille, s'est approché d'elle. Morris' les armes à feu ont marqué des coups et ont mis le feu à l'avion, mais n'ont pas pu l'arrêter. Peu après 1815, il s'écrasa sur le navire à bâbord, entre les canons n° 1 et n° 2. Les incendies provoqués par les explosions se sont propagés rapidement. Deux heures ont été nécessaires pour les maîtriser et encore 30 minutes pour les éteindre. Morris puis est retourné à Kerama Retto où des réparations temporaires ont quelque peu corrigé sa proue démolie et son tirant d'eau ultérieur de 18 pieds 3 pouces, sa grande saillie de placage sur le côté tribord et sa direction endommagée. Le 22 mai, il a traversé le Pacifique et est entré le 18 juin dans la cale sèche de Hunters Point, à San Francisco. Déclaré ni en état de navigabilité ni habitable, il est désarmé le 9 novembre, retiré du registre naval le 28 novembre, dépouillé et vendu à Franklin Shipwrecking le 2 août 1947, puis revendu à la National Metal & Steel Corp., Terminal Island, Californie, le 17 juillet 1949.

Morris a reçu 15 étoiles de bataille pour son action pendant la Seconde Guerre mondiale. Transcrit et formaté pour HTML par Patrick Clancey, HyperWar Foundation


Heureux Heure

Lorsque Betty m'a contacté dans l'espoir que The Progress-Index écrirait une histoire sur son cher voisin, elle était ravie car aucun des autres médias qu'elle a contactés n'était intéressé à partager l'histoire de Wawner.

Après beaucoup de réticence, Wawner a finalement permis aux Hale de l'enregistrer pendant leurs heures heureuses pendant qu'il racontait des moments de sa vie. Joe a pris sur lui de compiler les histoires de son ami dont le maire de Colonial Heights, Gregory Kochuba, a présenté à l'American Legion Post 284.

Le premier navire de Wawner était le destroyer USS Morris [DD-417] du 4 mars 1940 au 16 avril 1943. Son navire était basé en Islande et protégeait les convois de marchandises transportant du matériel de guerre vers l'Angleterre. Bien que les États-Unis ne soient pas encore en guerre, ils combattaient les sous-marins allemands dans les deux sens. Au cours d'une tempête dans l'Atlantique Nord, son navire a failli être perdu lorsqu'il a basculé à 73 degrés.

Lorsque le Japon a attaqué Pearl Harbor, le Morris a été rééquipé et envoyé par le canal de Panama [la première des quatre fois] vers le Pacifique. Pendant son séjour à bord du Morris, le navire a participé aux batailles suivantes : mer de Corail, Midway, capture et défense de Guadalcanal, raid Buin-Faisi-Tonolai, île de Santa Cruz, Guadalcanal [Troisième Savo] et consolidation des îles Soloman.

Pendant le temps de Wawner sur le Morris, ils ont récupéré les survivants de cinq porte-avions : Lexington, Yorktown, Lipscomb Bay, Wasp et Hornet.

Du 31 août au 16 décembre 1943, Wawner a servi sur le porte-avions USS Corregidor [CVE-58] et a participé aux opérations des îles Gilbert.

Sur le dragueur de mines YMS-468 entre le 31 août 1944 et le 29 novembre 1945, Wawner a participé à deux campagnes : les opérations de la troisième flotte contre le Japon et les opérations de déminage du Pacifique [région de Honshu].

L'une des histoires les plus fascinantes de Wawner impliquait un typhon.

"Son navire le Morris - dont il était le dernier membre d'équipage survivant - a été amarré dans un port lors d'un typhon lorsqu'une ligne s'est détachée et que le navire a heurté un autre navire et que la ligne s'est emmêlée sur l'hélice", a expliqué Joe. "Il était le responsable du contrôle des avaries pour cette partie du navire et a plongé plusieurs fois avec une scie à métaux jusqu'à ce qu'il soit enfin capable de couper la ligne et de la démêler de l'hélice."

En raison de problèmes causés par l'ingestion d'eau sale, Wawner a été traité pendant plusieurs années.


MORRIS DD 417

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Destructeur de classe Sims
    Quille posée le 7 juin 1938 - Lancé le 1er juin 1939

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


USS Morris (DD-417) (1939-1946)

Demandez un paquet GRATUIT et obtenez les meilleures informations et ressources sur le mésothéliome qui vous sont livrées du jour au lendemain.

Tout le contenu est protégé par le droit d'auteur 2021 | À propos de nous

Publicité d'avocat. Ce site Web est sponsorisé par Seeger Weiss LLP avec des bureaux à New York, New Jersey et Philadelphie. L'adresse principale et le numéro de téléphone de la société sont 55 Challenger Road, Ridgefield Park, New Jersey, (973) 639-9100. Les informations sur ce site Web sont fournies à titre informatif uniquement et ne sont pas destinées à fournir des conseils juridiques ou médicaux spécifiques. N'arrêtez pas de prendre un médicament prescrit sans d'abord consulter votre médecin. L'arrêt d'un médicament prescrit sans l'avis de votre médecin peut entraîner des blessures ou la mort. Les résultats antérieurs de Seeger Weiss LLP ou de ses avocats ne garantissent ni ne prédisent un résultat similaire en ce qui concerne toute question future. Si vous êtes un détenteur légal des droits d'auteur et pensez qu'une page de ce site dépasse les limites de « l'utilisation équitable » et enfreint les droits d'auteur de votre client, nous pouvons être contactés concernant les questions de droit d'auteur à l'adresse [email protected]


USS Morris (DD-417)

Morris a été posé au chantier naval de Norfolk, Virginie, le 7 juin 1938 lancé le 1er juin 1939 parrainé par Mme Charles R. Nutter, arrière-petite-fille du commodore Charles Morris et mis en service le 5 mars 1940, commandé par le commandant H. B. Jarrett.

Morris, navire amiral de DesRon 2, a suivi son shakedown avec des programmes d'entraînement de routine jusqu'à l'été 1941 lorsqu'elle a rejoint la patrouille de l'Atlantique Nord. Avec l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale, il est entré dans le Navy Yard de Charleston, en Caroline du Nord, où il a été équipé du premier radar de conduite de tir à être installé sur un destroyer. Le 3 janvier 1942, il était en route pour Pearl Harbor, y rejoignant son escadron fin février. Attaché à la TF 17, le destroyer a navigué le 16 mars, pour Nouméa, et dans son premier engagement ennemi majeur, la bataille de la mer de Corail. Avant la bataille, elle gardait les transporteurs de la force opérationnelle pendant que leurs avions frappaient les navires ennemis dans le port de Tulagi et dans l'archipel de Lousiade. Au cours de la bataille de 4 jours, le 4 et le 8 mai, elle a éclaboussé un avion ennemi et en a endommagé deux en protégeant Yorktown (CV-5) et Lexington (CV-2) et, lorsque ce dernier a été lourdement endommagé, a accosté pour secourir quelque 500 survivants. Les dommages subis pendant le sauvetage l'ont forcée à retourner à Pearl Harbor où des réparations précipitées l'ont remise en état pour la bataille de Midway un mois plus tard. Dans cette action, elle a de nouveau tiré le long d'un porte-avions en train de couler, Yorktown, pour sauver plus de 500 survivants.

L'action suivante de Morris eut lieu fin août lorsqu'elle rejoignit la TF 61 pour soutenir la campagne de Guadalcanal. Pendant les 2 mois suivants, elle a passé au crible les porte-avions et a patrouillé parmi les îles Salomon. Le 25 octobre, après un balayage indépendant de 3 jours à travers les îles Gilbert, il rejoint la TF 17 et participe à la bataille des îles Santa Cruz. Au cours de l'action, elle détruisit six avions et vint une fois de plus au secours d'un porte-avions en train de couler, le frelon (CV-8), dont elle embarque 550 survivants. Comme dans d'autres opérations de sauvetage, sa superstructure a été endommagée, mais, après des réparations à Espiritu Santo, elle était de retour dans la région de Guadalcanal, opérant d'abord avec Entreprise (CV-6) puis en tant qu'escorte de l'unité de ravitaillement jusqu'au Russel (DD-414).

En mai 1943 Morris a quitté le Pacifique sud et a navigué vers le nord pour soutenir la capture et l'occupation d'Attu et de Kiska, l'extrémité aléoutienne de la défense japonaise en ruban. De là, après l'opération Kiska, il est retourné à San Francisco pour une révision de 7 semaines. En novembre, elle a de nouveau rejoint un groupe de soutien aérien escortant Baie de Liscome (CVE-56), mer de Corail (CV-43), et Corregidor (CVE-58) dans l'offensive des îles Gilbert, au cours de laquelle, pour une quatrième fois, il est allé au secours d'un porte-avions en train de couler, Baie de Liscome. Alors que les groupes de travail s'avançaient plus loin dans le Pacifique central, Morris navigué avec eux dans les îles Marshall. Le 30 janvier 1944, elle a dirigé une colonne de navires de guerre dans une mission de bombardement à terre contre l'atoll de Wotje. De là, il se dirigea vers l'atoll de Kwajalein, où, tout en fournissant un appui-feu rapproché au large de Namur, il anéantit une force de contre-attaque japonaise d'une île adjacente. À la mi-février elle a quitté Kwajalein et s'est déplacée avec TG 51.11 pour soutenir la saisie et l'occupation d'Eniwetok. En arrivant le 17, elle a continué des opérations de porte-avions jusqu'au 24 quand elle a navigué pour Pearl Harbor.

Morris retourna au combat en avril 1944, lorsqu'en tant qu'unité de la 7e flotte, il participa à tous les débarquements de l'ouest de la Nouvelle-Guinée, en commençant par Hollandia. En mai et juin, il donne un appui-feu dans les zones de Toem-Wakde-Sarmi puis lors de l'opération de l'île de Biak. En juillet, il affronta les canons ennemis sur l'île de Noemfoor, puis au cap Sansapor. En août elle a participé aux opérations contre Halmahera et Morotai et a commencé alors des préparations pour l'invasion initiale des Philippines.

Le 16 octobre, avec TG 8.6, elle est devenue en route pour le Golfe de Leyte. Délivrant en toute sécurité ses charges, transporte avec les premiers groupes de renfort à bord, le 21, il prend son poste anti-aérien et, pendant plusieurs jours, connaît des rencontres avec la nouvelle tactique japonaise, le kamikaze. Tout au long du mois suivant elle a continué à escorter des troupes et des fournitures à Leyte. À l'aube de la nouvelle année 1945, il était en route vers le nord pour les opérations de Luzon. En arrivant dans la semaine, il a participé au bombardement de pré-invasion et a ensuite fourni un appui-feu lors des débarquements du 9. Pendant 18 jours, elle a patrouillé, bombardé et repoussé les kamikazes.

Détaché de la 7e Flotte après Luçon, Morris rejoint la 5e flotte et se prépare pour Okinawa. Le 1er avril elle est arrivée de Kerama Retto avec TG 51.11. Pendant les 5 jours suivants elle a escorté des transports et des pétroliers et a croisé dans divers secteurs assignés sur des patrouilles antiaériennes et anti-sous-marines. Le 6, alors qu'il patrouillait à la station A-11, un Nakajima B5N (désignation alliée : "Kate"), transportant soit une bombe lourde soit une torpille, s'est rapproché d'elle. Les armes de Morris ont marqué des coups et mis le feu à l'avion, mais n'ont pas pu l'arrêter. Peu après 1815, il s'écrasa sur le navire à bâbord, entre les canons n° 1 et n° 2. Les incendies provoqués par les explosions se sont propagés rapidement. Deux heures ont été nécessaires pour les maîtriser et encore 30 minutes pour les éteindre. Morris puis est retourné à Kerama Retto où des réparations temporaires ont quelque peu corrigé sa proue démolie et son tirant d'eau ultérieur de 18 pieds 3 pouces, sa grande saillie de placage sur le côté tribord et sa direction endommagée. Le 22 mai, il a traversé le Pacifique et est entré le 18 juin dans la cale sèche de Hunters Point, à San Francisco. Déclaré ni en état de navigabilité ni habitable, il a été désarmé le 9 novembre, frappé du registre des navires de la marine le 28 novembre, dépouillé et vendu à Franklin Shipwrecking le 2 août 1947, puis revendu à la National Metal & Steel Corp., Terminal Island, Californie, le 17 juillet 1949.

Morris a reçu 15 étoiles de bataille pour son action pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet article comprend du texte du domaine public Dictionnaire des navires de combat navals américains.


USS Morris (DD-417)

Le destroyer USS Morris (DD-417) était le septième Morris à servir dans les forces navales américaines. Construit par le Norfolk Navy Yard, il est lancé le 1er juin 1939 et mis en service le 5 mars 1940.

Les Morris servi comme navire amiral DesRon 2 et avec la patrouille de l'Atlantique Nord avant la Seconde Guerre mondiale. Elle a été améliorée avec le premier radar de contrôle de tir à être installé sur un destroyer, et a rapidement commencé des opérations contre la marine japonaise dans la bataille de la mer de Corail, où elle a participé aux fonctions de contrôle des porte-avions USS Lexington (CV-2) et USS Yorktown (CV-5). Suite à de lourds dommages au Lexington, les Morris fourni une aide vitale pour secourir les survivants. Au cours de cette opération, le Morris elle-même a été endommagée. Elle reprit du service le mois suivant lors de la bataille de Midway, où le Morris sauvé des survivants de la Yorktown.


Mục lục

Morris được đặt lườn tại Xưởng hải quân Norfolk ở Portsmouth, Virginie vào ngày 7 tháng 6 năm 1938. Nó được hạ thủy vào ngày 1 tháng 6 năm 1939 được đỡ u bởter bng u bởt bng, Charles R. cênn cùng Hải quân Mỹ vào ngày 5 tháng 3 năm 1940 dưới quyền chỉ huy của Hạm trưởng, Trung tá Hải quân Harry B. Jarrett.

1940-1942 Sửa đổi

Khi đưa vào hot động, Morris được đặt làm soái hạm của Hải đội Khu trục 2, và tiến hành các hoạt ng huấn luyện thường lệ cho đến mùa Hè năm 1941, khi nó tham gia vt. Sau khi Hoa Kỳ tham gia Thế Chiến II, nó đi đến Xưởng hải quân Charleston, nơi nó được trang bị một trong những bộ radar kiểm soát hỏa lực đầu tiên dành cho một tục khu Đến ngày 3 tháng 1 năm 1942, nó lên đường đi Trân Châu Cảng, gia nhập trở lại hải đội của nó vào cuối tháng 2.

c phân về Lực lượng Đặc nhiệm 17, Morris khởi hành vào ngày 16 tháng 3 để đi Nouméa, và tham gia trận chiến lớn u tiên của nó, Trận chiến biển Coral. Trước trận chiến, nó bảo vệ cho các tàu sân bay của lực lượng đặc nhiệm trong khi máy bay của chúng tấn công tàu bè đối phương tại cảng Tulagi vàia quần . Từ ngày 4 đến ngày 8 tháng 5, nó đã bắn rơi một mai bay đối phương và làm hư hại hai chiếc khác trong khi bảo vệ cho Yorktown Virginie Lexington, va khi Lexington bị hư hại nặng, nó đã cặp mạn chiếc tàu sân bay và cứu vớt khoảng 500 người sống sót. Những hư hại gây ra trong quá trình cứu hộ buộc nó phải quay lại Trân Châu Cảng được sửa chữa khẩn cấp, đưa nó trở về trạng thái sẵn sàu tán chiến. Trong trận này, chiếc tàu khu trục lại cặp mạn Yorktown cứu vớt khoảng 500 người từ chiếc tàu sân bay bị đánh chìm.

Hot ong tip theo của Morris diễn ra vào cuối tháng 8, khi nó gia nhập Lực lượng Đặc nhiệm 61 để hỗ trợ cho Chiến dịch Guadalcanal. Trong hai tháng tiếp theo, nó hộ tống các tàu sân bay và tuần tra tại khu vực quần o Solomon. Vào ngày 25 tháng 10, sau ba ngày càn quét một cách độc lập suốt khu vực quần đảo Gilbert, nó gia nhập trở lại Lực lượng Đặc nhiệm 17 và tham gia Trận chiến quần Trong hot động này, nó bắn rơi sáu máy bay đối phương và một lần nữa đi đến giải cứu cho tàu sân bay frelon, cứu vớt được 550 người sống sót. Cấu trúc thượng tầng của nó bị hư hại trong quá trình giải cứu, nhưng sau khi được sửa chữa tại Espiritu Santo, nó quay trở lại khu vực Guadalcanal, thong t tiên càn hoong Entreprise, và sau ó như một tàu hộ tống tiếp liệu cho Russel.

1943 Sửa đổi

Vào tháng 5 năm 1943, Morris rời khu vực Nam Thái Bình Dương i lên phía Bắc, tham gia vào Chiến dịch quần o Aleut nhằm tái chiếm các o Attu và Kiska, nằm trong chuỗi quần n o vi Ale Sau đó nó quay trở về San Francisco, Californie, được đại tu trong bảy tuần. n tháng 11, nó tham gia thành phần hộ tống cho các tàu sân bay Baie de Liscome, Corregidor Virginie mer de Corail trong cuộc chiếm đóng quần o Gilbert, nơi nó đã trợ giúp cho Baie de Liscome. Khi lực lượng đặc nhiệm tiếp tục hot động hướng Trung tâm Thái Bình Dương, chiếc tàu khu trục di chuyển cùng lực lượng n khu vực quần đảo Marshall.

1944 Sửa i

Vào ngày 30 tháng 1 năm 1944, nó dẫn đầu một đội hình tàu chiến làm nhiệm vụ bắn phá o san hô Wotje. Sau đó nó đi đến o san hô Kwajalein, nơi nó bắn pháo hỗ trợ cho cuộc tấn công tại Namur ng thời đánh trả cuộc phản công của lực lượn tt Bản lượn Nhật mân. Vào giữa tháng 2, nó rời Kwajalein di chuyển cùng i đặc nhiệm 51.11 để hỗ trợ cho việc tấn công và chiếm đóng Eniwetok. Đến nơi vào ngày 17 tháng 2, nó hoạt động cùng các tàu sân bay cho đến ngày 24 tháng 2, khi nó lên đường quay trở về Trân Châu Cảng.

Morris quay trở lại khu vực chiến sự vào tháng 4 như một đơn vị thuộc Đệ Thất hạm đội, tham gia các cuộc đổ bộ lên bờ biển phía Tây của Nouvelle-Guinée, khởi đầu Trong tháng 5 và tháng 6, nó bắn pháo hỗ trợ tại khu vực Toem-Wakde-Sarmi cũng như trong hot động tại đảo Biak. Dans le 7, nó đối đầu với các khẩu đội pháo đối phương tại o Noemfoor rồi tại mũi Sansapor. Sang tháng 8, nó tham gia các hoạt động tấn công Halmahera và Morotai, rồi bắt đầu chuẩn bị cho các hoạt động u tiên nhằm tái chiếm Philippines.

Vào ngày 16 tháng 10, cùng với i đặc nhiệm 8.6, Morris lên đường hướng in vịnh Leyte. Nó đưa được Những tàu VAN chuyen CHAT dJay lực lượng Tăng Viện đến NOI un Toàn vào ngày 21 tháng 10, rồi trong nhieu ngày đã làm Nhiem Vu Tuan tra phòng không, Đổi Phó lại MOi DJE DOA từ chiến Thuật mới nhất của Nhật Bản : tấn công tự sát kiểu kamikaze. Trong suốt tháng sau, nó hộ tống các đoàn tàu chuyển binh lính và tiếp liệu n Leyte.

1945 Sửa đổi

Sang đầu năm 1945, Morris đi lên phía Bắc cho các chiến dịch tại Luzon, tham gia các cuộc bắn phá chuẩn bị, rồi bắn pháo hỗ trợ cho cuộc đổ bộ diễn raầ vào ngày 9 gthán baịn, T trí trên bờ và chống trả nhiều đợt tấn công kamikaze.

Được tách khỏi Đệ Thất hạm đội sau chiến dịch Luzon, Morris gia nhập trở lại Đệ Ngũ hạm đội và chuẩn bị để hoạt động tại Okinawa. Vào ngày 1 tháng 4, nó đi đến ngoài khơi Kerama Retto cùng với Đội đặc nhiệm 51.11, và trong năm ngày tiếp theo, nó hộ tống các tàu vận chuyển và tàu chở dầu trong những nhiệm vụ khác nhau, cũng như tuần tra phòng không và chống tàu ngầm. Vào ngày 6 tháng 4, đang khi tuần tra, một chiếc máy bay ném bom-ngư lôi Nakajima B5N "Kate", mang theo một quả ngư lôi hay bom hạng nặng đã tiếp cận nó. Hỏa lực phòng không của con tàu đã bắn cháy nó, nhưng không thể ngăn chặn, và lúc 18 giờ 15 phút, nó đâm vào con tàu bên mạn trái giữa các tháp pháo 1 và 2. Đám cháy do vụ nổ lan rộng nhanh chóng phải mất đến hai giờ để kiểm soát đám cháy và thêm nữa giờ để dập tắt hoàn toàn. Nó rút lui về Kerama Retto, nơi việc sửa chữa tạm thời được thực hiện cho phần mũi bị biến dạng, bánh lái hư hại và nhiều phần lườn tàu hư hỏng bên mạn phải.

Vào ngày 22 tháng 5, Morris bắt đầu vượt Thái Bình Dương để quay trở về Hoa Kỳ, về đến Xưởng hải quân San Francisco vào ngày 18 tháng 6. Được xem không còn phù hợp để tác chiến hay sử dụng, con tàu được cho xuất biên chế vào ngày 9 tháng 11. Tên nó được cho rút khỏi danh sách Đăng bạ Hải quân vào ngày 28 tháng 11, và nó được bán cho hãng vào ngày Franklin Shipwrecking 2 tháng 8 năm 1947 rồi được bán lại cho hãng National Metal and Steel Corporation tại Los Angeles, California vào ngày 17 tháng 7 năm 1949 để được tháo dỡ.

Morris được tặng thưởng mười lăm Ngôi sao Chiến trận do thành tích phục vụ trong Thế Chiến II.


Odkazy [ editovat | editovat zdroj ]

Reference [ editovat | editovat zdroj ]

  1. ↑ abcdDD-417 Morris [online]. Globalsecurity.org, rev. 2005-04-26 [cit. 2011-01-19]. Dostupné online. (anglicky)  
  2. ↑ PEJČOCH, Ivo NOVÁK, Zdeněk HÁJEK, Tomáš. Válečné lodě 4. Praha: Naše vojsko, 1993. ISBN80-206-0357-3 . S.𧈆.  
  3. ↑ abcdefUSS Morris [online]. Destroyer History Foundation [cit. 2011-01-19]. Dostupné online. (anglicky)  

Literatura [ editovat | editovat zdroj ]

  • HRBEK, Ivan HRBEK, Jaroslav. Loďstva států účastnících se druhé světové války. Praha: Naše vojsko, 1994. 231 s. ISBN80-206-0245-3 .  
  • PEJČOCH, Ivo NOVÁK, Zdeněk HÁJEK, Tomáš. Válečné lodě 4. Praha: Naše vojsko, 1993. 374 s. ISBN80-206-0357-3 . (česky)  

Externí odkazy [ editovat | editovat zdroj ]

V tomto článku byl použit překlad textu z článku USS Morris (DD-417) na anglické Wikipedii.


Voir la vidéo: Au cœur de lhistoire: La bataille de Normandie Franck Ferrand (Janvier 2022).